Jeu de rôle équin
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

EVENEMENT EN COURS POUR HALLOWEEN + NOUVELLE EDITION DE LA GAZETTE

Partagez | 
 

 Balade matinale (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ouragant

avatar

ÂGE : 16
PUF : wakita ou Oura
MESSAGES : 302

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Pas encore (pour l'instant...)


MessageSujet: Balade matinale (libre)   Sam 16 Sep 2017 - 0:24

Balade matinale
~libre~


   Il pleuvait légèrement le matin où Ouragant décida de visiter les verts vallons. L'eau de la fine pluie ruisselet sur la robe de la jument ébène qui marchait tranquillement dans le vaste paysage, la tête basse. L'herbe humide était verte et grasse. Le sol, légèrement glissant, la terre meuble s'enfonçait sous le poids de frisonne et laissait apparente ses traces de sabot après son passage. Les nuages, légèrement gris, laissait pénétrer quelques rayons de soleil. Il n'y avait aucun bruit, à part celui des gouttes d'eau qui atterrissait dans les feuillages alentours ou sur le sol moelleux. Ce son était agréable pour la noiraude qui faisait une promenade matinal, le moment où peu de chevaux vadrouillent sur ces terres pluvieuse, où elle est seule face à cette plaine sauvage, avec cette pluie qui ne lui était pas désagréable. Au contraire, Ouragant aime la pluie !
   L'équidé continuait de marcher sans réellement savoir jusqu'où elle irait, sans avoir de destination. Juste marcher sous la pluie, quand la fraicheur du matin se fait ressentir et avec ce léger courant d'air transversal qui caressait la robe obscure, qui sifflait dans les oreilles du robuste cheval et qui soulevait légèrement ses long crins ondulée. Ce vent apporta les odeurs de pluie sur la verdure, de la mousse humide qui poussait sur les troncs environnants et des arbres feuillus. Sur son chemin, le frison rencontra de magnifiques paysages. Tous semblable, mais tous différents. Il y avait ce "je-ne-sais-quoi" qui faisait qu'ils étaient tous uniques. A chaque pas qu'elle faisait, elle avait de nouvelles sensations, sentait de nouvelles odeurs, contemplait de nouveau horizon, entendait de nouveaux sons de la pluie qui frappait les plantes qu'elle rencontrait.
   A force d'errer sans but, le temps passait. Les nuages gris disparaissait peu à peu, emportant avec eux les dernières gouttes de pluie et laissant apparaitre un beau soleil encore matinal. Les rayons frappaient les gouttelettes d'eau bombées posées sur l'herbe, ce qui laissait apparaître de jolis couleurs arc-en-ciel à leurs surfaces. Ouragant, ce matin là plutôt d'humeur sage et pensive, trouvait un goût artistique dans ce que lui offrait la nature. Elle continua de marcher dans les verts vallons, s'émerveillant devant ce magnifique tableau de la vu qu'elle avait tout autour d'elle. En grimpant une autre colline, la noiraude vit des chevaux aux loin. Elle releva la tête et aperçu les autres chevaux la regarder, elle qui était nouvelle sur ces terres. Elle se demandait comment ces chevaux inconnus allait l’accueillir, elle qui a fort caractère et fonce tête baissée habituellement mais qui, certaines fois, peut garder son sang froid et être sage et réfléchie.


Dernière édition par Ouragant le Mar 26 Sep 2017 - 21:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

avatar

ÂGE : 26
PUF : C.C.
MESSAGES : 918

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : En quête des Trompeuses...


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Balade matinale (libre)   Lun 18 Sep 2017 - 10:14



Cyrius profitait de cette matinée d'automne pour libérer un trop plein d'énergie accumulé après une nuit reposante. Il venait de franchir la frontière qui menait aux Verts Vallons, et galopait d'un rythme soutenu depuis déjà de longues minutes. Il savait qu'ici, il allait rapidement perdre de sa fougue, du fait du terrain vallonné, les côtes allait l'épuiser plus vite qu'il ne pourrait l'espérer.


L'alezan mobilisait toute ses forces alors qu'il se lançait à l'assaut d'une des nombreuses collines. De l'écume commençait à apparaitre au niveau de son encolure et de son poitrail, il soufflait fort, son endurance n'était pas encore tout à fait épuisée. Arrivée en haut, il eu le temps d'apercevoir beaucoup plus loin en contre-bas, un groupe de chevaux qu'il arrivait à peine à distinguer. Le mâle ne s'en préoccupa pas pour le moment, il s'élança toujours au galop dans la descente. Il essaya de se montrer précautionneux, ses muscles commençaient à fatiguer et un mauvais pas dans la pente pouvait engendrer de mauvaises blessures. Heureusement, tout se déroula au mieux, il arriva en bas de la côte avec agilité et entrepris d'atteindre le sommet de la colline suivante.


Cette fois, ça serait la dernière, il méritait bien une pause. Cyrius força, peinant à mobiliser ses dernière forces pour atteindre le sommet. Là haut, il s'arrêterait, contemplerait le paysage et reprendrait son souffle. Plus que quelques mètres, les muscles de ses cuisses le faisait souffrir, ses membres lui paraissait peser des tonnes, seul son mental lui permettrait d'aller au bout.
3 mètres, puis 2 , puis le dernier effort, afin il arriva au sommet, dégoulinant de sueur, il ne s'était même pas rendu compte que la pluie avait laissé place au soleil. Il s'arrêta, il n'eut pas le temps de reprendre son souffle qu'il eu la surprise de constater qu'il n'était pas seul, au sommet de la colline.


Soufflant comme un boeuf, sa cage thoracique se dilatant et se rétractant à fréquence précipité, ses yeux se posèrent sur un cheval à quelques mètre devant lui. Un cheval parfaitement calme et qui lui, n'avait pas l'air d'avoir couru un marathon.
Essoufflé, Cyrius essaya de savoir a qui il avait à faire. Un frison, encore un frison, une jument ? Ca en avait tout l'air. Une inconnue ? Il semblait bien que oui. Un frison lui avait dit récemment "la pluspart des frisons d'Horse Wild ont des gènes commun avec Coeur Noir". Encore une pièce de cette lignée consanguine ? Pas forcément, se dit l'étalon, mais tout de même envisageable.


Reprenant petit à petit son souffle, le mâle dégoulinant de sueur et fumant dans l'atmosphère fraîche du matin s'approcha d'un pas ou deux de la jument, histoire de pouvoir l'observer d'un peu plus près, et une fois qu'il en fut capable, il lui adressa la parole


- Bonjour...vous...


Mais décidément, il n'avait plus de souffle, il y était un peu fort dans l'effort


- Vous êtes nouvelle par ici ?


Les muscle tétanisés, il entrepris de marcher tranquillement pour les détendre, il fit un grand cercle autour de la jument, l'encolure basse, d'ici quelques minutes il se sentirait mieux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ouragant

avatar

ÂGE : 16
PUF : wakita ou Oura
MESSAGES : 302

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Pas encore (pour l'instant...)


MessageSujet: Re: Balade matinale (libre)   Mer 20 Sep 2017 - 20:57

  La jument restait sur sa colline, sans bouger, la tête haute et admirait le paysage. Sa crinière était bousculée par la légère brise des vallons. Elle vit, au loin, un cheval, du moins, la silhouette d'un cheval. Ce cheval s'approchait à grande vitesse. Plus il s'approchait, plus la frisonne arrivait à le distinguer. Elle entendit le son des sabots au galop. Elle perçut un cheval, un alezan, un arabe qui se dépensait en parcourant les verts vallons au galop. Le cheval descendit la colline adjacente pour grimper jusqu’au sommet de celle où se trouvait Ouragant.
  Celle au pelage ébène regarda le noble alezan qui venait d'arriver au sommet de la colline au galop. Le cheval était épuisé et il repris son souffle en marchant autour d’Ouragant. Celui-ci était surpris de trouver une inconnue, il n’y avait pas fait attention en grimpant la côte. Il demanda à cette inconnue si elle était nouvelle. La jument lui répondit alors :
- Oui, je viens d'arriver sur ces terres. Je ne connais encore aucun cheval la peuplant. Je me nomme Ouragant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

avatar

ÂGE : 26
PUF : C.C.
MESSAGES : 918

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : En quête des Trompeuses...


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Balade matinale (libre)   Ven 22 Sep 2017 - 12:12



Cyrius marchait pour reprendre son souffle, et petit à petit, il reprit enfin une respiration normale. Une bise légère souffla sur son corps humide de sueur, le refroidissant passablement.
Il s'arrêta finalement, et posa ses yeux sombres sur la jument présente. Une jument frison donc, à laquelle il était incapable de donner un âge. Elle avait le poil soigné, les crins brillants et une étincelle brillait au fond de son regard. Probablement jeune, visiblement en parfaite santé, elle n'avait pas l'air rebuté par sa présence. Elle lui adressa la parole, plutôt enjouée de faire une rencontre. Cyrius se fit la reflexion qu'elle était plutôt sociable, par rapport aux autres frisons qu'il avait eu le loisir de rencontrer. Peut être le ferait-elle changer d'avis sur cette race qu'il n'appréciait guerre désormais.
Elle était nouvelle, et s'appelait Ouragant.

Ouragant? Un nom qui sonnait plutôt masculin aux oreilles de l'alezan, surprenant pour une jument.

- Et bien, bienvenue dans les parages Ouragant, lui répondit Cyrius aimablement, un sourire aux lèvres.

Il s'ébroua de son son corps, puis marcha encore quelques pas, la tête basse, tâtant l'herbe de ses lèvres pour estimer sa valeur gustative. Il en arracha une touffe et la mâchonna avant de s'arrêter à nouveau. Il balaya les alentours du regard. La vue qu'on avait du haut de la colline était extraordinaire. On voyait Horse-Wild à 360 degrés. Le Mont étoilé se dressait un peu plus loin, les Verts vallons, les Braises éternelles...
Cyrius s'arracha finalement à sa contemplation et reporta son attention sur Ouragant

- Je m'appelle Cyrius, cela vous fait donc maintenant un cheval que vous connaissez ici. Mais vous en rencontrerez surement bientôt beaucoup d'autres, nous sommes nombreux.

Le soleil avait définitivement pointé le bout de son nez et réchauffait agréablement l'atmosphère. Cyrius avait encore chaud après son effort, mais il appréciait toujours un rayon de soleil. Il question la jument, curieux.

- Vous êtes arrivée ici...par hasard ? Ou vous connaissiez Horse-Wild?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ouragant

avatar

ÂGE : 16
PUF : wakita ou Oura
MESSAGES : 302

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Pas encore (pour l'instant...)


MessageSujet: Re: Balade matinale (libre)   Dim 24 Sep 2017 - 22:46

  -J'étais avec un troupeau de chevaux sur une autre terre et j'ai voulu suivre ma propre aventure. J'ai donc quitté le troupeau et je suis arrivée ici, un peu par hasard. Cet endroit s'appelle donc Horse-Wild.
  Ouragant scrutait la nouvelle terre — encore inconnue pour elle — qu'était Horse-Wild. Pensive, elle se demandant ce qui pouvait bien se cacher derrière chaque colline des verts vallons et jusqu'où allait l'étendu de ce nouveau monde. Justement, elle avait à côté d'elle un étalon qui devait connaître les lieux.
  -Dis-moi, tu connais les différents territoires d'ici, pas vrai ? Pourrais-tu  me décrire un peu les différents paysages et me présenter les chevaux que l'on peut y trouver ? Comment sont répartis les territoires entre eux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

avatar

ÂGE : 26
PUF : C.C.
MESSAGES : 918

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : En quête des Trompeuses...


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Balade matinale (libre)   Mar 26 Sep 2017 - 12:36



La jument était calme, posée. Elle débarquait et ne connaissait rien à l'endroit. Elle questionna donc Cyrius qui lui décrocha un léger sourire. Comment décrire Horse-Wild en se montrant concis ? Exercice difficile.

- Le meilleur moyen de répondre à ta question serait peut être de t'inciter à aller visiter chaque terre par toi même, car certains endroit sont indescriptibles. 

L'alezan fit quelques pas, le regard au loin, la vue était fantastique. On voyait d'ici un certain nombre de territoires, mais impossible de pouvoir tous les observer. Certains sont très lointains, cachés, difficilement accessibles ...
Il se retourna vers Ouragant, et docilement, tâcha de répondre au mieux à sa question. Cyrius aimait Horse-Wild, il allait donc essayer de lui faire un résumé de ce qui l'attendait.

- Cependant, je peux essayer de te donner une idée globale. 
En premier lieu, il existe trois territoires libres, c'est à dire des territoires sans dominants, où chacun peu circuler sans crainte. Il y a les Terres du Nord, puis juste au sud, les Terres Frontières, qui sont elles-même à l'ouest des Terres Orientales. Chacun des territoires comporte plusieurs terres différentes, chacune avec ses particularités, à toi de les découvrir et de te faire une opinion.

Cyrius se remit en marche, il formait un grand cercle autour de la jument, le regard au loin sur les terres qu'il décrivait, il poursuivit son explication.

- Il existe aussi trois territoires dominés. Actuellement, il n'y a pas de dominants en place, ceux qui le souhaite peuvent se porter candidat pour dominer, et ce sont les dieux qui donneront leur verdict. Marchant toujours, il énuméra. Au Nord-Ouest, longeant la côte, se trouvent les Terres Trompeuses...

Il afficha un petit sourire et posa un oeil sur la jument.

- Que je convoite. L'informa t-il bien qu'il n'en était pas forcement nécessaire.

Marchant toujours, les yeux posés au loin, il continua.

- Plus au Sud, se trouvent les Terres Secrètes. Et au Sud-Est : les Terres Orphelines. Chacun de ces trois territoires recèlent merveilles et secrets, et on y fais toujours de nouvelles découvertes même lorsque l'on pense les connaître.

Cyrius s'arrêta finalement face à Ouragant. Il avait les yeux pétillants, parler d'Horse-Wild était un plaisir pour lui, il ne pourrait s'en lasser.

- Enfin, on trouve aussi un Cimetière, et deux autres terres idéal pour les couples qui veulent fricoter tranquillement et pour les juments qui doivent mettre bas.

Il hésita, et conclut..

- Et aussi... il y a les enfers. Tu n'aura peut être jamais le malheur de les visiter. Personnellement je n'y ai jamais mis les pieds. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ouragant

avatar

ÂGE : 16
PUF : wakita ou Oura
MESSAGES : 302

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Pas encore (pour l'instant...)


MessageSujet: Re: Balade matinale (libre)   Mar 26 Sep 2017 - 21:34

  Ouragant, toujours immobile mais attentive aux paroles, écouta l'étalon énumérer les différents lieux d'Horse-Wild. Le fait que l'alezan est parlé d'enfer la questionna mais lui fit froid dans le dos. Malgré l'évocation de ce lieu qui fut un bémol, elle était impatiente de découvrir les autres territoires d'Horse-Wild. Certaines d'entre, d'ailleurs, se décrivaient à l'horizon. L'alezan lui en avait parlé avec des yeux pétillants, ce qui lui donnait encore plus cette envie d'aventure et de découverte qu'elle était venue chercher.

  - Comme tu l'as dit, il faudrait que j'aille m'aventurer en ces terres pour apprendre à les connaître et rencontrer les habitants de chacune d’entre elles, et voir à quoi ressemble ceux qui prétendent au titre de dominant.

  Elle était aussi curieuse de connaitre les terres à dominer et les prétendants de celles-ci. Peut-être aurait-elle envie de devenir l'un d'entre eux et de demeurer dominante d'une de ces terres ? Ça reste à voir... Elle n'y a jamais encore foulé ces territoires d'un sabot. Ni même ne connaissait à qui elle pourrait faire face pendant cette course à la dominance.

  - J'espère ne jamais avoir à fouler le sol des enfers. Ce ne doit pas être un lieu très agréable.

Dit la jument d'une manière assez ironique car, bien sûr, les enfers ne sont jamais très agréables...

  - Je devrais peut-être me mettre en route pour pouvoir visiter toutes ces terres qui ont l’air exceptionnelles vu la manière dont tu en as parlé.

La noiraude regarda le ciel quelques instants.

  - La journée s'annonce belle. Peu de nuages sont en vu pour l'instant, l'air est doux, le ciel est bleu et les oiseaux chantants volent haut. Je prévois du beau temps après cette fine pluie fraiche de l'aube qui a complètement disparue.

Puis, se tourna vers le pur sang et lui posa une dernière question.

  - Y a-t-il quelque chose d'autre que je doit savoir avant de partir ? Je voudrais profiter de cette journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

avatar

ÂGE : 26
PUF : C.C.
MESSAGES : 918

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : En quête des Trompeuses...


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Balade matinale (libre)   Jeu 28 Sep 2017 - 14:36



Ouragant avait l'air vivement intéressée par l'explication de l'alezan, mieux, elle semblait impatiente de visiter chaque terre. Cyrius remarqua qu'elle tiqua légèrement lorsqu'il parla de l'enfer, évidement c'était un endroit que l'on préférait ne pas fréquenter.

- Il n'y a pas de raison de se retrouver en enfer. Sauf si on croise Aléas bien sur...et qu'on manque de chance...

Cyrius resta songeur, repensant à sa dernière rencontre récente avec Aléas. Si seulement cet emplumé avait embarqué cette tête de noeuds de Collapsing aux enfers... Mais non !
L'alezan sourit en regardant la jument trépigner à moitié, il semblait qu'elle allait déjà lui fausser compagnie. En même temps, il lui avait donné l'eau à la bouche, il y a tellement à voir sur Horse-Wild qu'une vie ne suffit pas.
Avant de le quitter, semblait-il, la jument frison lui posa une dernière question. Elle voulait un dernier conseil ? Oh, Cyrius en avait bien un qui traînait quelque part...

- Hum...oui. Evitez les chevaux de couleurs noir en règle générale. Ils sont infréquentables.

Il afficha un petit sourire narquois à la noiraude et arracha une touffe d'herbe dont il se délecta.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ouragant

avatar

ÂGE : 16
PUF : wakita ou Oura
MESSAGES : 302

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Pas encore (pour l'instant...)


MessageSujet: Re: Balade matinale (libre)   Dim 1 Oct 2017 - 0:08

  Cyrius la rassura au sujet de l'enfer. Elle se questionna tout de même sur Aléas. Elle resta silencieuse, le regard dans le vide quelques secondes en y pensant mais se repris vite en se disant, comme le rouquin lui avait dit, "il n'y a pas de raison de se retrouver en enfer". Elle repris ses esprits et décida de ne plus y penser !

  En entendant l'alezan lui conseiller de se méfier des chevaux à la robe noir, la jument noir fit surprise. Elle ne comprenait pas trop. Avec son sourire narquois qui apparaissait, elle se dit que ce cheval devait avoir une dent contre les robes sombres. La noiraude le fixa alors, les yeux plissés comme pour essayer de percer quelque chose dans les paroles du rouquin.
  - Qu'est-ce qu'on les chevaux noirs ? Tu as quelque chose contre eux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

avatar

ÂGE : 26
PUF : C.C.
MESSAGES : 918

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : En quête des Trompeuses...


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Balade matinale (libre)   Mer 4 Oct 2017 - 10:34



L'herbe des Verts Vallons était, d'après l'expérience de Cyrius, une des meilleures de tous les territoires. Verte à souhait, tendre, goûteuse, juteuse, un vrai délice. Elle lui rappelait un peu la jeune herbe qui pousse au printemps et dont il faut surveiller sa consommation sous peine de désordres intestinaux. L'étalon alezan en arracha donc trois touffes supplémentaires, qu'il savoura avant de répondre à la question d'Ouragant.

- Et bien, je ne sais pas si j'ai joué de malchance, ou si c'est une réalité générale, mais tous les chevaux noirs à qui j'ai eu affaire, avaient ce petit côté perfide et dissimulateur qui ne peut inspirer la moindre confiance... 

Cyrius dressa les oreilles et posa un regard interrogateur sur la jument noire.

- Mais, comme je le disais j'ai peut être joué de malchance.... Dans ton cas je ne saurai me prononcer, même si le fait que vous tu ais un prénom masculin constitue déjà un indice en terme de dissimulation.

Décrétant soudainement que l'herbe était plus verte sur la colline suivante, l'alezan s'élança dans la pente herbeuse, qu'il dévala en prenant toutefois garde de ne pas trop glisser sur ce sol humide. Initialement décidé à grimper le vallon qu'il avait face à lui, il changea finalement d'avis en constatant la présence d'un petit ruisseau fort sympathique en bas de la côte. Il s'y arrêta, bu une gorgée et mit les pieds dans l'eau.
Cyrius leva la tête, essayant d'apercevoir la jument qui trônait toujours en haut du vallon, mais elle était à contre-jour et le soleil l'empêchait de voir quoi que soit.

En attendant de voir si elle le rejoindrait, il barbota tranquillement dans le ruisseau.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ouragant

avatar

ÂGE : 16
PUF : wakita ou Oura
MESSAGES : 302

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Pas encore (pour l'instant...)


MessageSujet: Re: Balade matinale (libre)   Jeu 5 Oct 2017 - 22:18

  A ces mots, Ouragant prit un air interrogateur. Elle se connaissait bien. Elle qui est toujours franche. Elle se demandait à quel genre de chevaux avait bien pu avoir à faire Cyrius, même si celui-ci lui en avait déjà donné une petite idée. Et puis, tous des mâles. La jument était couleur ébène, comme ceux que le rouquin avait mentionné. Cyrius avait aussi mentionné le prénom de la noiraude. Certes, Ouragan — avec ou sans "t" — sonnait plus comme un nom masculin plutôt que pour celui d'une jument, mais c'est un nom ! Un nom sur lequel l'étalon avait déjà accroché quand la jument s'était présentée, elle l'avais bien vu. Avec ces deux caractéristiques, elle posait des doutes à son sujet à l'étalon. Mais ça ne veut en aucun cas dire qu'elle était comme ces chevaux. Et elle le savait très bien. Cyrius ne la connaissais pas encore assez mais la jument n'est en aucun cas perfide, et elle le savait très bien. Mais ça ne lui importait peu que ce cheval ai des doutes ou non sur elle. Elle s'en fichait même si elle était bien décidé à lui prouver que ce n'est pas une question de robe.

  Cyrius partit après avoir parlé et se mit à descendre la côte à grande vitesse avant de finir sa course dans une petite rivière qui coulait au pied de la colline. La jument le fixa en songeant aux préjugés de l'étalon. Elle décida de le rejoindre plus bas. Elle commença à marcher, puis à trotter et enfin partit au galop dans la descente qu'elle maitrisa parfaitement, même si le sol était glissant à cause de la pluie précédente. Elle rejoignis la rivière où elle retrouva l'étalon alezan. Elle mis les sabots dans l'eau peu profonde et lui adressa de nouveau la parole.

  - Tu penses que la couleur de la robe fait ce caractère perfide et dissimulateur ? Et le fait que je porte un prénom qui serait plus porté par un mâle que par une jument ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

avatar

ÂGE : 26
PUF : C.C.
MESSAGES : 918

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : En quête des Trompeuses...


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Balade matinale (libre)   Sam 7 Oct 2017 - 17:06



Cyrius baissa l'encolure et s'abreuva goulument d'eau fraîche. Ce petit ruisseau était charmant. Calme, son eau était claire et émettait un joyeux clapotis qui sonnait délicieusement aux oreille du mâle.
En parlant d'oreilles, justement, celles-ci se braquèrent soudainement vers l'arrière, il semblait qu'un troupeau d'éléphant dévalait la colline. Sans jeter un regard en arrière, il para au plus pressé et sauta d'un bond sur l'autre rive du ruisseau. Une fois de l'autre côté, il put constater que sa nouvelle amie, Ouragant, avait finalement décidée de lui tenir compagnie un peu plus longtemps. L'étalon secoua la tête pour envoyer valser les gouttes d'eau qui tombait de sa bouche, et gratifia la frison d'un petit sourire.


- Encore toi ?


Mais la jument était bien décidée à poursuivre la conversation qu'ils avaient démarré là haut. Il semblait que les réflexions de Cyrius sur les chevaux noir avaient touché sa cible, et il s'amusa de pouvoir poursuivre son œuvre.


- Bien sure que non, je ne pense pas qu'une couleur de robe fasse le caractère, il faudrait être bien optu pour penser un truc pareil. Je dis seulement qu'un certain nombre de coïncidences malheureuses mènent parfois à faire des généralités. Et ton prénom ne me pose aucun problème, il doit d'ailleurs s'agir d'une sorte de mode, on m'a récemment parlé d'un étalon nommé "Plume Brisée", bien plus dur à porter que "Ouragant" pour une jument à mon sens.


Cyrius se pencha au dessus du ruisseau qui le séparait de la jument et observa l'eau qui coulait. Deux ou trois fois déjà qu'il voyait passer une libellule de couleur verte au raz de l'eau. Il la suivait du regard, elle revenait vers lui, là, juste au dessus de l'eau...
Une seconde suffit, il avait levé un antérieur et avait abattu son sabot avec force à plat sur l'eau pour noyer la libellule.


- Et merrrrrdouille...


Il avait raté la libellule, l'insecte coloré s'envolait déjà plus loin. Et revanche il n'avait pas raté Ouragant qui avait était aspergée, ainsi que lui même, par la belle éclaboussure qu'il avait produit.
L'alezan posa un coup d’œil sur la jument, mi-figue mi-raisin.


- Il fait chaud non ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ouragant

avatar

ÂGE : 16
PUF : wakita ou Oura
MESSAGES : 302

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Pas encore (pour l'instant...)


MessageSujet: Re: Balade matinale (libre)   Mar 10 Oct 2017 - 19:04

  Ouragant écouta les explication de l'étalon. Ça la rassura, elle a cru un moment que l'alezan était assez bête pour conclure de tels affirmations. Le prénom, elle ça ne lui importait que peu. Elle aimait son prénom d’ailleurs. Ouragan comme la tempête, sauvage et imprévisible. Avec ce fameux "t" particulier. Ce qui rendait ce nom original. Ce nom que sa mère, celle qu'elle n'oubliera jamais, celle qui est tout pour elle, ce prénom qu'elle a choisi pour sa fille, sa seule fille, était un prénom original et surtout unique. Tant pour le fait qu'il soit plus masculin et donné à une petite pouliche que ce "t" à la fin, ce "t" si particulier... Alors un "Plume Brisée" pour un étalon, elle trouvait ça plutôt jolie, très poétique.

  Des libellules vertes volait au dessus du ruisseau dans lequel les deux chevaux trempaient leurs sabots. Elles passaient à raz de la surface de l'eau, la frôla, et la toucha même parfois du bout de leurs fines pattes. Certaines passaient entre les membres des équidés ou juste devant eux. Cyrius, d'abord adsorbé par l'une d'entre elle qui s'approchait, et d'un coup, frappa l'eau de son antérieur avec violence dans le but de noyer ce bel insecte coloré. Son geste fit sursauter le frison qui ne s'y attendait pas. Le pauvre insecte avait heureusement eu de la chance en échappant à ce coup. Mais l'étalon était déçu de son coup. Il avait au passage éclaboussé la jument, mais ce n'est pas ce qui dérangeait le plus Ouragant. Elle pensa à cette libellule. "Cyrius est un monstre !" Elle le regarda avec de grands yeux. Elle ne s'occupa même pas de se que lui dit le roux ensuite.
  - Pourquoi vouloir noyer un si bel animal ? Demanda la jument, même si on allait sûrement la prendre pour une de ces hippies après.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

avatar

ÂGE : 26
PUF : C.C.
MESSAGES : 918

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : En quête des Trompeuses...


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Balade matinale (libre)   Jeu 12 Oct 2017 - 10:43



Cyrius n'avait pas noyé la libellule, mais il s'était agréablement rafraichit. Il avait aussi eut la bonté de rafraîchir la jument, mais celle-ci ne prit pas la peine de le remercier, se contentant de poser une énième question. Elle aimait bien les question, et celle-ci était d'une philosophie toute relative. Pourquoi vouloir tuer cette libellule? Et pourquoi pas ? Peut être avait-il volontairement raté cette libellule ? Peut être n'avait-elle été qu'un prétexte pour abattre son pied sur l'eau comme un gosse ? Ou peut être qu'il avait réellement une dent contre les libellules ? Les libellules étaient-elles vraiment des animaux que l'on pouvait qualifier de beaux ? Toutes ces tergiversations philosophique ne lui inspirait qu'une envie, devenir lui-même une libellule et s'envoler loin le long de la rivière.

- Ai-je voulu la noyer ? 

Répondre à la question par une question. Cyrius observa Ouragant un instant. Pensif. Il ne savait quelle attitude adopter. Ces derniers temps, il était préoccupé par de nombreuses choses qui le déconnectait un peu du réel de temps à autres. Et en cet instant, il se sentait un peu confus. Il ne savait pas ce qu'il souhaitait faire, là, alors qu'il se tenait immobile face à une jument qu'il était obligé de qualifié de plutôt sympathique. Il décida de passer la main, d'être à son son tour celui qui pose les questions, et de s'en remettre aux idées de sa comparse du moment.

- Alors Ouragant, que faisons nous maintenant ?

L'air serein, le regard planté dans celui de la jument noir, l'alezan s'en remettait au jugement de la frison pour la suite des évènements, disposé à se montrer sous un bon jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halloween

avatar

ÂGE : 17
PUF : HW
MESSAGES : 27

SEXE DU CHEVAL : //

MessageSujet: Re: Balade matinale (libre)   Sam 21 Oct 2017 - 12:28


LA CHASSE AUX FANTOMES

event d'halloween

Il y a un nombre inquiétant de citrouilles dans le coin... serait-ce le repère des fantômes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aléas
alea jacta est

avatar

ÂGE : 21
PUF : /
MESSAGES : 168

SEXE DU CHEVAL : Dieu.
TERRITOIRE : Une partie des enfers.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Balade matinale (libre)   Sam 21 Oct 2017 - 12:28

Le membre 'Halloween' a effectué l'action suivante : Les dés sont jetés.


'Dès d'Aléas' :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halloween

avatar

ÂGE : 17
PUF : HW
MESSAGES : 27

SEXE DU CHEVAL : //

MessageSujet: Re: Balade matinale (libre)   Sam 21 Oct 2017 - 12:29


LA CHASSE AUX FANTOMES

event d'halloween

Vous rencontrez le fantôme #6. Faîtes le agir à votre guise tout en respectant son caractère.

Fantôme #6

Vous choisissez le fantôme que vous préférez !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ouragant

avatar

ÂGE : 16
PUF : wakita ou Oura
MESSAGES : 302

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Pas encore (pour l'instant...)


MessageSujet: Re: Balade matinale (libre)   Sam 21 Oct 2017 - 13:52

Fantôme #2

L'esprit moqueur. Il fait des grimaces, il tire la langue, parodie les membres ou encore répète tout ce qu'ils disent, c'est une vraie peste.

Ouragant resta silencieuse pour cette réponse donné par l'étalon. Elle fixa du regard le rouquin qui se trouvait en face d'elle. Cette réponse ne convenait pas vraiment à la jument ébène. Cyrius lui demanda ce qu'elle voulait faire ensuite. La jument ne savait pas vraiment quoi faire. Elle n'avait pas vraiment d'idée là-dessus.

- Eh bien... Je ne sais pas vraiment...

Juste après ses paroles, la frison entendit une autre voix, répétant ses mots, comme un écho. Elle leva la tête d'un coup, elle fit pivoter ses oreilles de tous les côtés, cherchant d'où pouvait provenir cette voix. En effet, ce son venait de partout à la fois. Elle ne trouva pas l'endroit, même approximatif, de la source de cette voix. Et il n'y avait que Cyrius et elle à cette endroits. Elle ne vit personne d'autre. Elle regarda tout autours d'eux, mais personne à l'horizon... Et cette voix, elle ne l'avait jamais entendu, elle ne la connaissait pas, ce n'était ni la sienne, ni celle de Cyrius. Elle avait aussi une drôle de sensation, comme si ils étaient observé. Le jument se tourna vers l'étalon :

- Tu as entendu ?

Cette fois-ci aussi, ses paroles se fit répéter. Comme la première fois, la source était introuvable.

- Qui est là ? Demanda-t-elle.

L'ébène vit même quelqu'un lui tirait la langue juste à côté de Cyrius. Elle se demandait ce qu'il se passait, devenait-elle folle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

avatar

ÂGE : 26
PUF : C.C.
MESSAGES : 918

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : En quête des Trompeuses...


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Balade matinale (libre)   Dim 22 Oct 2017 - 14:27



Cyrius observait Ouragant d'un oeil distrait, se faisant la réflexion que finalement, certains frisons étaient possiblement fréquentables. Enfin, cette petite pensée sortie de nulle part s'envola bien loin lorsque la jument lui répondit, comme il s'y était un peu attendu, qu'elle ne savait pas ce qu'elle voulait faire. Évidement. Mais par un étrange phénomène, sa réponse se répéta en écho. L'écho n'avait pas la voix d'Ouragant, quoi qu'on aurait dit qu'elle essayait de l'imiter.
L'étalon compris de quelle blague il pouvait s'agir au moment ou son regard tomba, encore une fois, sur une citrouille qui était apparu comme par magie de l'autre côté du ruisseau.

- C'est pas vrai...

Les pupilles de l'étalon allèrent de droite à gauche puis de gauche à droite, cherchant la source de l’écho. Un fantôme, encore un fantôme, c'était la troisième fois que Cyrius avait affaire à ce phénomène surnaturel et il commençait à en prendre l’habitude.
Il jeta un regard à Ouragant et lui expliqua tranquillement ses intuitions.

- J'ai entendu, je crois que nous avons affaire à un fantôme, j'en ai déjà rencontré.

Le fantôme était invisible, et comme Ouragant, Cyrius cherchait du regard l'endroit où il pouvait se trouver. Apparemment celui-ci s'amusait à répéter leurs paroles, il entendait d'ailleurs sa dernière phrase tourner en boucle.
L'étalon baissa une oreille lorsqu'il remarqua qu'Ouragant fixait son côté gauche avec une expression étrange. Il tourna la tête et se retrouva nez à nez avec un spectre, translucide comme les autres, mais celui-ci arracha un petit cri de surprise à Cyrius qui eut l’impression de se retrouver devant son propre clone.
Le fantôme avait prit son apparence, sa seule différence avec l'originale était son aspect translucide. Cyrius, le vrai, tendit vivement la tête et claqua des dents pour mordre le spectre, mais il ne réussit qu'a passer à travers le visage de son clone sans le toucher.

- Dégage !

Cyrius grogna d'agacement.
Son clone s'éloigna de quelques mètres en riant comme un fou, il se mit alors à se déplacer en parodiant Cyrius, trottinant d'une démarche chaloupée en roulant de la croupe exagérément et en agitant sa crinière à la manière d'un top modèle. Le vrai Cyrius se retourna vers ouragant avec une expression choquée

- Il se fou de moi ?!

Le fantôme répéta trois fois sa phrase en continuant de parodier sa démarche et ria bruyamment. L'étalon fit un bond en avant, espérant le chasser comme il l'avait fait avec le fantôme qu'il avait rencontré avec Commedia. Mais le spectre fit un bond dans les airs et réapparu à côté d'Ourangant dont il avait maintenant pris l'apparence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Balade matinale (libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Balade matinale (libre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite Balade Matinale [LIBRE]
» [Ruelles] Balade matinale sans Sebastian [PV: Ciel Phantomhive & Atsuka Lyako]
» Une balade matinale pour oublier le passé.. [ Pv Gin ] [FINI]
» Baignade matinale [Libre]
» Petite balade ? Libre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES TERRES ORIENTALES. :: LES VERTS VALLONS-
Sauter vers: