Jeu de rôle équin
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dérive - ft. Ossian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aarin
Bloubàà ~ La Tarée Attitude ♥

avatar

ÂGE : 18
PUF : Bloubalie
MESSAGES : 984

SEXE DU CHEVAL : Grand garçon
TERRITOIRE : Solitaire


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Dérive - ft. Ossian   Dim 9 Juil 2017 - 15:42


Dérive
Aarin

Les vague s’acharnaient contre son corps, et le vent souffla toute la nuit durant. Fort, trop fort. Des années plus tôt, ce même vent l’aurait emporté, il l’aurait fait s’envoler comme un pauvre papillon sans couleurs. Mais il n’était plus ce jeune garçon perdu, ce pauvre enfant seul. Quelque part, là-haut, oui quelque part dans les étoiles, siégeait sa Reine sur son trône d’étoiles ; Elyna était toujours là, quelque part avec lui. Je ne suis pas seul, jamais.
Il l’avait cherchée, des jours, des semaines, des mois durant. Et des années plus tard, il ne cessait de la chercher. Elle doit bien être quelque part.

Les vagues, trop violentes, trop lourdes contre son corps, l’attaquaient sans cesse. Mais il supportait encore, et toujours. Les oreilles pointées vers l’arrière, las, Aarin regardait fixement devant lui. Il fixait un point vers l’horizon, se demandant ; reviendrait-elle à lui ?

Reviens-moi, murmura-t-il au vent.

Je ne te reviendrai pas, sembla lui répondre la bise contre son visage. Ses crins fouettaient son encolure sans cesse, l’eau de mer s’agitait encore contre son corps, son corps désormais trop fort pour tomber face aux futilités du monde. Il avait bien grandi.

Voyant au loin le soleil qui pointait, éclairant le monde de sa lueur, Aarin souffla. Il leva l’un de ses antérieurs ; ce simple mouvement parut si compliqué, ses membres atrophiés par l’eau glacée. Se dégageant des eaux qui lui arrivaient jusqu’aux flancs, il regagna la plage avec lenteur. L’immense carcasse d’un bateau siégeait sur la plage, à la fois beau, terrifiant, impressionnant.
Aarin s’approcha doucement.

Une large ouverture dans la coque –des planches arrachées par le temps, l’eau de mer et les vents venus des eaux lointaines-- lui permit de se glisser en la carcasse. Il posa soigneusement ses sabots sur le vieux bois, les oreilles toujours pointées vers l’arrière, et il admira le bâtiment. Il resta encore un moment là, à simplement admirer, imaginer ce qu’il avait pu se passer ici.

Un vent souffla une odeur équine. Les oreilles d’Aarin se pointèrent vers cette odeur, et il fit quelques pas en direction de l’étalon qu’il sentait, faisant craquer les planches sous ses sabots fins. Ses oreilles vacillèrent un peu, il leva la tête.
Il n’était plus seul.

Qui est-ce ?, demanda-t-il.

Sans doute personne qu’il connaissait ; qui connaissait-il ici, après tout ? Il ne connaissait que des noms, et Elyna. Mais ce n’était pas Elyna. Il souffla, s’avançant pour voir à qui il avait à faire. Plus loin sur la plage, il vit une ombre. Simplement une ombre. A contre-jour, il ne pouvait voir clairement de qui il s’agissait.
Il ignorait seulement si le vent avait porté sa voix jusqu’à l’équidé ; alors peut-être resterait-il seul.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Dérive - ft. Ossian
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sauvés après 12 jours de dérive sur un canot...
» "L'amour est une mer dont la femme est la rive" [PV Myrcella]
» Se pa pou dat lè a rive pou nou aprann fè politik yon lot jan!
» Belle Rive,Jacmel
» 2010: Annee noire visant a disparaitre Haiti sur la carte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: COMMENCEMENT. :: ARCHIVES [JDR]-
Sauter vers: