Jeu de rôle équin
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

NOUS CHERCHONS DE NOUVEAUX DOMINANTS ! Pour plus d'infos direction les annonces : nous rejoindre !

Rejoignez le club des fruits et légumes d'HW dès maintenant !

Partagez | 
 

 Big Boy - Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aarin
Bloubàà ~ La Tarée Attitude ♥

avatar

ÂGE : 18
PUF : Bloubalie
MESSAGES : 983

SEXE DU CHEVAL : Grand garçon
TERRITOIRE : Solitaire


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Big Boy - Libre   Ven 7 Juil 2017 - 5:33

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Big Boy
Aarin

Il prit son courage à deux mains ce jour-là. Cela faisait maintenant près de deux ans et demi qu’il avait fui Horse Wild. Lorsqu’il avait vu la tombe de sa mère, lorsqu’il avait perdu Elyna, il s’était senti plus seul que jamais. Aarin, lui qui était si fort, si beau, avait perdu tout ce courage et cette assurance qu’il tentait de se donner.
Mais un matin, quelques jours plus tôt, il avait eu cette idée. Affronter ses craintes passées. Il devait le faire. « Je suis un grand garçon », se disait-il pour se donner du courage. Alors il s’était levé, il avait marché. Il avait marché droit vers ce vieux cauchemar, droit vers ses craintes.

Je suis un grand garçon, marmonna-t-il.

Ses pas étaient de plus en plus rassemblés ; inconsciemment, son corps entier luttait pour l’empêcher d’aller dans cette direction. Et pourtant, il était là. Il s’arrêta, regarda la grille rouillée qui se dressait face à lui. Il avait tant grandi ; la grille lui semblait bien moins imposante qu’auparavant. Il la poussa d’un simple coup d’épaule, et ne prit pas peur lorsqu’il l’entendit grincer. Bien qu’il ne laissa rien paraître sur son visage fermé, il se sentit sourire à l’intérieur ; il se félicita secrètement. « C’est bien, oui garde ton calme ».

Il continua son avancée entre les stèles. Leur marbre gris était toujours le même, étrangement intact malgré le temps, comme si l’endroit était sacré, et que rien ne pouvait les salir. Il jeta un œil curieux aux pierres tombales, laissant glisser le nom de chacun sur sa langue. Il se posait des questions sur chacun d’entre eux ; son naturel curieux et aventureux ne l’avait pas quitté. Ces chevaux-ci avaient-ils connu Isba ? Avaient-ils connu sa tendre mère ?
Sur une branche, un corbeau croassa, et cela lui rappela la première fois qu’il était venu ici. Il avait failli fuir à cause d’un stupide volatile. A l’entente du cri du corbeau, les oreilles d’Aarin se couchèrent sur son crâne.

Tais-toi, grinça-t-il. Je n’ai plus peur ; je suis un grand garçon maintenant.

Tentait-il de se convaincre de son courage, ou bien était-il réellement brave ? Grande question. Il avait quelque peu évolué : il s’était endurci, il n’était plus aussi froussard que dans son enfance. Mais ce cimetière, plein de mauvais souvenirs, plein de faux espoirs, lui donnait la chair de poule. Ses pas le conduisirent immédiatement à la tombe de sa mère et, lorsqu’il la vit, il s’arrêta. Il inspira un grand coup. Il hésita tant, il se sentit si mal à l’aise, qu’un instant il se revit, poulain, orphelin, seul au monde. Il serra les dents.

Je suis un grand garçon, je suis un grand garçon, je suis un grand garçon…, répéta-t-il inlassablement, réunissant tout son courage.

Il prit une fois de plus une profonde inspiration, et dût user de moyens surhumains pour que son corps lui obéisse et fasse encore quelques pas jusqu’à la stèle. Non loin de là, quelques fleurs avaient poussé. Il en cueillit quelques unes, des blanches en hommage à sa mère, qu’il déposa doucement devant la tombe. Puis il approcha ses naseaux de la pierre, et souffla doucement dessus. Qu’il aurait aimé sentir encore une fois, au moins une fois, son étreinte.

Bonjour maman, dit-il simplement, cherchant ses mots. Je suis désolé de ne pas être venu plus tôt, je n’en avais pas la force. Mais maintenant je suis là, maman. Et je ne veux plus partir. Je veux vivre là où tu as vécu. J’ai eu trois ans il y a peu, maman. Je crois que je suis adulte ; oui, je le suis certainement. J’espère être aussi beau que toi, et j’espère avoir un jour des enfants qui t’aimeront autant que toi. Tu me manques maman, tu sais.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyuna'

avatar

ÂGE : 24
PUF : kila
MESSAGES : 979

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : En quête pour les Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Big Boy - Libre   Ven 7 Juil 2017 - 15:13

       

  • Hyuna'

    Elle aussi foulait l’herbe en direction du cimetière, elle ne s’attendait pas y rencontrer quelqu’un. Avoir vu son père l’avait laissé avec encore plus de questions que la noire ne se posait déjà en temps normal. Mais elle ne se tracassait pas pour autant. Comme dirait d’autre ; La vida es una tombola ! Elle franchit le portail laissé ouvert peu après son comparse. Sans l’avoir encore remarqué. Elle ne venait pas forcement ici pour se recueillir, ou peut être que oui. Mais personne ne lui répondrait, alors à quoi bon. Elle n’y avait jamais mit les pieds et vu l’allure du lieu n’y retournerait surement jamais. Lugubre. Mais pas elle.

    Avançant à travers les tombes sans chercher pour autant celle de sa mère. A quoi bon la chercher, la tombe de sa mère était dans cette étendue de sable roux. Elle l’avait bien assez veillé. Il ne restait qu’à la venger. Mais elle aurait d’autres moments pour y réfléchir. Franchement, mais qu’est-ce que je fais là ! Laissaient marchés mes sabots, la bonne idée. Parfois elle se demandait pourquoi elle s’écoutait.

    Une voix la rappela à l’ordre et elle observa un peu mieux le cimetière. Un étalon était là devant une tombe, lui parlant. A la vu de la fleur qu’il venait de déposer sur celle-ci elle leva les yeux au ciel et se demanda si on ne se moquait pas d’elle. Hellebore niger Le hasard devait bien rire. Elle pût s’empêcher de rire, mais un sourire pointa d’une oreille à l’autre. Qui plus es que normalement à cette saison elle ne fleurissait plus. Elle avait perçue quelques-uns des mots du mâle, ni n’y avait pas prêté attention. Cela ne la regardait pas.

    La noire fit un pas plus en avant essayant de ne pas le surprendre, il devait avoir le même âge. Et il avait lui aussi déjà des morts derrière lui. C’est drôle. Elle entra en matière sans trop préambule, familière comme toujours, prendre des gants ce n’était pas dans son dictionnaire.

    - Demain tu auras la chiasse. Moi c’est Hyunna’, et la plante là, son petit nom c’est Rose de Noël. D’ailleurs normalement les plantes ont les mange, ont les laissent pas faner sur une tombe. Mais celle-ci la triture pas trop, elle est magnifique mais pas très aimable pour un non averti.

    La sale gosse. Franche, violente et inattendue, comme toujours. Elle aimait dire exactement ce qu’elle avait sur le cœur, tout du moins ce qu’elle pensait. « Bonjour, désolée de t’interrompre, moi c’est Hyuna’ et toi ? Tu veux que je m’en aille ? » Non, très peu pour la demoiselle. Un oiseau cria, un corbeau surement. Elle n’aimait pas les oiseaux. Encore moins tous ceux qui étaient apparentés à la mort.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aarin
Bloubàà ~ La Tarée Attitude ♥

avatar

ÂGE : 18
PUF : Bloubalie
MESSAGES : 983

SEXE DU CHEVAL : Grand garçon
TERRITOIRE : Solitaire


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Big Boy - Libre   Ven 7 Juil 2017 - 16:23

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Big Boy
Aarin

Perdu dans ses pensées, continuant à s’excuser et à se recueillir auprès de sa regrettée mère, Aarin ne faisait pas attention à ce qu’il pouvait bien se passer autour de lui. Toutefois, un bruit derrière lui lui fit tourner la tête, et il tomba nez à nez avec quelqu’un.

Il n’était plus seul, une jument noire l’avait rejoint. Aarin la regarda, surpris par ses paroles. Mais bordel, qu’est-ce qu’elle dit ? Il jeta un regard empli de regrets vers la tombe de sa mère, lui adressant toutefois un mince sourire ; il n’avait plus à s’en vouloir, ce n’était pas à cause de lui qu’elle était partie, et il savait qu’il était pardonné pour ne pas être venu plus tôt.
Il se détourna alors de la stèle pour regarder la jeune femelle, venue le déranger.

Je suis Aarin, dit-il d’abord d’un ton calme, avant que ses lèvres ne se barrent d’un sourire narquois. J’espère ne pas avoir la chiasse alors. Je rendais juste hommage à quelqu’un qui m’est cher.

Il fit quelques pas pour s’éloigner de la tombe et se rapprocher de la jument ; sans mauvaises intentions, bien sûr, mais il souhaitait continuer cette conversation un peu plus loin. Il tenait trop à sa mère pour lui imposer ce genre de vulgarités –son interlocutrice ne semblait pas être un exemple de politesse, et lui-même n’en était pas réellement un, quoiqu’il soit toutefois respectueux.

Tu es ici depuis longtemps ? Horse Wild m’a semblé vide ces dernières années, alors je suis parti ailleurs. Je ne pensais pas trouver quelqu’un sur ces terres, et encore moins au cimetière.

Il est vrai qu’il n’avait pas quitté Horse Wild pour rien ; les disparitions successives de sa mère –emportée par la mort– et d’Elyna –sa Reine, dont il avait simplement perdu la trace– l’avaient rendu bien triste, et il avait donc préféré fuir son début de vie bien trop houleux. Mais il était de retour ; et s’il y avait à nouveau de la vie en ces terres, alors il songeait à s’y installer pour autant de temps que possible. Peut-être même qu’un jour, son lit de mort –une stèle de marbre clair– se tiendrait aux côtés de celui de sa mère ; alors tous deux reposeraient paisiblement, ensemble pour l’éternité.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyuna'

avatar

ÂGE : 24
PUF : kila
MESSAGES : 979

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : En quête pour les Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Big Boy - Libre   Ven 7 Juil 2017 - 23:55

       

  • Hyuna'

    Elle quitta le volatil pour observer l'étalon. Son sourire s'élargie encore s'il le pouvait à la réplique du gris. Il rigolerait moins le lendemain. Quelqu'un qui lui était cher. Je sais pas si cela méritait d'être malade. Bien que la vie de ses intestins ne la regardait pas après tout. Elle regarda la tombe lorsqu'il s'approcha, à qui était-elle. Et puis, elle ne se gênerait pas pour lui demander. Voulait-il marcher ? C'était une lubie chez ses confrères, parlé en marchant. Elle avait du mal à comprendre. Pour l'instant elle le laissa s'approcher, de toute façon cela ne la dérangeait pas, il pourrait bien être à deux sabots d'elle qu'elle ne broncherait pas.

    - La sépulture elle est de ta famille ?

    Bon le tact il repassera. Elle scruta les tombes plus attentivement, lissant les noms. Ils étaient nombreux. Comment étaient-ils morts ? Vieillesse, accidents ou bien de la main de leurs semblables ? Combien étaiten morts par ou pour la main de la vengeance ? Cela la taraudait ces temps-ci. Temps. Longtemps. Pouvait-on dire qu'elle était là depuis toujours. Non, mais elle était ici chez elle et aspirait même à plus que ça. Même si cela était relégué au plus que second plan.

    - Oui, depuis toujours ! J'étais loin quelques temps. Mais c'est ici chez moi. J'y suis née. Où était tu partis ? Et pourtant, je suis là. Et techniquement parlant tu devais bien t'attendre à rencontrer quelqu'un ici, fit-elle en désignant la tombe.

    Fallait pas qu'il soit susceptible le beau gris. Finalement le lieu lui semblait étrange pour mener une conversation. Et elle partirait forcement sur des sujets fâcheux.

    - Tu connais du monde ? Il te reste de la famille ici ?

    T'as des relations ? Un but dans la vie, des projets. Une femme ? A part pleurer devant les tombes. Bon dieu, heureusement qu'elle se retenait un peu. Elle pinça les lèvres dans une moue bizarre.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aarin
Bloubàà ~ La Tarée Attitude ♥

avatar

ÂGE : 18
PUF : Bloubalie
MESSAGES : 983

SEXE DU CHEVAL : Grand garçon
TERRITOIRE : Solitaire


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Big Boy - Libre   Mar 18 Juil 2017 - 6:09

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Big Boy
Aarin

C’était ma mère, répondit-il doucement.

Sa mère… Il lui ressemblait tant, dans les formes. Il avait hérité de son corps fin, mais on voyait bien à ses légers fanons et à ses muscles plus développés que son père était un frison, ou du moins un croisé frison. Mais sa robe était presque semblable à celle d’Isba, quoique plus foncée ; elle était parfaitement blanche, tandis que lui était gris. Puis caractériellement, il était tellement sage et doux comparé à elle… Finalement, il ne lui ressemblait pas tant que ça.
Il souffla.

Elle était donc née ici… Elle aussi. Elle était sans doute plus âgée que lui, remarqua-t-il en l’observant un peu. Sa musculature était un peu plus développée, et elle faisait presque sa taille –il était grand pour son âge, et la dépassait de quelques centimètres.

Je suis né non loin d’ici. Ma mère m’a abandonné peu de temps après. Elle était devenue un peu folle, avec l’âge. Je suis venu ici pour la retrouver, mais j’ai fui en voyant sa tombe. Et me revoilà, des années plus tard. Il s’arrêta un temps, réfléchissant au pourquoi de sa venue par ici. A vrai dire, en dehors de ce désir d’affronter sa peur face à la dure vérité de la vie… Il n’y avait rien. Je ne sais pas vraiment ce que je fais ici. Et toi, pourquoi tu es revenue ? Juste parce que c’est chez toi ?

Il ne se vexait pas facilement, heureusement. Il était un grand garçon, c’est ce qu’il se répétait à chaque instant. Il haussa les sourcils lorsque la jeune jument reprit, avec toujours ce tact admirable dont elle seule devait avoir le secret.

Il y avait Elyna. Avec elle, je n’étais plus seule, mais comme tous, elle a disparu. J’avais beaucoup de famille ici, à l’époque. Mais ils ont presque tous disparus. Mes frères et sœurs sont partis, ou morts. Ma mère est morte. J’ignore qui est mon père. J’ignore presque tout de cette famille, souffla-t-il. Mais je m’en fiche. Il grinça des dents, un peu amer. Sa famille… Pouvait-on seulement parler de famille ! Personne n’avait été là pour sauver Isba de sa folie, personne n’avait été là pour l’aider à survivre à ses vieilles années. Seule sa mère comptait. Et elle n’était plus là. Et toi, tu as de la famille, des amis, n’importe qui ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyuna'

avatar

ÂGE : 24
PUF : kila
MESSAGES : 979

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : En quête pour les Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Big Boy - Libre   Ven 21 Juil 2017 - 22:20

[C'est un peu brouillon    ]

       

  • Hyuna'

    Et bim en plein dans le mille, cela n'avait pas dû faire du bien au mâle, mais entendre dire qu'il n'avait pas de mère lui non plus leurs donnaient un point en commun. Il avait surement un père lui aussi. Même si la relation père/fils ou père/fille ne semblait pas tout à fait être la même. Et elle avait vécue ici, forcement vu que sa tombe y était, peut être qu'elle avait été une amie à sa mère. Après tout pourquoi pas.

    Non elle ne chercherait pas sa tombe, elle avait dit qu'elle n'était pas là pour cela. Elle était venue ici pour rien. Juste comme ça.

    - Ma mère aussi est morte. Assassinée.

    Bah elle n'allait pas cacher la vérité, cela était plus ou moins un assassina, peut être un peu exagérée comme discourt, mais peut importe. La pie avait tuée sa mère et le terme ne changerait pas l'action commise. Ni la haine qu'elle lui portait. Enfin pour le moment ce qui importait c'est son compagnon après tout.

    Un compagnon pas très brave, fuir en voyant la tombe de sa mère, pas malin. Un sourire amusé, amical passa sur ses lèvres. La noire est une jument plutôt souriante. Joyeuse et comme il l'avait déjà remarqué plutôt d'une honnêteté déconcertante.

    - Pourquoi fuir une tombe, même si elle était folle elle ne risque pas de t'attraper. Une tombe ça ne court pas tu sais. Et les fantômes à part faire peur, ça ne mord pas.

    Il ne savait pas et techniquement parlant elle non plus ne savais ce qu'elle faisait au cimetière. Sur Horse Wild oui, elle était venue chercher sa revanche, ainsi que son père. Et un lieu au vivre sa vie. Celui où elle est née. Celui où elle aurait dû grandir avec sa mère. Elle eût un air déterminé, non elle n'était pas sur cette terre sans raison.

    - Parce que c'est chez moi oui, parce que mon père est ici, parce que j'ai aussi un compte à régler. Mais aussi parce que cela me plait. C'est magnifique ici, tu verras. Capricieux, mais tellement beau ! Promène-toi partout ! Tu ne vas pas t'ennuyer !

    Des amis ... non elle n'en avait pas, elle n'avait toujours connu que des relations adulte/poulain. Père/fille. Mère/fille a une époque. Elle avait aussi fait d'étrange rencontre, mais elle n'avait pas d'amis. Elle observa l'étalon, cela pouvait s'arranger. Elle n'attendait que ça de se faire des relations.

    - Elyna ? Disparue ? Qui était-ce ? Elle est morte aussi ? Personne ne le connait, ton père ? C'est génial d'avoir un père, tu devrais essayer !!

    Avec une curiosité aussi poussé, elle aurait peut être un peu de mal à s'en faire par contre, surtout avec ce tact très discret. Elle soupira, mais amusée comme toujours, elle se rend bien compte elle-même qu'elle est du genre invasive.

    - Oui mon père, Sorrow, des grands frères, une grande soeur aussi. Mais je n'ai rien qui ne ressemble à un ami. La place est vacante si tu veux ?!

    Grand sourire enfantin, elle est sincère, elle avait vraiment envie de se faire des liens.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aarin
Bloubàà ~ La Tarée Attitude ♥

avatar

ÂGE : 18
PUF : Bloubalie
MESSAGES : 983

SEXE DU CHEVAL : Grand garçon
TERRITOIRE : Solitaire


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Big Boy - Libre   Dim 27 Aoû 2017 - 6:09

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Big Boy
Aarin


Sa mère n’était pas morte assassinée, à lui. C’était ce qu’avait dit Ecalipse lorsqu’il l’avait rencontrée auprès de la tombe de leur mère, des années plus tôt. C’était ce qu’avait dit Madness, aussi. Mais il ignorait ce que toutes deux étaient devenues ; peut-être étaient-elles mortes, aussi. Mais selon lui, Isba était morte de causes naturelles.

Je suis désolé, dit-il d’une voix éteinte. Je ne sais pas trop comment est morte ma mère. Mes demi-sœurs disent qu’elle a été assassinée. Mais je pense qu’elle est morte d’une maladie.

Il repensa alors à sa mère, et à la dernière vision qu’il avait eu d’elle… Elle lui avait menti pour le fuir. Il ne lui en voulait pas. Elle était faible, en fin de vie, et voulait simplement s’éteindre là où elle avait réellement vécu.
Elle n’avait pas été assassinée, il ne voulait pas y croire.

Je fuyais la réalité, reprit-il.

Hyuna’ lui parla un peu d’Horse Wild comme d’un endroit magnifique et capricieux. Elle était ici parce qu’elle y était chez elle, et parce qu’il y avait son père… Son père… Qu’il aurait aimé en avoir un, lui qui avait toujours dû se débrouiller seul ! Lui-même se demandait comment il avait fait pour survivre jusqu’ici…

Mon père m’a abandonné à la naissance, dit-il. Ma mère l’avait confondu avec son étalon, un certain Cœur Noir… Quand ma mère est morte, je suis venu sur Horse Wild pour la première fois et j’y ai rencontré Elyna. Elle était comme moi, seule. Pas d’amis, ni de famille. Alors on était deux à être seuls, et c’était bon de ne plus être le seul à être abandonné. Mais un jour, je l’ai perdue, et son odeur a disparu, et il n’est resté d’elle que des souvenirs, qui se sont floutés avec le temps.

Le regard vide d’Aarin se voila un instant de nostalgie. Avec Elyna, il s’était senti vivant. Ça ne lui était pas arrivé depuis bien longtemps. Mais quand elle était partie, elle avait emmené cette vie avec elle, sans doute rangée quelque part au fond d’une de ses valises. Il ignorait ce qu’elle était devenue, où elle était allée, et pourquoi elle était partie… Mais si elle était vivante, Aarin était sûr d’une chose : Elyna, juste Elyna comme elle le disait si bien, était toujours belle.
L’étrange jument noire au franc parler déconcertant coupa court aux profondes pensées nostalgiques du blanc pour lui proposer d’être son ami. Il haussa brièvement un sourcil. A vrai dire, il était d’usage que deux personnes apprennent à se connaître et s’entendre avant de devenir amis. Mais puisqu’il était à nouveau seul, une amie ne serait pas de refus…

Pourquoi pas.

Il voulut sourire, pour au moins paraître poli, mais ses lèvres se tordirent en un rictus difforme. Il n’avait jamais appris à sourire ; on ne lui en avait pas donné l’occasion.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Big Boy - Libre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Big Boy - Libre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ? Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES TERRES DE LA VIE. :: LE CIMETIÈRE-
Sauter vers: