Jeu de rôle équin
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

EVENEMENT EN COURS POUR HALLOWEEN + NOUVELLE EDITION DE LA GAZETTE

Partagez | 
 

 En quête de fraîcheur nocturne / libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CYRIUS

avatar

ÂGE : 26
PUF : C.C.
MESSAGES : 918

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : En quête des Trompeuses...


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: En quête de fraîcheur nocturne / libre   Mer 30 Aoû 2017 - 17:40



Il faisait nuit lorsque l'étalon Pur-Sang Arabe parvint à la plaine aux trois primaires... Une nuit tiède, succédant à une journée étouffante et désagréable. L'étalon avait d'ailleurs végété toute la journée à l'abris d'une forêt voisine avant de s'activer enfin au crépuscule. Il faisait à présent entièrement noir, bien que la lumière de la lune vint au secours de l'alezan lorsque les nuages qui la cachaient se dissipèrent... Il faisait moite, un orage se préparait peut être, et apporterait, avec un peu de chance, de la pluie.

Cyrius marchait parmi les fleurs champêtres, qui lui chatouillaient le ventre. L'étalon aurait eu du mal à savoir si vraiment les fleurs étaient colorées étant donné l'obscurité relative, tout ce qu'il pouvait deviner, c'était que les pauvres étaient desséchées par le soleil. Le champs de fleurs pris fin, il progressait maintenant sur des herbes plus courtes, mais qui craquaient sous ses pieds comme de la paille. Ne disait-on pas que l'été, à la plaine aux trois Primaires, tout avait une couleur dorée? L'alezan pouvait confirmer, toute végétation ici était grillée.

L'alezan s'arrêta un instant, la naseaux au vent dans l'espoir qu'une brise fraiche vienne lui caresser le visage. Malheureusement, il n'y avait pas un brin de vent, l'orage n'était pas pour tout de suite... Il éternua plus bruyamment qu'il ne l'aurait voulu, la poussière qui s'échappait des herbes sèche lui avait chatouillé les muqueuses.

Le silence était absolu, l'étalon était immobile, quand tout à coup, il entendit un bruit étrange qui le fit sursauter
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuro

avatar

ÂGE : 23
PUF : Daichi
MESSAGES : 275

SEXE DU CHEVAL : Etalon.
TERRITOIRE : Héritier des Terres Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: En quête de fraîcheur nocturne / libre   Jeu 31 Aoû 2017 - 3:19


L'Etalon blanc s'avançait dans se territoire qu'il n'a jamais réellement explorer, cette terre avait l'air d'être fuit comme une pestiféré, peut-être l'ancien dominant était un cas. Kuro fouillait en ce moment même sa mémoire en quête d'un nom sur se fantôme, qu'est-ce que sa mère lui avait dit ? Il plisse furieusement le regard pour avoir enfin un éclaire, c'était un certain Perjury ou il ne sait trop quoi. Il lève son regard vers le ciel pour envoyer une pensée vers sa mère, sans elle il serait vraiment perdu.

Je jette un regard circulaire sur ce vaste espace épuré, un ou deux arbres maigrichons par ici et par là. Je reste véritablement perplexe. La plaine dégageait une sorte de danger silencieux comme un serpent sous une pierre, muet et prêt à attaquer. Elle avait l'air inoffensive sous ses innombrables herbes et fleurs qui s'entrechoquent, mais quelque chose me dérange dans se tableau parfait.

Je ronfle des naseaux pour couper court à mes divagations et ainsi m'élancer en avant malgré la chaleur pesante qui écrase l'horizon. La soit disant Plaine aux Trois Primaires n'était pas plus qu'une porte d'entrée vers les Terres Orphelines, une parmi tant d'autre ! Pourquoi faire le choix de ce territoire ? A dire vrais je pensais peut-être faire la connaissance d'un futur prétendant ou prétendante, qui sait nous serons voisins bientôt et ce que j'ai appris depuis petit c'est que le nombre fait la force. Un allier me serais fort utile et réciproquement. Certainement, ne vais-je à nouveau croiser personne.

Au bout d'un instant qui me parait une éternité tant le paysage est monotone et monochrome, je m'arrête les flancs trempés car le soleil était à présent de plomb. J'ai l'impression de devenir aussi jaune et desséché que les herbes sous mes pieds ! Je soupire profondément divaguant entre des fleurs avant de me diriger vers une certaine sorte jamais vu auparavant. Je renifle leur parfum avant d'éternuer agresser par le goût amer que laisse leur odeur. Je me détourne pour me diriger vers un arbre non loin pour attendre le crépuscule, mais mes pas se font chalouper avant que ma tête m'entraine vers le bas, une envie de dormir assommante m'envahis sans que je puisse lutter. Ah le pavot une si belle fleur !

Un éternuement à faire réveiller un mort me fit sursauter sur place mais surtout reprendre conscience, où étais-je ? Et que diable m'était-il arrivé ? Je grogne dans ma barbe sans m'attarder sur la discrétion, peut-être est-ce que je ressemble plus à un grizzly sortant d'une hibernation que la grâce d'un équidé. Je me remets difficilement sur mes jambes avant d'éternuer deux ou trois fois de suite.

« Aaaah foutu plaine de malheur ! »

Je m'ébroue énergiquement faisant trembler mon épaisse encolure d'étalon et mes crins abondants pour y chasser des brindilles, de même que ma queue que je fouette dans l'air jusqu'à détourner le visage apercevant une silhouette plutôt fine. J'ai retrouvé l'origine du premier éternuement et l'odeur de l'individu m'informe que c'est un étalon. Difficile à voir depuis là surtout dans la pénombre, pénombre ! Combien de temps suis-je resté évanouis ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

avatar

ÂGE : 26
PUF : C.C.
MESSAGES : 918

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : En quête des Trompeuses...


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: En quête de fraîcheur nocturne / libre   Jeu 31 Aoû 2017 - 10:54


Au coeur de la pénombre, l'alezan pris une profonde inspiration pour calmer son palpitant qui s'était mit à battre à tout rompre. Ses oreilles étaient pointées en direction de la série de nuisances sonores qui avait perturbée le silence, des bruit de pas lourd, comme un cheval qui se relève du sol, et des éternuements en écho à celui que Cyrius venait de produire.

La naseaux largement dilatés, l'arabe se tenait immobile, cherchant de ses yeux brillants l'origine de ce tapage. Il était certain que Cyrius s'était cru seul alors qu'un autre équidé était déjà présent sur cette terre. Lui qui pensait les terres secrètes à l'abandon, il semblait qu'elles étaient finalement peuplées de quelques âmes solitaires.

- Il y a quelqu'un ?

Ne voyant rien, les nuages ayant une fois de plus obstruée la lumière produite par la lune, Cyrius entrepris d'avancer vers l'être présent. Il progressait d'un pas sure, restant néanmoins sur ses gardes, il ne savais que trop bien les dangers que l'on pouvait rencontrer de nuit dans les parages, cependant, son odorat, son ouïe et son instinct lui indiquait clairement que la présence était équine , de sexe masculin, et son regard tomba finalement sur un étalon complètement blanc et donc finalement bien visible malgré la nuit.

Cyrius s'arrêta à quelques pas de lui, une branche sèche craqua sous son pied. La lune se dévoila et éclaira la scène. L'alezan pu alors observer l'individu qui lui faisait face. "Massif" était le premier qualificatif qui lui venait à l'esprit. Le mâle était entièrement blanc, de belle taille, pourvu d'une forte ossature ainsi que de courbes gracieuses. Il avait une encolure imposante, de long crins blancs blancs et lumineux. De cet étalon se dégageait puissance et beauté. 

L'alezan était grand également, mais à l'opposé du blanc, il était bien plus fin, jamais il n'aurait la moindre chance d'avoir le dessus dans le cas d'un combat. Cette seule pensée calma les quelques intentions directement hostiles qu'il aurait pu avoir, il était hors de question de s'engager dans un conflit en pleine nuit, la journée avait été assez éprouvante comme ça.
Il pris donc le partie de tempérer son humeur, qui n'était pas si mauvaise que cela en cette nuit rafraichissante.
La lune brillait a présent de toute sa puissance et reflétait sa lumière sur la robe blanche de l'inconnu tel un spot sur une scène de concert

- Bonsoir.

Cyrius inclina légèrement la tête en plissant un oeil, presque éblouie par tant de blancheur. Cela faisait un bon moment qu'il n'avait pas croisé de cheval aussi clair. 

- Quelle belle soirée vous ne trouvez pas ? J'ai presque cru avoir affaire à un vers luisant géant tant la lune met votre personne en lumière, dit-il tout à fait courtoisement malgré l'ironie de la comparaison.

Il s'ajouta rien de plus, préférant prendre la température, toujours décidé à faire de cette rencontre nocturne un moment pacifique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuro

avatar

ÂGE : 23
PUF : Daichi
MESSAGES : 275

SEXE DU CHEVAL : Etalon.
TERRITOIRE : Héritier des Terres Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: En quête de fraîcheur nocturne / libre   Sam 16 Sep 2017 - 21:40


La lumière lunaire se fit soudainement plus discrète voilant le peu de visibilité à peu près correcte. Kuro gardait une légère sensation de tête lourde, malgré l'élan de force qu'il a su réunir pour se lever et qu'il paye chers à présent. La voix étrangère lui procure un écho horrible à ses oreilles et il n'est plus très certain de l'origine du bruit. Est-il à droite ou bien à gauche ? Était-ce la fleur qu'il avait inspiré qui le mettait dans cet état ? Ses sens étaient engourdis pour sa plus grande frustration.

Finalement, une branche sèche céda sous le poids de l'étranger qui me permets de le situer enfin dans l'espace. Je détourne mon regard apercevant un étalon à la robe cuivre qui se fond très bien dans le décors. Mes naseaux se froncent, je n'aime pas les gens qui passent inaperçus, une vieille rancune comme le monde qui pique mon cœur de temps en temps et plus fort que moi. Une rancune au bord des lèvres qui n'attends que de se déverser malgré le fait que les autres n'y peuvent rien à mon malheur. Je suis né ainsi et je resterai ainsi.

L'étalon de cuivre avait une petite tête racé et expressive. Il était d'un gabarit léger, pratiquement de moitié moins que la mienne et de taille correcte. Il n'avait pas l'air hostile, mais la coutume veut qu'on soit méfiant face à un étranger alors je le suis, même si une demi-portion comme lui j'en fais mon quatre heure mais il faut toujours se méfier de l'eau qui dort proverbe qu'use de long en large m'a mère et certainement que dans un sens elle n'a pas tord.

Mes oreilles pivotent sans cesse à l'affut du moindre bruit ou mouvement suspect. Mes sens encore engourdis il y a peu s'éveiller à présent alors que je l'observe incliner légèrement la tête. Je me détends un peu car quelqu'un qui chercherait le conflit ne serait pas si polie ou il réfléchit à un coup bas, oui je crois au complot certainement car j'ai grandis dans une atmosphère incertaine. Je lui retourne la politesse.

- Bonsoir.

Puis je reste attentif à ses mots jetant par réflexe un coup d'œil autour de nous car à dire vrais je n'ai pas encore pu profiter de la soirée et de sa fraicheur vivifiante. Le reste de ses mots se perdent entre mes deux oreilles qui je laisse tomber sur le côté, tirant allègrement une tête d'âne. La réponse s'empresse de sortir légèrement agacé.

- Voilà qu'on m'affuble l'image d'un vers luisant, on me l'avait encore jamais fait celle-là !

Je reste correcte, mais je dois avouer que l'exaspération pointe peu à peu son nez aux sous-entendus venant de ma robe. Je n'ai pas choisis d'être ainsi, surtout quand tout le reste de ma propre famille à exactement la même couleur de robe. Je soupire me rabrouant intérieurement car dans le fond il n'y a que moi que ça gène. Je plisse le regard, une légère brise jouant avec mes crins.

- A dire vrais je n'ai pas réellement profité de la soirée, un peu plus tôt dans la journée j'ai inspiré un tas de fleur qui m'a précipité dans un genre de sommeil et je viens à peine de m'en remettre. C'était vraiment étrange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

avatar

ÂGE : 26
PUF : C.C.
MESSAGES : 918

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : En quête des Trompeuses...


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: En quête de fraîcheur nocturne / libre   Lun 18 Sep 2017 - 15:52



Cyrius s'était arrêté à proximité de l'étalon blanc, et l'observait avec attention tandis qu'il répondait à son salut. Il avait l'air d'un tempérament assez calme, n'avait pas montré d'hostilité lorsque l'alezan s'était approché.
Le grand blanc marqua une très légère pointe d'agacement quant à la comparaison qu'avait fait de lui Cyrius, avec un vers luisant. La comparaison n'était pas spécialement reluisante, c'était le cas de le dire, mais c'était la manière que l'alezan avait de faire connaissance avec les inconnus qu'il croisait. Il procédait très souvent de cette façon : il lançait une taquinerie d'entrée de jeu, qui pouvait se révèler plus ou moins insultante en fonction de l'humeur du jour, toujours avec une certaine nonchalance, et à partir de là, il pouvait déceler rapidement à qui il avait affaire. Evidement, ça n'était pas toujours sans risque, mais cela lui évitait de tourner autour du pot.


En l'occurrence, le Blanc avait la tête froide, c'était visiblement un cheval plutôt réfléchit et sûre de lui, étant donné qu'il ne pris même pas la peine de risposter verbalement.
Cyrius fut assez satisfait de sa réaction, qui lui donnait envie de faire plus ample connaissance. Il ne répondit pas au commentaire légèrement exaspéré du blanc, se contentant de lui adresser un petit sourire innocent. Il écouta respectueusement la suite de sa réponse.


Apparemment, le blanc avait été victime de pollens soporifiques lancés par les fleurs en pleine journée, et venait à peine d'émerger de sa sieste.


- Vraiment ? S'étonna l'alezan, je ne savais pas que ce territoire avait un tel pouvoir, mais il faut dire que je connais assez peu les Terres Secrètes... Vous faites partie d'un territoire ? Demanda t-il, curieux de savoir.


Cyrius s'approcha d'un des rares arbres de la plaine, qui se trouvait à 3 mètres de là où ils stationnaient. Il leva la tête et arracha une touffe de feuilles noircie par la nuit qu'il mastiqua tranquillement.
Tout en savourant son encas, l'alezan observa cet étalon dont il ne savait absolument rien. Nouveau dans les parages ? Ou peut être né ici ? Etait-il seul ? Avait-il de la famille ?
La nuit calme poussant l'alezan se montrer sociable et courtois, il avala donc ce qu'il avait dans la bouche et se présenta.


- Je m'appelle Cyrius.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuro

avatar

ÂGE : 23
PUF : Daichi
MESSAGES : 275

SEXE DU CHEVAL : Etalon.
TERRITOIRE : Héritier des Terres Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: En quête de fraîcheur nocturne / libre   Mer 18 Oct 2017 - 23:46


Le sourire innocent de l'inconnu radoucis le géant Blanc comprenant que pour ce dernier c'est une façon comme une autre de briser la glace. Kuro était un grand adepte de l'humour surtout comme échappatoire quand son tact le met dans de sale draps. C'est un moyen comme un autre pour jauger l'atmosphère, c'est une méthode digne d'une personne avisé même si c'est une méthode à double tranchant. Mais avec le grand blanc c'est un bon partis pris même si maladroite venant du cuivré qui de toute manière ne peut pas avoir conscience de ses complexes.

Je lui lance un regard un peu plus éveillé, ma curiosité quelque peu piqué par ce début d'échange original qui sort de l'ordinaire. Ce n'était pourtant rien d'extraordinaire jusqu'à présent, mais en règle générale j'évite plus ou moins le contact avec les autres. Un trait qui vient surement de ma mère qui une fois solitaire c'est un peu retranché dans sa tour en verre et j'ai grandis ainsi inconsciemment. Du coup à  chaque nouvelle rencontre c'est un nouveau tirage au sort, est-ce que la rencontre va être ainsi ou plutôt comme ça ? La personne va être intéressante ? Bon nombre de question pour un néophyte comme moi, mais si je veux devenir le dominant il va bien falloir dépoussiéré mon côté relationnel.

Le cuivré fut étonner d'entendre ma mésaventure, à dire vrais je m'en serais bien passé aussi car à cette même heure je serais déjà aux portes des Terres Orphelines où mon destin m'attend. Je glousse quelque peu à son jeu de mot inconsciemment, qui peu prétendre connaître les Terres dite Secrètes ? N'est-ce pas leur définition même ?

- Je pense que ce n'est pas pour rien qu'elles portent ce nom, même si je ne connais pas grand-chose non plus à ce territoire don je ne fais que traverser la plupart du temps. Je finis par me grandir après sa question et je bombe naturellement le torse. Pas vraiment, fut un temps avant que ma mère s'exile en m'emmenant et à présent je reviens conquérir se territoire d'où je viens.

Inconsciemment mon regard se porte sur le lointain vers les Terres Orphelines avant que je remarque le cuivré se déplacer vers une silhouette étiré qui avait l'air de ressembler à un arbre. Je le rejoins un bref instant plus tard alors que l'air embaume les parfums de plusieurs herbes aromatique et fleurs. Le fond de l'air est très prenant et la plaine qui était ocre cette après-midi était à présent d'un violet-bleu profond sous l'astre lunaire. J'effleure le sol du bout du museau mais rien ne me faisait envie, j'apercevais simplement sous mes paupières un éclate crème que j'espérais atteindre le plus rapidement. Je pousse un profond soupire frottant mon encolure contre le tronc du dit arbre avant de m'ébrouer énergiquement. Je pointe mon oreille mettant enfin un prénom sur l'inconnu cuivré.

- Enchanté, moi c'est Kuro. Le silence se fait bref avant que je reprennes. Et d’où venez-vous Cyrius ? Vous êtes originaires d'Horse-Wild ?

J'attends tranquillement ses réponses savourant la soirée rafraîchissante et je ne peux décliner une pause bien mérité dans ma course folle. Puis Cyrius avait l'air sympathique, bon vivant et amateur d'humour. Puis c'est maintenant ou jamais de se forger une réputation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halloween

avatar

ÂGE : 17
PUF : HW
MESSAGES : 27

SEXE DU CHEVAL : //

MessageSujet: Re: En quête de fraîcheur nocturne / libre   Jeu 19 Oct 2017 - 7:01


LA CHASSE AUX FANTOMES

event d'halloween

Il y a un nombre inquiétant de citrouilles dans le coin... serait-ce le repère des fantômes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aléas
alea jacta est

avatar

ÂGE : 21
PUF : /
MESSAGES : 168

SEXE DU CHEVAL : Dieu.
TERRITOIRE : Une partie des enfers.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: En quête de fraîcheur nocturne / libre   Jeu 19 Oct 2017 - 7:01

Le membre 'Halloween' a effectué l'action suivante : Les dés sont jetés.


'Dès d'Aléas' :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halloween

avatar

ÂGE : 17
PUF : HW
MESSAGES : 27

SEXE DU CHEVAL : //

MessageSujet: Re: En quête de fraîcheur nocturne / libre   Jeu 19 Oct 2017 - 7:01


LA CHASSE AUX FANTOMES

event d'halloween

Vous rencontrez le fantôme #6. Faîtes le agir à votre guise tout en respectant son caractère.

Fantôme #6

Vous choisissez le fantôme que vous préférez !


Dernière édition par Halloween le Lun 23 Oct 2017 - 23:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

avatar

ÂGE : 26
PUF : C.C.
MESSAGES : 918

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : En quête des Trompeuses...


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: En quête de fraîcheur nocturne / libre   Sam 21 Oct 2017 - 14:26



Cyrius constatait avec plaisir que, plus les minutes passaient, plus l'ambiance se détendait. Il repensais à cette histoire de pollens soporifiques très intrigante. Le blanc avait entièrement raison sur le fait que ces terres portaient bien leur nom. Qui sait combien de secrets se cachent en ces lieux ? Probablement que même pour le future dominant, une vie ne serait pas suffisante pour tous les découvrir.  L'étalon blanc semblait dire que sa mère s'était exilée, et qu'il revenait maintenant conquérir les terres qui l'avaient vu naître. Ainsi donc, il avait affaire à un natif d'Horse Wild, Cyrius n'en avait pas rencontré beaucoup jusqu'à présent. Mais à quelles terres était il attaché ? Au vu du regard lointain qu'il portait, ce n'était peut être pas les terres secrètes qui l’intéressait.
Les trompeuses ? Les Orphelines ?


- Et quel territoire vous a vu naître ? Demanda l'alezan par curiosité tout en savourant à nouveau quelques feuilles tendres.


La nuit était claire grâce à la lune, et l'ambiance fantomatique. Une brise légère soufflait. Le regard de Cyrius fut attiré un peu plus loin, par une forme étrange posée à terre. Dans cette relative obscurité, il ne voyait pas bien de quoi il s'agissait. Mais le fait qu'il n'était pas bien sûre que cette objet se trouvait là quelques minutes auparavant l’inquiétait légèrement.


Distrait par les paroles de l'étalon blanc qui s’était rapproché de l'arbre, il oublia cet étrange sentiment et se retourna vers lui. Il s'appelait Kuro. Un prénom court et sans chichi qui plaisait à Cyrius.


Un nouveau sourire détendu, l'alezan écouta avec attention la question de l'étalon blanc et y répondit. Jusqu'ici, certains lui avaient demandé d'où il venait, mais il n'avait pas toujours répondu avec précision.


- Et bien, Kuro, je viens d'une terre lointaine, quoique pas si lointaine que cela, mais qui n'a rien à voir avec Horse-Wild. J'ai été élevé par ma mère. C'est elle qui m'a appris l’existence d'Horse-Wild, elle m'en a parlé alors que j'étais poulain. Elle est une descendante directe d'un étalon qui a vécu sur Horse Wild pendant de longues années, il était dominant des terres Trompeuses. Et lui-même était du même sang que la lignée qui a goveurnée Horse Wild à ses tout début. Bref, je n'aime pas vraiment ces histoires de lignées et de sang, mais cet étalon, Pirate, était mon arrière grand-père. Je ne l'ai jamais connu, il a été tué par un rival. Je suis donc venu sur Horse-Wild pour la première fois il y a quelques années. J'y suis rester quelques temps avant de repartir. J'y suis à nouveau revenu, dans le but de dominer les Terres Trompeuses, comme Pirate l'avait fait il y a si longtemps. Une histoire pas si intéressante que ça enf...


Mais Cyrius fut interrompu dans sa tirade. Il avait quitté Kuro des yeux, son regard était maintenant fixé sur une chose qui se trouvait juste à la gauche de l'étalon blanc et qu n'y était pas la seconde d'avant. Ça avait la forme d'un cheval, un cheval étrange, disproportionné. Mais c'était translucide, Cyrius pouvait clairement voir le paysage à travers son corps grâce à la lumière de la lune.
L'alezan ne savait pas s'il devait avoir peur, s'il devait demander à Kuro de lui coller un coup de pied pour le réveiller, ou s'il devait se préparer à se barre...


- Euh...Kuro..vous... voyez quelque chose sur votre gauche ? ... Cyrius avait parlé les mâchoires serrées, tel un ventriloque, ne sachant pas trop si cette chose, réelle ou non, pouvait entendre ou comprendre.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halloween

avatar

ÂGE : 17
PUF : HW
MESSAGES : 27

SEXE DU CHEVAL : //

MessageSujet: Re: En quête de fraîcheur nocturne / libre   Hier à 22:59


LA CHASSE AUX FANTOMES

event d'halloween

Vous avez choisi le fantôme frappeur.

Fantôme #3

Il décide de s'assurer que Kuro est bien réveillé en produisant un énorme bruit de trompette qui annonce le reste à venir : il apparaît aux côtés de Cyrius et botte pour lui signifier qu'il ne rêve pas avant de pousser un hurlement effroyable : "CA VA LES MAUVIETTES ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En quête de fraîcheur nocturne / libre   

Revenir en haut Aller en bas
 
En quête de fraîcheur nocturne / libre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fraîcheur de la nuit. Enlacement de la bête. Froid.
» Un vent de fraîcheur
» Baptême de Nuage Noyé et Nuage Nocturne | Libre au Clan
» [Votes] 15ème édition : meilleur avatar fraîcheur !
» De la fraîcheur ! [pv Milo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES TERRES SECRÈTES. :: LA PLAINE AUX TROIS PRIMAIRES-
Sauter vers: