Jeu de rôle équin
 
AccueilS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 En quête de fraîcheur nocturne / FINI

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
CYRIUS

avatar

ÂGE : 27
PUF : C.C.
MESSAGES : 1867

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Dominant des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: En quête de fraîcheur nocturne / FINI   Mer 30 Aoû 2017 - 17:40



Il faisait nuit lorsque l'étalon Pur-Sang Arabe parvint à la plaine aux trois primaires... Une nuit tiède, succédant à une journée étouffante et désagréable. L'étalon avait d'ailleurs végété toute la journée à l'abris d'une forêt voisine avant de s'activer enfin au crépuscule. Il faisait à présent entièrement noir, bien que la lumière de la lune vint au secours de l'alezan lorsque les nuages qui la cachaient se dissipèrent... Il faisait moite, un orage se préparait peut être, et apporterait, avec un peu de chance, de la pluie.

Cyrius marchait parmi les fleurs champêtres, qui lui chatouillaient le ventre. L'étalon aurait eu du mal à savoir si vraiment les fleurs étaient colorées étant donné l'obscurité relative, tout ce qu'il pouvait deviner, c'était que les pauvres étaient desséchées par le soleil. Le champs de fleurs pris fin, il progressait maintenant sur des herbes plus courtes, mais qui craquaient sous ses pieds comme de la paille. Ne disait-on pas que l'été, à la plaine aux trois Primaires, tout avait une couleur dorée? L'alezan pouvait confirmer, toute végétation ici était grillée.

L'alezan s'arrêta un instant, la naseaux au vent dans l'espoir qu'une brise fraiche vienne lui caresser le visage. Malheureusement, il n'y avait pas un brin de vent, l'orage n'était pas pour tout de suite... Il éternua plus bruyamment qu'il ne l'aurait voulu, la poussière qui s'échappait des herbes sèche lui avait chatouillé les muqueuses.

Le silence était absolu, l'étalon était immobile, quand tout à coup, il entendit un bruit étrange qui le fit sursauter
.


Dernière édition par CYRIUS le Mar 26 Déc 2017 - 13:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuro

avatar

ÂGE : 24
PUF : Daichi
MESSAGES : 378

SEXE DU CHEVAL : Etalon.
TERRITOIRE : Dominant des Terres Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: En quête de fraîcheur nocturne / FINI   Jeu 31 Aoû 2017 - 3:19


L'Etalon blanc s'avançait dans se territoire qu'il n'a jamais réellement explorer, cette terre avait l'air d'être fuit comme une pestiféré, peut-être l'ancien dominant était un cas. Kuro fouillait en ce moment même sa mémoire en quête d'un nom sur se fantôme, qu'est-ce que sa mère lui avait dit ? Il plisse furieusement le regard pour avoir enfin un éclaire, c'était un certain Perjury ou il ne sait trop quoi. Il lève son regard vers le ciel pour envoyer une pensée vers sa mère, sans elle il serait vraiment perdu.

Je jette un regard circulaire sur ce vaste espace épuré, un ou deux arbres maigrichons par ici et par là. Je reste véritablement perplexe. La plaine dégageait une sorte de danger silencieux comme un serpent sous une pierre, muet et prêt à attaquer. Elle avait l'air inoffensive sous ses innombrables herbes et fleurs qui s'entrechoquent, mais quelque chose me dérange dans se tableau parfait.

Je ronfle des naseaux pour couper court à mes divagations et ainsi m'élancer en avant malgré la chaleur pesante qui écrase l'horizon. La soit disant Plaine aux Trois Primaires n'était pas plus qu'une porte d'entrée vers les Terres Orphelines, une parmi tant d'autre ! Pourquoi faire le choix de ce territoire ? A dire vrais je pensais peut-être faire la connaissance d'un futur prétendant ou prétendante, qui sait nous serons voisins bientôt et ce que j'ai appris depuis petit c'est que le nombre fait la force. Un allier me serais fort utile et réciproquement. Certainement, ne vais-je à nouveau croiser personne.

Au bout d'un instant qui me parait une éternité tant le paysage est monotone et monochrome, je m'arrête les flancs trempés car le soleil était à présent de plomb. J'ai l'impression de devenir aussi jaune et desséché que les herbes sous mes pieds ! Je soupire profondément divaguant entre des fleurs avant de me diriger vers une certaine sorte jamais vu auparavant. Je renifle leur parfum avant d'éternuer agresser par le goût amer que laisse leur odeur. Je me détourne pour me diriger vers un arbre non loin pour attendre le crépuscule, mais mes pas se font chalouper avant que ma tête m'entraine vers le bas, une envie de dormir assommante m'envahis sans que je puisse lutter. Ah le pavot une si belle fleur !

Un éternuement à faire réveiller un mort me fit sursauter sur place mais surtout reprendre conscience, où étais-je ? Et que diable m'était-il arrivé ? Je grogne dans ma barbe sans m'attarder sur la discrétion, peut-être est-ce que je ressemble plus à un grizzly sortant d'une hibernation que la grâce d'un équidé. Je me remets difficilement sur mes jambes avant d'éternuer deux ou trois fois de suite.

« Aaaah foutu plaine de malheur ! »

Je m'ébroue énergiquement faisant trembler mon épaisse encolure d'étalon et mes crins abondants pour y chasser des brindilles, de même que ma queue que je fouette dans l'air jusqu'à détourner le visage apercevant une silhouette plutôt fine. J'ai retrouvé l'origine du premier éternuement et l'odeur de l'individu m'informe que c'est un étalon. Difficile à voir depuis là surtout dans la pénombre, pénombre ! Combien de temps suis-je resté évanouis ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

avatar

ÂGE : 27
PUF : C.C.
MESSAGES : 1867

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Dominant des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: En quête de fraîcheur nocturne / FINI   Jeu 31 Aoû 2017 - 10:54


Au coeur de la pénombre, l'alezan pris une profonde inspiration pour calmer son palpitant qui s'était mit à battre à tout rompre. Ses oreilles étaient pointées en direction de la série de nuisances sonores qui avait perturbée le silence, des bruit de pas lourd, comme un cheval qui se relève du sol, et des éternuements en écho à celui que Cyrius venait de produire.

La naseaux largement dilatés, l'arabe se tenait immobile, cherchant de ses yeux brillants l'origine de ce tapage. Il était certain que Cyrius s'était cru seul alors qu'un autre équidé était déjà présent sur cette terre. Lui qui pensait les terres secrètes à l'abandon, il semblait qu'elles étaient finalement peuplées de quelques âmes solitaires.

- Il y a quelqu'un ?

Ne voyant rien, les nuages ayant une fois de plus obstruée la lumière produite par la lune, Cyrius entrepris d'avancer vers l'être présent. Il progressait d'un pas sure, restant néanmoins sur ses gardes, il ne savais que trop bien les dangers que l'on pouvait rencontrer de nuit dans les parages, cependant, son odorat, son ouïe et son instinct lui indiquait clairement que la présence était équine , de sexe masculin, et son regard tomba finalement sur un étalon complètement blanc et donc finalement bien visible malgré la nuit.

Cyrius s'arrêta à quelques pas de lui, une branche sèche craqua sous son pied. La lune se dévoila et éclaira la scène. L'alezan pu alors observer l'individu qui lui faisait face. "Massif" était le premier qualificatif qui lui venait à l'esprit. Le mâle était entièrement blanc, de belle taille, pourvu d'une forte ossature ainsi que de courbes gracieuses. Il avait une encolure imposante, de long crins blancs blancs et lumineux. De cet étalon se dégageait puissance et beauté. 

L'alezan était grand également, mais à l'opposé du blanc, il était bien plus fin, jamais il n'aurait la moindre chance d'avoir le dessus dans le cas d'un combat. Cette seule pensée calma les quelques intentions directement hostiles qu'il aurait pu avoir, il était hors de question de s'engager dans un conflit en pleine nuit, la journée avait été assez éprouvante comme ça.
Il pris donc le partie de tempérer son humeur, qui n'était pas si mauvaise que cela en cette nuit rafraichissante.
La lune brillait a présent de toute sa puissance et reflétait sa lumière sur la robe blanche de l'inconnu tel un spot sur une scène de concert

- Bonsoir.

Cyrius inclina légèrement la tête en plissant un oeil, presque éblouie par tant de blancheur. Cela faisait un bon moment qu'il n'avait pas croisé de cheval aussi clair. 

- Quelle belle soirée vous ne trouvez pas ? J'ai presque cru avoir affaire à un vers luisant géant tant la lune met votre personne en lumière, dit-il tout à fait courtoisement malgré l'ironie de la comparaison.

Il s'ajouta rien de plus, préférant prendre la température, toujours décidé à faire de cette rencontre nocturne un moment pacifique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuro

avatar

ÂGE : 24
PUF : Daichi
MESSAGES : 378

SEXE DU CHEVAL : Etalon.
TERRITOIRE : Dominant des Terres Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: En quête de fraîcheur nocturne / FINI   Sam 16 Sep 2017 - 21:40


La lumière lunaire se fit soudainement plus discrète voilant le peu de visibilité à peu près correcte. Kuro gardait une légère sensation de tête lourde, malgré l'élan de force qu'il a su réunir pour se lever et qu'il paye chers à présent. La voix étrangère lui procure un écho horrible à ses oreilles et il n'est plus très certain de l'origine du bruit. Est-il à droite ou bien à gauche ? Était-ce la fleur qu'il avait inspiré qui le mettait dans cet état ? Ses sens étaient engourdis pour sa plus grande frustration.

Finalement, une branche sèche céda sous le poids de l'étranger qui me permets de le situer enfin dans l'espace. Je détourne mon regard apercevant un étalon à la robe cuivre qui se fond très bien dans le décors. Mes naseaux se froncent, je n'aime pas les gens qui passent inaperçus, une vieille rancune comme le monde qui pique mon cœur de temps en temps et plus fort que moi. Une rancune au bord des lèvres qui n'attends que de se déverser malgré le fait que les autres n'y peuvent rien à mon malheur. Je suis né ainsi et je resterai ainsi.

L'étalon de cuivre avait une petite tête racé et expressive. Il était d'un gabarit léger, pratiquement de moitié moins que la mienne et de taille correcte. Il n'avait pas l'air hostile, mais la coutume veut qu'on soit méfiant face à un étranger alors je le suis, même si une demi-portion comme lui j'en fais mon quatre heure mais il faut toujours se méfier de l'eau qui dort proverbe qu'use de long en large m'a mère et certainement que dans un sens elle n'a pas tord.

Mes oreilles pivotent sans cesse à l'affut du moindre bruit ou mouvement suspect. Mes sens encore engourdis il y a peu s'éveiller à présent alors que je l'observe incliner légèrement la tête. Je me détends un peu car quelqu'un qui chercherait le conflit ne serait pas si polie ou il réfléchit à un coup bas, oui je crois au complot certainement car j'ai grandis dans une atmosphère incertaine. Je lui retourne la politesse.

- Bonsoir.

Puis je reste attentif à ses mots jetant par réflexe un coup d'œil autour de nous car à dire vrais je n'ai pas encore pu profiter de la soirée et de sa fraicheur vivifiante. Le reste de ses mots se perdent entre mes deux oreilles qui je laisse tomber sur le côté, tirant allègrement une tête d'âne. La réponse s'empresse de sortir légèrement agacé.

- Voilà qu'on m'affuble l'image d'un vers luisant, on me l'avait encore jamais fait celle-là !

Je reste correcte, mais je dois avouer que l'exaspération pointe peu à peu son nez aux sous-entendus venant de ma robe. Je n'ai pas choisis d'être ainsi, surtout quand tout le reste de ma propre famille à exactement la même couleur de robe. Je soupire me rabrouant intérieurement car dans le fond il n'y a que moi que ça gène. Je plisse le regard, une légère brise jouant avec mes crins.

- A dire vrais je n'ai pas réellement profité de la soirée, un peu plus tôt dans la journée j'ai inspiré un tas de fleur qui m'a précipité dans un genre de sommeil et je viens à peine de m'en remettre. C'était vraiment étrange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

avatar

ÂGE : 27
PUF : C.C.
MESSAGES : 1867

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Dominant des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: En quête de fraîcheur nocturne / FINI   Lun 18 Sep 2017 - 15:52



Cyrius s'était arrêté à proximité de l'étalon blanc, et l'observait avec attention tandis qu'il répondait à son salut. Il avait l'air d'un tempérament assez calme, n'avait pas montré d'hostilité lorsque l'alezan s'était approché.
Le grand blanc marqua une très légère pointe d'agacement quant à la comparaison qu'avait fait de lui Cyrius, avec un vers luisant. La comparaison n'était pas spécialement reluisante, c'était le cas de le dire, mais c'était la manière que l'alezan avait de faire connaissance avec les inconnus qu'il croisait. Il procédait très souvent de cette façon : il lançait une taquinerie d'entrée de jeu, qui pouvait se révèler plus ou moins insultante en fonction de l'humeur du jour, toujours avec une certaine nonchalance, et à partir de là, il pouvait déceler rapidement à qui il avait affaire. Evidement, ça n'était pas toujours sans risque, mais cela lui évitait de tourner autour du pot.


En l'occurrence, le Blanc avait la tête froide, c'était visiblement un cheval plutôt réfléchit et sûre de lui, étant donné qu'il ne pris même pas la peine de risposter verbalement.
Cyrius fut assez satisfait de sa réaction, qui lui donnait envie de faire plus ample connaissance. Il ne répondit pas au commentaire légèrement exaspéré du blanc, se contentant de lui adresser un petit sourire innocent. Il écouta respectueusement la suite de sa réponse.


Apparemment, le blanc avait été victime de pollens soporifiques lancés par les fleurs en pleine journée, et venait à peine d'émerger de sa sieste.


- Vraiment ? S'étonna l'alezan, je ne savais pas que ce territoire avait un tel pouvoir, mais il faut dire que je connais assez peu les Terres Secrètes... Vous faites partie d'un territoire ? Demanda t-il, curieux de savoir.


Cyrius s'approcha d'un des rares arbres de la plaine, qui se trouvait à 3 mètres de là où ils stationnaient. Il leva la tête et arracha une touffe de feuilles noircie par la nuit qu'il mastiqua tranquillement.
Tout en savourant son encas, l'alezan observa cet étalon dont il ne savait absolument rien. Nouveau dans les parages ? Ou peut être né ici ? Etait-il seul ? Avait-il de la famille ?
La nuit calme poussant l'alezan se montrer sociable et courtois, il avala donc ce qu'il avait dans la bouche et se présenta.


- Je m'appelle Cyrius.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuro

avatar

ÂGE : 24
PUF : Daichi
MESSAGES : 378

SEXE DU CHEVAL : Etalon.
TERRITOIRE : Dominant des Terres Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: En quête de fraîcheur nocturne / FINI   Mer 18 Oct 2017 - 23:46


Le sourire innocent de l'inconnu radoucis le géant Blanc comprenant que pour ce dernier c'est une façon comme une autre de briser la glace. Kuro était un grand adepte de l'humour surtout comme échappatoire quand son tact le met dans de sale draps. C'est un moyen comme un autre pour jauger l'atmosphère, c'est une méthode digne d'une personne avisé même si c'est une méthode à double tranchant. Mais avec le grand blanc c'est un bon partis pris même si maladroite venant du cuivré qui de toute manière ne peut pas avoir conscience de ses complexes.

Je lui lance un regard un peu plus éveillé, ma curiosité quelque peu piqué par ce début d'échange original qui sort de l'ordinaire. Ce n'était pourtant rien d'extraordinaire jusqu'à présent, mais en règle générale j'évite plus ou moins le contact avec les autres. Un trait qui vient surement de ma mère qui une fois solitaire c'est un peu retranché dans sa tour en verre et j'ai grandis ainsi inconsciemment. Du coup à  chaque nouvelle rencontre c'est un nouveau tirage au sort, est-ce que la rencontre va être ainsi ou plutôt comme ça ? La personne va être intéressante ? Bon nombre de question pour un néophyte comme moi, mais si je veux devenir le dominant il va bien falloir dépoussiéré mon côté relationnel.

Le cuivré fut étonner d'entendre ma mésaventure, à dire vrais je m'en serais bien passé aussi car à cette même heure je serais déjà aux portes des Terres Orphelines où mon destin m'attend. Je glousse quelque peu à son jeu de mot inconsciemment, qui peu prétendre connaître les Terres dite Secrètes ? N'est-ce pas leur définition même ?

- Je pense que ce n'est pas pour rien qu'elles portent ce nom, même si je ne connais pas grand-chose non plus à ce territoire don je ne fais que traverser la plupart du temps. Je finis par me grandir après sa question et je bombe naturellement le torse. Pas vraiment, fut un temps avant que ma mère s'exile en m'emmenant et à présent je reviens conquérir se territoire d'où je viens.

Inconsciemment mon regard se porte sur le lointain vers les Terres Orphelines avant que je remarque le cuivré se déplacer vers une silhouette étiré qui avait l'air de ressembler à un arbre. Je le rejoins un bref instant plus tard alors que l'air embaume les parfums de plusieurs herbes aromatique et fleurs. Le fond de l'air est très prenant et la plaine qui était ocre cette après-midi était à présent d'un violet-bleu profond sous l'astre lunaire. J'effleure le sol du bout du museau mais rien ne me faisait envie, j'apercevais simplement sous mes paupières un éclate crème que j'espérais atteindre le plus rapidement. Je pousse un profond soupire frottant mon encolure contre le tronc du dit arbre avant de m'ébrouer énergiquement. Je pointe mon oreille mettant enfin un prénom sur l'inconnu cuivré.

- Enchanté, moi c'est Kuro. Le silence se fait bref avant que je reprennes. Et d’où venez-vous Cyrius ? Vous êtes originaires d'Horse-Wild ?

J'attends tranquillement ses réponses savourant la soirée rafraîchissante et je ne peux décliner une pause bien mérité dans ma course folle. Puis Cyrius avait l'air sympathique, bon vivant et amateur d'humour. Puis c'est maintenant ou jamais de se forger une réputation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Event

avatar

ÂGE : 13
PUF : HW
MESSAGES : 81

SEXE DU CHEVAL : //

MessageSujet: Re: En quête de fraîcheur nocturne / FINI   Jeu 19 Oct 2017 - 7:01


LA CHASSE AUX FANTOMES

event d'halloween

Il y a un nombre inquiétant de citrouilles dans le coin... serait-ce le repère des fantômes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aléas
alea jacta est

avatar

ÂGE : 13
PUF : /
MESSAGES : 232

SEXE DU CHEVAL : Dieu.
TERRITOIRE : Une partie des enfers.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: En quête de fraîcheur nocturne / FINI   Jeu 19 Oct 2017 - 7:01

Le membre 'Halloween' a effectué l'action suivante : Les dés sont jetés.


'Dès d'Aléas' :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Event

avatar

ÂGE : 13
PUF : HW
MESSAGES : 81

SEXE DU CHEVAL : //

MessageSujet: Re: En quête de fraîcheur nocturne / FINI   Jeu 19 Oct 2017 - 7:01


LA CHASSE AUX FANTOMES

event d'halloween

Vous rencontrez le fantôme #6. Faîtes le agir à votre guise tout en respectant son caractère.

Fantôme #6

Vous choisissez le fantôme que vous préférez !


Dernière édition par Halloween le Lun 23 Oct 2017 - 23:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

avatar

ÂGE : 27
PUF : C.C.
MESSAGES : 1867

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Dominant des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: En quête de fraîcheur nocturne / FINI   Sam 21 Oct 2017 - 14:26



Cyrius constatait avec plaisir que, plus les minutes passaient, plus l'ambiance se détendait. Il repensais à cette histoire de pollens soporifiques très intrigante. Le blanc avait entièrement raison sur le fait que ces terres portaient bien leur nom. Qui sait combien de secrets se cachent en ces lieux ? Probablement que même pour le future dominant, une vie ne serait pas suffisante pour tous les découvrir.  L'étalon blanc semblait dire que sa mère s'était exilée, et qu'il revenait maintenant conquérir les terres qui l'avaient vu naître. Ainsi donc, il avait affaire à un natif d'Horse Wild, Cyrius n'en avait pas rencontré beaucoup jusqu'à présent. Mais à quelles terres était il attaché ? Au vu du regard lointain qu'il portait, ce n'était peut être pas les terres secrètes qui l’intéressait.
Les trompeuses ? Les Orphelines ?


- Et quel territoire vous a vu naître ? Demanda l'alezan par curiosité tout en savourant à nouveau quelques feuilles tendres.


La nuit était claire grâce à la lune, et l'ambiance fantomatique. Une brise légère soufflait. Le regard de Cyrius fut attiré un peu plus loin, par une forme étrange posée à terre. Dans cette relative obscurité, il ne voyait pas bien de quoi il s'agissait. Mais le fait qu'il n'était pas bien sûre que cette objet se trouvait là quelques minutes auparavant l’inquiétait légèrement.


Distrait par les paroles de l'étalon blanc qui s’était rapproché de l'arbre, il oublia cet étrange sentiment et se retourna vers lui. Il s'appelait Kuro. Un prénom court et sans chichi qui plaisait à Cyrius.


Un nouveau sourire détendu, l'alezan écouta avec attention la question de l'étalon blanc et y répondit. Jusqu'ici, certains lui avaient demandé d'où il venait, mais il n'avait pas toujours répondu avec précision.


- Et bien, Kuro, je viens d'une terre lointaine, quoique pas si lointaine que cela, mais qui n'a rien à voir avec Horse-Wild. J'ai été élevé par ma mère. C'est elle qui m'a appris l’existence d'Horse-Wild, elle m'en a parlé alors que j'étais poulain. Elle est une descendante directe d'un étalon qui a vécu sur Horse Wild pendant de longues années, il était dominant des terres Trompeuses. Et lui-même était du même sang que la lignée qui a goveurnée Horse Wild à ses tout début. Bref, je n'aime pas vraiment ces histoires de lignées et de sang, mais cet étalon, Pirate, était mon arrière grand-père. Je ne l'ai jamais connu, il a été tué par un rival. Je suis donc venu sur Horse-Wild pour la première fois il y a quelques années. J'y suis rester quelques temps avant de repartir. J'y suis à nouveau revenu, dans le but de dominer les Terres Trompeuses, comme Pirate l'avait fait il y a si longtemps. Une histoire pas si intéressante que ça enf...


Mais Cyrius fut interrompu dans sa tirade. Il avait quitté Kuro des yeux, son regard était maintenant fixé sur une chose qui se trouvait juste à la gauche de l'étalon blanc et qu n'y était pas la seconde d'avant. Ça avait la forme d'un cheval, un cheval étrange, disproportionné. Mais c'était translucide, Cyrius pouvait clairement voir le paysage à travers son corps grâce à la lumière de la lune.
L'alezan ne savait pas s'il devait avoir peur, s'il devait demander à Kuro de lui coller un coup de pied pour le réveiller, ou s'il devait se préparer à se barre...


- Euh...Kuro..vous... voyez quelque chose sur votre gauche ? ... Cyrius avait parlé les mâchoires serrées, tel un ventriloque, ne sachant pas trop si cette chose, réelle ou non, pouvait entendre ou comprendre.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Event

avatar

ÂGE : 13
PUF : HW
MESSAGES : 81

SEXE DU CHEVAL : //

MessageSujet: Re: En quête de fraîcheur nocturne / FINI   Lun 23 Oct 2017 - 22:59


LA CHASSE AUX FANTOMES

event d'halloween

Vous avez choisi le fantôme frappeur.

Fantôme #3

Il décide de s'assurer que Kuro est bien réveillé en produisant un énorme bruit de trompette qui annonce le reste à venir : il apparaît aux côtés de Cyrius et botte pour lui signifier qu'il ne rêve pas avant de pousser un hurlement effroyable : "CA VA LES MAUVIETTES ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuro

avatar

ÂGE : 24
PUF : Daichi
MESSAGES : 378

SEXE DU CHEVAL : Etalon.
TERRITOIRE : Dominant des Terres Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: En quête de fraîcheur nocturne / FINI   Mar 24 Oct 2017 - 23:48


Ils étaient tous deux postés sous cet arbre maigrelet que Cyrius effeuillait consciencieusement. D'ici une heure il ne restera plus rien sur ce pauvre bout de bois. Une brise fit frémir les herbes autour d'eux apportant à nouveau un mélange d'odeur entêtant. Le géant blanc sent qu'il va en avoir plein les naseaux pendant un moment après cette nuit.

L'étalon cuivre souleva une question pertinente alors que j'observe encore le lointain laissant mon esprit divaguer. Je n'ai jamais réellement explorer Horse-Wild pour être sincère, le plus claire du temps je traverse les terres sans un regard tel un fantôme en quête d'une mission étrange. Je me fais discret et très peu de personne m'aperçois. Les seuls Terres qui me paraissent familières sont les Orphelines et ceux que j'ai le moins conscience sont les Secrètes. L'ancien Dominant ne m'a jamais vraiment inspiré en réalité, du coup je n'ai jamais éprouver une envie folle de le croiser. Je bats lentement des cils observant entre mes crins Cyrius, en élan de sympathie délia quelque peu ma langue.

- Ma mère était l'ancienne dominante des Terres Orphelines et j'omettrais le sujet qui porte sur ce qui me sert de géniteur … Bref. Du coup comme vous pouvez en douter je suis natif des Terres Orphelines même si j'ai passé beaucoup de temps en Terres Libres au côté de ma mère, mais je reste un Orphelin avant tout et je souhaite reprendre le trône. J'esquisse un sourire narquois. J'aurais aimé mettre mon géniteur à la porte de mes propres mains, mais les dieux ont été plus rapide.

Je pince légèrement les naseaux ruminant encore ma vieille rancune gravé à vif sur mon cœur. Je ronfle profondément remarquant le peu d'entrain de mon esprit à ruminer ma vengeance. Ce n'était pas l'heure ni le jour à ce que je remarque, tant mieux ça me fait une brève pause que je savoure que plus. Je finis par prêter une oreille attentive à mon voisin qui se prête volontiers au jeu. Une terre lointaine ? Cela me rappelle les murmures de Fifa dans la nuit, elle me susurre cette folle idée de s'enfuir et explorer ces terres lointaines et une partie de moi ne souhaite que succomber. Je l'écoute que plus attentivement captiver par cette longue lignée qui s'étend à mon esprit. Cyrius avait là un passé bien intéressant et une question me brûle les lèvres alors que j'attends impatient la fin de sa tirade, mais qui termine par mourir sans un point final.

Je penche une oreille perplexe alors que le regard de Cyrius se fait fuyant surtout à ma gauche.

- Sur ma gauche ?

Je tourne brusquement la tête pour tomber nez à nez avec un cheval dé plus monstrueux et blanchâtre mais surtout translucide. Mon sang fait brusquement qu'un seul tour alors que la dite chose me vrille les oreilles aussi soudainement qu'il a apparut dans un bruit tonitruant. Mes oreilles se plaquent contre ma nuque alors que je recule vivement m'empêtrant rapidement les postérieurs dans une mixture étrange. Je retourne vivement mon attention sur mes postérieurs baignant dans le jus d'une … citrouille ? Mais que diable faisaient-elles ici ?! La Plaine était devenu un immense champ de citrouille purement et simplement.

- Mais que diable est cette chose ?!  Je finis par me ressaisir en grondant. Mauviettes ?

Je m'élance vivement contre le spectre qui disparaît dans un nuage de fumée alors que mes dents se referment dans le vide. La terre tourne brusquement alors que je trébuche en avant me ramassant lourdement sur le sol sous le rire moqueur de la chose. Je passe ma langue sur mes lèvres récoltant quelque peu le goût du sang, surement ai-je du m'ouvrir la lèvre en tombant.  Je secoue vigoureusement la tête avant de me remettre sur pied me plaçant naturellement au côté de Cyrius pour faire face à l'ennemi.

- Que fait-on avec cette chose ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

avatar

ÂGE : 27
PUF : C.C.
MESSAGES : 1867

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Dominant des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: En quête de fraîcheur nocturne / FINI   Mer 25 Oct 2017 - 10:44



Cyrius écouta avec attention les explications de l'étalon blanc sur ses origines. Son fief était donc les terres Orphelines. Et sa mère était l'ancienne dominante... Cyrius ne connaissait pas l'ancienne dominante. Non, cependant, il avait connu l'ancien dominant. Quand Kuro évoqua un "géniteur" dont il ne voulait pas parler, qui aurait été écarté des Orphelines par les dieux, l'alezan reconstitua très vite le puzzle et un nom raisonna dans son esprit : Sorrow. Kuro était le fils de Sorrow !
De plus en plus intrigué, Cyrius s'apprêta à répondre à l'étalon blanc. Ah...Sorrow... Il avait appris la triste nouvelle par une jument dénommée "Mal'" alors qu'il prenait un bain de boue aux Pluie Perpétuelles.
Bien que Kuro n'avait pas l'air très proche de celui qu'il qualifiait de géniteur, Cyrius se senti bien obligé de présenter lui présenter ses respects afin de continuer cette conversation cordialement.
Il pris un air presque recueillit.

- Votre père était Sorrow n'est-ce pas ? J'ai fais sa rencontre une fois, une vrai force de la nature, un flaire exceptionnel pour inspecter les crottins d'autrui, un humour très particulier, je me souviens - Cyrius ria à l'évocation de ce souvenir tout à fait délicieux - qu'il m'avait menacé de castration, non vraiment, un être exceptionnel. Il tourna vers Kuro un regard presque peiné. Mes condoléances pour votre père... J'ai appris la ... tragique nouvelle récemment. Pauvre Sorrow. M'enfin, quelque part on est bien mieux sans lui !

Concluant par une petite note joyeuse, Cyrius récupéra toute sa joie de vivre et mis le souvenir de Sorrow de côté. Un fantôme était apparu. Blanchâtre, translucide...

- Encore !!!! s'exclama Cyrius, exaspéré qui avait déjà fait la rencontre de plusieurs spectres ces derniers jours. Et une fois de plus, sans qu'il ne s'en soit rendu compte, un nombre impressionnant de citrouilles s'étaient matérialisées autour d'eux.
Tout se passa très vite. Le fantôme joua un air de trompette droit dans l'oreille de Kuro qui fit un bond et manqua de s'étaler dans du jus de citrouille. Le fantôme s'était alors retourné vers Cyrius qui resta sans réaction, qu'allait donc bien lui faire cette chose immatérielle ? Pas si immatérielle que cela étant donné le coup de sabot bien placé qu'il reçu de sa part dans la figure. L'alezan recula vivement, surpris de cette violence ! Il rouvrit les yeux malgré la douleur qu'il ressentait au niveau de sa joue et vit Kuro charger le fantôme, toutes dents dehors, mais il ne fit que passer à travers. Ce spectre semblait plus coriace que ceux que Cyrius avait déjà rencontré. L'étalon blanc vint se positionner aux côté de l'alezan - le fantôme les traitait de mauviettes par dessus le marché - et questionna sur la marche à suivre.
Cyrius répondit d'abord à sa première question.

- C'est un fantôme, j'en est déjà rencontré plusieurs ces derniers jours mais jusqu'ici, aucun ne m'avait attaqué...

L'étalon cuivre coucha les oreilles, profondément agacé par cet esprit malveillant. Que faire ? Cyrius n'en avait pas la moindre idée. Fuir ? Hors de question de se laisser faire !

- Humm... pour le moment je ne sais pas, il semble que nous ne puisions pas riposter... 

Le fantôme voleta à nouveaux faire eux en les chargeant

- Esquiver et espérer qu'il s'en aille ???

Cyrius se déporta vivement sur le côté au dernier moment pour esquiver le fantôme et éviter d'autres coups. Il n'avait pas envie d'être défiguré par un spectre !

- VA VOIR AILLEURS SI ON Y EST, TRONCHE DE CAKE !!!!! Hurla Cyrius au fantôme comme si cela allait pouvoir les aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuro

avatar

ÂGE : 24
PUF : Daichi
MESSAGES : 378

SEXE DU CHEVAL : Etalon.
TERRITOIRE : Dominant des Terres Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: En quête de fraîcheur nocturne / FINI   Dim 29 Oct 2017 - 1:47


Les deux étalons ont été totalement pris au dépourvus par cette apparition loufoque, Kuro n'en croyait toujours pas ses yeux, lui qui est si terre à terre et Cyrius montrait son exaspération dans une exclamation. Il n'y avait pas seulement cette apparition étrange, mais aussi le paysage envahis par une profusion de citrouille que Kuro pourrait jurer n'avoir pas vu avant. C'était à ne plus rien comprendre ! Puis surtout les condoléances de l'étalon cuivre, une tragique nouvelle ? De qui ? Quoi ? Où ?

Je ne sais plus où donner de la tête entre le scélérat qui nous nargue et Cyrius que je dévisage jusqu'à que ce dernier brise son silence ébahis. Un fantôme ? Mais c'est une vulgaire invention pour effrayer les jeunes enfants. Les fantômes n'existent pas ! Je tourne une oreille perplexe tout en jetant un œil peu convaincus vers le tas de gélatine translucide. Jusqu'ici aucun ne l'avait attaqué ? Est-ce une mauvaise nouvelle pour eux ? Mais maintenant que j'y réfléchis ma mère parlait de temps en temps d'esprit dit frappeur, mais il pensait que c'était juste des histoires à dormir debout. Je renâcle tout aussi agacé que mon compagnon d'infortune sur ce coup, lui-même était totalement démunis alors que je plaque les oreilles.

- Pourquoi lui peut nous toucher et pas nous ? Nous n'allons pas esquiver éternellement !

Je me déporte du côté opposé de celui de Cyrius pour éviter la charge du fantôme. Je ne suis pas vraiment décidé à me laisser frapper par amusement alors que les souvenirs refont surface apercevant à nouveau ses nombreux visages penchés sur moi, des rires gras et moqueurs pendant que les coups s'enchainent. Je reviens brutalement dans la réalité alors que Cyrius vocifère contre la gélatine ambulante, ses paroles reviennent à mon esprit qui ne cesse de ruminer oubliant un instant le dit fantôme.

- Je ne crois pas qu'on peut le nommer comme père, j'aurais plutôt emprunter l'adjectif bon à rien. Le sang bouillonne légèrement dans mes veines. Un être exceptionnel ? Vous vous foutez de moi ? Un être abjecte oui, par contre pourquoi parlez-vous de tragique nouvelle ? Au dernière nouvelle ce scélérat est encore bel et bien vivant … Je finis par marmonner dans ma barbe : malheureusement avant de rajouter. Qui vous a colporter cette informa…

Malheureusement ma question reste en suspend alors que j'évite à nouveau une attaque du spectre, mais c'est sans compter sur l'esprit malfaisant de se dernier qui prend à pleine bouche une bonne poignée de mes crins pour ainsi me les tirer et mon premier réflexe est de résister. Je finis par m'énerver lui donnant un coup de tête, mais il disparaît à nouveau jusqu'à le sentir dans mon dos où il ricane. Je m'apprête à me retourner mais une tension sur ma queue me laisse dans le doute avant que j'aperçois cette dernière nouer sur mon postérieur et finalement une branche m'accueil sèchement au visage. Ca suffit, s'en est trop ! Je finis par vociféré à mon tour.

- ESPECE DE GELATINE AMBULANTE ! AMUSE TOI TANT QUE TU VEUX ON EN A RIEN A CARRER !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

avatar

ÂGE : 27
PUF : C.C.
MESSAGES : 1867

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Dominant des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: En quête de fraîcheur nocturne / FINI   Lun 30 Oct 2017 - 11:33



Cyrius était stupéfait par la vélocité de ce fantôme, bien plus redoutable que ceux qu'il avait vu jusqu'alors ! L'alezan s'était donc écarté, au même titre que Kuro pour éviter l'esprit frappeur qui les avant chargé. Dans un court moment de répits, Kuro se demanda pourquoi il était impossible de toucher cet être qui pourtant n'avait aucun mal à les violenter. Cyrius n'avait aucune réponse à apporter, et il n'eut de toute façon pas le temps de réfléchir à la question, baissant prestement l'encolure pour éviter une nouvelle fois le spectre.

L'alezan s'écarta de deux foulées, suivant du regard le fantôme qui s'était un peu éloigné pour mieux revenir après. Il entendit l'étalon blanc lui confirmer que son père était bien Sorrow, mais qu'il était un être abjecte - cela, Cyrius vous ben y croire - et qu'il était encore en vie.

- Vivant ?

L'alezan resta médusé face à cette affirmation. Kuro avait-il raté un épisode ? Ou Cyrius s'était-il fait manipuler par cette sournoise usurpatrice de jument grise qu'il avait rencontré...
Le fantôme revint et l'étalon n'eut pas le loisir de méditer la dessus, Kuro était à présent prit pour cible. L'esprit lui tira les crins, lui noua la queue et conclu par un coup de branche dans le visage. La situation aurait presque été comique, cependant Cyrius s'abstint de rire et décida d'essayer de défendre le blanc qui s'était lui aussi mit à hurler contre le fantôme.

Cyrius chargea, oubliant que le fantôme était intouchable, et, emporté par son élan il percuta Kuro tandis que l'esprit frappeur se volatilisa soudainement dans un nuage de fumée. En une seconde et sans qu'ils ne puisse rien n'y comprendre, le fantôme avait disparu, ainsi que les dizaines de citrouilles effrayantes qui jonchaient pourtant le sol une seconde plus tôt.
L'alezan recula de quelques pas, un peu sonné par le choc qu'il avait eu avec Kuro, puis s'arrêta et regarda autour de lui, hébété.

- C'est fini ? Demanda t-il incertain, restant sur ses gardes.

Plus aucune trace d'élément surnaturel, seul la lune leur tenait à présent compagnie, le calme était revenu.
Se rappelant soudain de leur sujet de conversation, Cyrius s'excusa d'avoir percuté l'étalon blanc et répondit à la question précédemment posée.

- Sorrow est vivant, vous en êtes sure ? C'est une jument nommée "Mal'" qui m'a assuré qu'il était mort. 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuro

avatar

ÂGE : 24
PUF : Daichi
MESSAGES : 378

SEXE DU CHEVAL : Etalon.
TERRITOIRE : Dominant des Terres Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: En quête de fraîcheur nocturne / FINI   Sam 25 Nov 2017 - 21:45


L'alezan avait un air médusé face à la nouvelle et il peinait même à le croire. Kuro aurait aimé s'attarder sur ce sujet mais l'ectoplasme était encore là, comme un insecte agaçant qui revient sans relâche à la charge. L'étalon blanc était agacé au plus haut point, un peu plus et il allait exploser comme un geyser sous pression.

Je me défais d'un geste brusque du nœud dans un froncement de sourcil alors que tout disparaît tout aussi brusquement que c'était apparus. Une bonne chose de faite et je ronfle profondément des naseaux pour faire part de mon mécontentement. Est-ce une mauvaise blague venant des divins ? Un petit moment récréatif pour tourmenter les candidats ? Car oui ils étaient au final deux candidats potentiels à la dominance l'un pour les Orphelins et l'autre pour les Trompeurs. Pas vraiment voisins, mais certainement concurrents ? Je ne sais trop rien, je n'ai jamais vraiment réfléchis à mes potentiels voisins maintenant que j'y pense. En même temps, j'ai beaucoup plus embrassé les trompeurs que qui que ce soit, Fifa est originaire de ces terres …

Je balais son excuse d'un mouvement de tête car à dire vrais je l'ai à peine sentis et ce n'est que la faute de cette stupide chose. L'étalon cuivre finit par remettre le sujet sur le tapis alors que je plisse le regard me retenant de peu de rire comme un bossu. Non mais sérieusement qu'est-ce donc ce prénom ? Je pivote mes oreilles en arrière.

- Mal ? Aucune idée de qui est-ce, certainement une usurpatrice. Ils sont nombreux les bouffons qui se sentent chevronnés une fois leur roi partis, mais sachez que je m'occuperais d'elle personnellement pour réparer le tord qu'elle vous a occasionné. Malheureusement oui il est encore vivant.

Je pousse un soupir lasse tirant une tête d'âne, ce n'est pas le sujet qui me passionne le plus surtout pour répéter une nouvelle fois qu'il est vivant. J'aurais presque préférer colporter le contraire, mais ainsi va la vie. J'ai du mal à me dire que ce Cyrius cherche à être dominant, est-ce que les dominants se doivent de se faire la guerre les uns aux autres ? Sont-ils tenus à se détester ou bien à s'entraider ? Voilà des questions vastes, je n'ai jamais vraiment vu mes parents en compagnie des autres, bien que ma mère soit devenu amie avec une autre dominante … Une sorte d'alliance doit être possible dans ce cas ?

Je jette un œil vague en direction des Terres Trompeurs, une pensée pour la famille de Fifa et cette dernière aussi. Je réfléchis à beaucoup de chose et entre autre l'héritage de Fifa, elle qui aurait pu avoir un territoire au creux des mains sans lever un petit doigt. Pourquoi le suivre dans une telle folie pour un monde si différent du sien ? Bien entendu, je suis heureux qu'elle me soutienne, il y a beaucoup de chose qui s'en elle je n'aurais jamais pu surmonter, mais n'empêche que des fois je doute en valoir la peine. J'imagine très bien ça tête aussi si elle m'entendait penser à cet instant et pour sur je sentirais sa réponse d'une douleur assez cuisante. Si je vous assure quand elle veut elle tape fort et vous le sentez passé !

Je secoue la tête pour arrêter ma divagation jusqu'à prendre une profonde inspiration pour savourer le calme et l'air plus frais de la nuit. Je déglutis difficilement la langue devenu affreusement sèche par notre joute fantomatique et je finis par proposer à Cyrius s'il souhaite trouver un point d'eau pour se désaltérer, si ce dernier accepte je lui emboiterais naturellement le pas mais le temps d'attendre sa décision je finis par souffler histoire de tâter le terrain.

- Nous allons donc peut-être devenir voisin dans le futur si les dieux sont avec nous.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

avatar

ÂGE : 27
PUF : C.C.
MESSAGES : 1867

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Dominant des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: En quête de fraîcheur nocturne / FINI   Mar 28 Nov 2017 - 14:17


Kuro avait l'air sûre de lui quant à l'état de son père. Sorrow était donc vivant selon son fils. Cyrius se demandait si cette information était correcte, si Kuro avait vraiment toutes les informations. Ce qui était sûre, c'est que l'étalon était visiblement peu réjouit que son père soit en vie et que lui, ne lui mentait pas volontairement.
L'alezan se sentit honteux de s'être possiblement fait berné par cette jument blanche nommée Mal... Elle ne lui avait pas paru très nette, mais elle avait été presque la première jument qu'il avait rencontré en revenant sur Horse-Wild et n'avait pas vraiment songé à se méfier de ses dires... S'il retombait sur elle un de ses jours, il en profiterait pour mettre les choses au clairs. Evidement, chacun joue un jeu de dupes sur ces vastes terres, et Cyrius en connaissait d'ailleurs un rayon à ce sujet, il se sentait néanmoins honteux de s'être fait berné si facilement... 


Dans tout les cas, Kuro disait ne pas connaitre cette jument et Cyrius le croyait volontier. 


- Elle m'a bien eut. regretta l'alezan avec un sourire, beau joueur. Si vous la croisez sur vos potentielles Terres, transmettez lui mes amitiés et dites-lui qu'il me plairait de lui refaire la conversation à l'occasion. Une jument blanche, de race arabe je dirai, une dizaine d'année d'âge, si ça peut vous aider.


L'alezan, adressa un clin d'oeil à l'imposant Kuro et accepta sa proposition d'aller boire un coup, lui aussi avait fort soif. Il prit le pas en sa compagnie jusqu'à un ruisseau un peu plus loin qui arrosait la plaine.
L'étalon cuivré s'en approcha, il vit la lune se refléter dans l'eau mouvante et s'abreuva longuement. L'eau était fraîche, autant que l'était la nuit, le calme était divin. Cyrius s'éloigna de l'eau, et entendit la dernière remarque de Kuro.


Etaient-ce deux futures dominants qui bavassait sous la lumiere de la lune? Peut être. Comme le précisait le blanc, seuls les dieux en déciderait. Cyrius avait déjà beaucoup réfléchit a ce qu'il ferait s'il devenait chef des Trompeuses, et notamment quelles relations il aurait avec les Territoires voisins. L'alezan avait l'esprit politique, son objectif principal étant le bien être de son troupeau et la prospérité de son territoire ; ainsi, il ne voyait aucun intérêt à être en mauvais terme avec les territoires rivaux, la guerre pour la guerre n'étant pas caractéristique de sa personnalité. Cependant, tout dépendrait des dominant qu'il aurait en face de lui, et de leurs visions de choses... L'alezan cessa de divaguer et releva le regard sur Kuro. Cet étalon à l'esprit froid et à la capacité de réflexion visiblement supérieur à beaucoup d'autres inspirait un certain respect à Cyrius, qui savait que le respect était la base de toute relation amicale.


- Si nous devenons voisins, je suis persuadé que nous seront capable de nous entendre en bonne intelligence, dans l'intérêt de nos terres respectives.


Il leva la tête et ferma les yeux un instant, humant à pleins naseaux la bise nocturne. D'ici quelques heures, le jour commencerait à se lever et une nouvelle journée démarrerait. Une question taraudait Cyrius, et il fit part de ses interrogations à Kuro :


- Connaissez-vous d'autres chevaux qui convoitent les même terres que vous ? Ou qui cherche à dominer les autres territoires? 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuro

avatar

ÂGE : 24
PUF : Daichi
MESSAGES : 378

SEXE DU CHEVAL : Etalon.
TERRITOIRE : Dominant des Terres Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: En quête de fraîcheur nocturne / FINI   Lun 11 Déc 2017 - 0:01


Les deux étalons se dirigèrent vers un point d’eau, un ruisseau serpentant tranquillement entre les herbes folles de la plaine. Le blanc commençait finalement à apprécier cet endroit, l’impression d’être hors du temps et seul au monde. Une toute autre atmosphère que les Orphelines qu’il devait encore rejoindre.

Je continus à réfléchir à cette soi-disant jument au prénom de Mal alors que je me désaltère a grande goulée d’eau fraiche. Je me redresse tout en pensant ma langue sur mes lèvres pour les humidifier avec un air pensif. Dans ma course folle avec mon objectif en ligne de mire j’ai presque totalement omis le fait d’avoir de potentiel rivaux, j’aimerai dire quels rivaux ? Ne suis-je pas le mieux placer pour reprendre les rênes des Orphelines ? J’y suis né et j’y ai commencé à grandir. Les secrets de se sombre territoire je les connais. Naitre Orphelin c’est bien autre chose que tout le reste d’Horse-Wild. C’est une identité forte, un territoire au caractère affirmé et des ressources abondantes. Que rêver de mieux ?

L’eau froide me revigore alors que je m’ébroue avec force chassant un nuage de poussière de mon pelage quelque peu malmené dans ma transhumance. Je m’éloigne à mon tour pour revenir à quelque pas de Cyrius. Il avait l’air d’avoir la tête sur les épaules, quelqu’un de réfléchit et sage. C’est sans très grande difficultés qu’on l’imagine dominant, mener un troupeau avec perspicacité jusqu’à la prospérité de se dernier. J’ai l’impression que notre tempérament est assez proche et certainement que nos objectifs aussi. Je finis par esquisser un sourire à son intention car ses paroles rejoignent mes pensées.

- Je ne peux que le souhaiter, je suis certain que ces échanges ne peuvent que fructifier dans l’avenir. Puis c’est bien connu, nous sommes toujours plus fort à deux que seul lors d’une bataille.

Je pense très certainement que Cyrius est un allier de choix, il n’a pas l’air d’être sensible aux sautes d’humeurs et encore moins d’un esprit tourmenté. Du moins pour l’instant, il peut très bien utiliser une façade mais dans ce cas l’étalon cuivre n’aurait eu aucun intérêt à lui raconter un peu de sa vie. J’avais envie de lui faire confiance et lui laisser le bénéfice du doute.

Un vent encore frais vient balayer la plaine faisant crisser les herbes entre elles. Le spectacle est hypnotique, c’est toute une plaine qui se meut en même temps dans un bruissement doux et entêtant. Mon regard est vite happé par le léger trait de lumière effleurant timidement l’horizon, le jour est déjà là ? Je suis entrain de prendre du retard et certainement que Fifa doit déjà m’attendre quelques parts sur les Orphelines. Voilà une situation fâcheuse car j’apprécie vraiment d’être en compagnie de l’étalon cuivre, c’est si rare de croiser des personnes aussi saines. Je reporte mon attention sur ce dernier alors que je plisse le regard en réfléchissant. Je termine par secouer légèrement la tête.

- J’aimerais croiser leurs chemins mais je n’ai pas encore eu ce privilège. Pour l’instant il n’y a que moi et ma compagne à la course de la dominance pour les Orphelines et vous pour les Trompeuses, je ne sais que ça. En avez-vous croisé de votre côté ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

avatar

ÂGE : 27
PUF : C.C.
MESSAGES : 1867

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Dominant des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: En quête de fraîcheur nocturne / FINI   Mar 12 Déc 2017 - 16:38


Tout était paisible et la Terres semblait s'éveiller peu à peu. La nuit touchait à sa fin et, bientôt, le soleil colorerait le ciel et annoncerait le début de la journée. Cyrius fit quelques pas lents, le naseaux aux raz du sol, attrapant au hasard quelques pousses en guise d'encas.


Kuro s'abreuva à son tour et l'alezan releva la tête, le regard posé sur l'eau tandis que le blanc s'apprêtait à prendre la parole. Ce dernier acquiesça l'idée d'une entente des plus cordiale si leurs ambitions respectives se concrétisaient. Une bonne chose. L'alezan avait fait énormément de rencontre depuis qu'il était revenu sur Horse-Wild, il avait été confronté à une multitudes de personnalités, et avait lui même montré plusieurs facettes de la sienne en fonction de qui il avait eu en face. Cyrius avait rarement été aussi amical, lucide et serein à la fois que durant celle-ci, Kuro semblait être quelqu'un de solide à tout point de vu et l'alezan avait envie de parier sur la relation de confiance qui pourrait s'établir entre eux deux.


Il quitta les fleurs pour se rapprocher légèrement de Kuro qui eut l'air de s'absenter mentalement durant quelques instants. Le regard au loin, il avait l'air préoccupé, comme pressé de partir.


- Le devoir vous appelle ailleurs ? Demanda l'alezan en suivant le regard de Kuro qui s'était perdu vers l'Est. Le blanc avait probablement hâte de rejoindre ses terres, pensa Cyrius. Lui-même avait encore tant à faire sur les Trompeuses...


Kuro ne connaissait pas les autres prétendants aux Orphelines, ni aux autres terres d'ailleurs. Il expliqua néanmoins une chose intéressante, il avait une compagne et tous deux souhaitaient dominer en couple. 


- Qui est votre compagne Kuro ? Peut-être ai-je déjà fait sa connaissance...? 
Cyrius espérait intérieurement que, dans le cas où il l'aurait rencontré, il ne s'était pas montré sous un trop mauvais jour... 
L'alezan décida de partager la seule information qu'il avait pu glaner sur le sujet.


- De mon côté, tout ce que je sais de plus, c'est qu'un étalon arabe noir nommé Collapsing veut les Terres Secrètes.


Tout cela ne pesait pas bien lourd mais c'était mieux que rien. L'alezan était bien décidé à fouiner pour en savoir plus. Ne pas savoir qui lui faisait face pour les Trompeuses l'embêtait un peu, il avait peur de se faire prendre de vitesse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aléas
alea jacta est

avatar

ÂGE : 13
PUF : /
MESSAGES : 232

SEXE DU CHEVAL : Dieu.
TERRITOIRE : Une partie des enfers.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: En quête de fraîcheur nocturne / FINI   Dim 17 Déc 2017 - 12:42

Aléas, entité divine aux mille couleurs,
Apparu sur les Terres de son père.
Son regard carmin se posa sur les deux étalons
Qui s'étaient éloignés de ceux qu'ils représentaient,
Pour les inciter à retourner d'où ils venaient.

« Messieurs, je suis Aléas, dieu de la chance et du hasard.
Hélas je dois vous demander de retourner sur vos Terres,
Cyrius, répond à cette question :
J'ai 1 9 2 poule. Poule ne prend pas de 's' pourquoi ?
»

La divinité lança un regard,
A celui qui accompagnait la victime de sa question.

« Toi aussi Kuro, tu dois tourner les talons. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuro

avatar

ÂGE : 24
PUF : Daichi
MESSAGES : 378

SEXE DU CHEVAL : Etalon.
TERRITOIRE : Dominant des Terres Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: En quête de fraîcheur nocturne / FINI   Lun 18 Déc 2017 - 0:55


L’horizon se teintait peu à peu de ses parures pastels et la plaine devenait peu à peu ocre voir rose. Elle se métamorphosait complètement sous leurs yeux, les ombres disparaissaient pour laisser place à des fleurs. L’étalon blanc en piquera peut-être quelques une pour en offrir à Fifa.

Sur le coup, je hausse un sourcil perplexe à la question de Cyrius, est-ce que le devoir m’appelle réellement ? Des fois j’aimerais fuir tous ça : le devoir, les responsabilités … Délaissé tous ce poids loin de mes épaules par pur égoïsme, assouvir cette envie de tranquillité casanière. Ca serait si simple de fuir, l’idée est très charmante surtout quand elle revêt le goût de la voix de Fifa qui susurre des idées folles tard la nuit. Un jour, peut-être on succombera à cette folie, quand notre empire s’écroulera et que plus rien ne nous retiendra ici. J’inspire profondément divaguant que plus vers cet horizon.

- Je suis juste étonné que le jour soit déjà là. Je bats des cils en même temps que je repose mon attention sur l’étalon cuivre avant de lui sourire. Certainement, elle a un certain don pour le commérage voyez-vous, à côté d’elle je suis un anonyme. Kuro rit à l’étouffé avant de reprendre son sérieux. Elle se prénomme Fifa, c’est la fille d’Ocëan Pearl et Diégo les anciens dominants des Terres que vous inspirez à dominer.


Je lui jette un regard pour voir sa réaction, curieux, même s’il n’y a pas grande chose à dire dessus. Peut-être, que notre histoire sort un peu l’ordinaire mais en même temps nous avons grandis ensemble, ma mère était redevenu solitaire et donc s’était rapproché d’Ocëan Pearl pour finir par devenir très bonnes amies. Je n’ai jamais réellement soumis notre couple aux jugements des autres, nous avons que faire des ragots mais à cet instant la curiosité me pique quelque peu, je dois l’avouer. Mais ça ne changera pas l’attachement que j’ai envers Fifa et la force de notre couple, Hadès a essayé d’y répandre le doute mais il nous a rendus que plus fort.

Cyrius reprend la parole qui me fit brusquement tourner la tête vers lui à m’en décrocher la nuque. J’ai un instant de doute entre vociférer contre ce goujat ou éclater de rire. Je finis par choisir la dernière option alors que je m’en tords le ventre.

- Quoi ?! Ce détraqué de voyeur souhaite devenir dominant ? En voilà une bonne blague !

Si ce goujat réussit à se hisser à la place de dominant, les dieux vont m’entendre ! Un tel énergumène à la tête d’un troupeau, bon il fera certainement le bonheur de tous les détraqués de HW, les Terres Secrètes deviendront un asile psychiatrique à ciel ouvert. Je plisse le regard me faisant la vague idée que je devrais me calmer … après tout, tout le monde à le droit de vivre … mais quand même …

Finalement, une nouvelle apparition coupe à nouveau notre conversation. A présent c’est un cacatoès multi couleur ! Mais HW est malade ou sommes-nous tombé dans une autre dimension ? ça commence à bien faire toute ses apparitions surnaturel qui sort de je ne sais où. Le cacatoès multi couleur prend la parole, dieu de la chance et du hasard ? Inconnu ! Je reste perplexe face à lui avant que ce dernier m’adresse la parole. Je dois tourner les talons ? A cet instant je m’imagine essayer de tourner mes sabots mais sans succès et cette idée me fait bien rire.

- Dire que nous n’avons même pas commencé l’apéritif Cyrius qu’on a déjà des visions étrange, si un cheval venait à se reproduire avec un Cacatoès en voici le résultat. Je rigole un peu plus fort avant de me racler la gorge. Pardon, il fallait que je le dise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

avatar

ÂGE : 27
PUF : C.C.
MESSAGES : 1867

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Dominant des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: En quête de fraîcheur nocturne / FINI   Mar 19 Déc 2017 - 14:45


Fifa. Voila un prénom qu'il avait souvent entendu ces derniers temps. Cette jument crème, forte en caractère, qu'il avait déja rencontré. Elle était donc la compagne de Kuro ; et briguait les Terres Orphelines. Pourtant, et c'était une information nouvelle pour Cyrius, Fifa était la descendante directe des derniers dominants des Terres Trompeuses.
L'alezan garda le silence quelques instants, le temps de digérer. Il pouvait enfin mettre les pièces du puzzle à leur bonne place...


Fifa ne faisait pas partie de ces concurrents pour les Trompeuses. Pourtant, si il avait su avant qui elle était réellement, il l'aurait mise en premier sur sa liste de suspects. Mais non, la crème avait visiblement décidé de suivre Kuro dans sa quête des Orphelines. Pour quelle raison ? Il faudrait que Cyrius pense à lui demander un jour... même si au fond, ça ne le regardait pas tellement.


Cyrius sortit de ses pensées dans un sursaut. Kuro s'était retourné si brusquement à l'évocation de Collapsing que l'alezan était revenu à la réalité à la vitesse de l'éclair.


- Voyeur ?


Répéta seulement Cyrius. Il afficha un sourire. Ah... Collapsing... Qu'avait-il donc pu bien faire à Kuro pour le mettre dans cet état ? Vu la créativité de l'étalon noir pour se faire détester de tout être vivant sur terre, la question était vaste.


- La dernière fois que je l'ai vu, il avait bien moins fière allure que la fois d'avant... Commenta seulement Cyrius qui ne pouvait oublier l'état de délabrement physique de Collapsing. Pitoyable.


Mais il ne pu poursuivre davantage ; un phénomène étrange de plus se produisit devant les deux étalons. A croire que cette terre est maudite ! Cyrius coucha une oreille, mais très vite, il su à quoi, ou plutôt à qui il avait à faire... Aléas... Dieu de la chance et du hasard. L'alezan l'avait déjà rencontré plusieurs fois, et à chaque fois il s'en était pris au cheval qui l'accompagnait, jamais à lui. Pourtant cette fois-ci, c'était son tour.


Cyrius tourna son regard vers Kuro, lâchant un instant des yeux Aléas. Un cacatoès ?


- Etrangement Aléas ne m'apparait que lorsque je suis parfaitement sobre... il semble que nous allons devoir évacuer la zone..


L'alezan retourna le regard sur Aléas, l'autre avait posé son énigme alors qu'il était lui-même en train de parler à Kuro, résultat, il n'avait pas tout entendu. 


- Poule ne prend pas de S... Cyrius n'avais pas grand chose à répondre à ça. C'est cela oui..et bien nous allons quitter de ce pas le territoire et disparaitre, désolé pour la poule je ne suis pas un grand amateur des gallinacés, bonne journée !


Cyrius fit signe à Kuro de tailler la route au plus vite et pris lui-même le galop direction la frontière espérant mettre le plus de distance possible entre lui et le Dieu avant que ce dernier ne réagisse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aléas
alea jacta est

avatar

ÂGE : 13
PUF : /
MESSAGES : 232

SEXE DU CHEVAL : Dieu.
TERRITOIRE : Une partie des enfers.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: En quête de fraîcheur nocturne / FINI   Mer 20 Déc 2017 - 8:30

Aléas reste impassible,
Face aux deux prétendants,
Et les regarder s'éloigner sans s'inquiéter de rater sa cible,
Il donne la réponse dans un rire, lance les dès toujours en riant.

« C'était un oeuf de poule, une poule !
Ha ha ha ha ha... pfiou.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aléas
alea jacta est

avatar

ÂGE : 13
PUF : /
MESSAGES : 232

SEXE DU CHEVAL : Dieu.
TERRITOIRE : Une partie des enfers.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: En quête de fraîcheur nocturne / FINI   Mer 20 Déc 2017 - 8:30

Le membre 'Aléas' a effectué l'action suivante : Les dés sont jetés.


'Dès d'Aléas' :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aléas
alea jacta est

avatar

ÂGE : 13
PUF : /
MESSAGES : 232

SEXE DU CHEVAL : Dieu.
TERRITOIRE : Une partie des enfers.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: En quête de fraîcheur nocturne / FINI   Mer 20 Déc 2017 - 8:37

Il emporte avec lui,
Cet équidé qui a déjà de la compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En quête de fraîcheur nocturne / FINI   

Revenir en haut Aller en bas
 
En quête de fraîcheur nocturne / FINI
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Fraîcheur de la nuit. Enlacement de la bête. Froid.
» Un vent de fraîcheur
» [Votes] 15ème édition : meilleur avatar fraîcheur !
» De la fraîcheur ! [pv Milo]
» 01.01/30.L.Old School - Fraîcheur matinale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES TERRES SECRÈTES. :: LA PLAINE AUX TROIS PRIMAIRES-
Sauter vers: