Jeu de rôle équin
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

NOUS CHERCHONS DE NOUVEAUX DOMINANTS ! Pour plus d'infos direction les annonces : nous rejoindre !

Rejoignez le club des fruits et légumes d'HW dès maintenant !

Partagez | 
 

 Missive : Le jus de groseille n'a de bon que le goût. //FINI//

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Commedia Dell'Arte
they call me Lamborghini
'Cause I know just what I'm worth

avatar

ÂGE : 20
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 67

SEXE DU CHEVAL :

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Missive : Le jus de groseille n'a de bon que le goût. //FINI//   Mer 5 Juil 2017 - 1:06


Circuit. Poste. Grognement. Langue. Jus. Cigare.
Le jus de groseille n'avait de bon que le goût. Pour ce qui s'agissait de couper la soif ce n'était pas encore ça (trop peu de liquide), et cela tâchait la langue. Les lèvres élégamment barbouillées de rouge, Commedia trottinait aux alentours d'une forêt sablonneuse, un peu surprise par l'association mais loin de la questionner. Ses membres frêles de pouliche la portaient avec maladresse sur le terrain retors et elle manqua de se planter face la première dans le sable lorsqu'elle découvrit une dune parmi les arbres, trop occupée à se donner un torticolis en tentant d'en apercevoir le sommet pour faire attention à où elle mettait les pieds.

Jusqu'à présent son exploration de l'île n'avait été qu'un circuit régulier entre des zones viables où elle élisait domicile pour quelques jours et les terres inexplorées qu'elle visitait pendant ce laps de temps. Se rétablissant dans un grognement outré, Commedia envisagea de trouver une poste afin d'envoyer une missive à son père et lui faire savoir que son île d'origine n'était peut-être pas faite pour elle mais elle se ravisa. Ce n'était plus son problème et elle pouvait se débrouiller toute seule, n'est-ce pas ? Peut-être avait-elle un peu le cigare, à cette idée, mais pouvait-on le lui reprocher ? N'importe quel enfant se serait senti pousser des ailes si on le décrétait indépendant à un si jeune âge.

Il n'empêchait qu'elle n'avait pas l'air bien fière, quelques mètres et minutes plus tard, couverte de sable et tout bonnement incapable de gravir la Dune. Un cri de frustration ne tarda pas à lui échapper. Qu'à cela ne tienne, elle ferait l'enfant !


Dernière édition par Commedia Dell'Arte le Sam 8 Juil 2017 - 13:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

avatar

ÂGE : 26
PUF : C.C.
MESSAGES : 755

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : En quête des Trompeuses...


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Missive : Le jus de groseille n'a de bon que le goût. //FINI//   Ven 7 Juil 2017 - 14:37





Cyrius était revenu sur Horse-Wild depuis 24h à peine. Il était arrivé par la plage des l'archipel des Boucaniers, et avait traversé plusieurs territoires d'un pas tranquille, faisant des pauses de temps à autres pour étancher sa faim et sa soif, et poursuivait sa re-découverte des lieux.
Le grand mâle arrivait dans un lieu nommé "la dune du pied", une vrai montagne de sable bordée de forêt. Ayant repris des forces et se sentant pousser pousser des ailes, le grand mâle se mit en tête de s'amuser un peu et d'envoyer au diable toutes les conventions établies sur cette terre. L'envie de revivre une expérience à sensations forte passée le titillait...


Il grimpait, grimpait la dune par le versant ouest, ses pieds glissait sur le sable blond, démultipliant l'effort à fournir pour atteindre le sommet, mais qu'importe, Cyrius se sentait plein d'énergie. Ses membres couvert d'égratignures provoquées par sa longue errance, le brulait au contact du sable, il courbait l'échine, bandant ses muscle pour se propulser sur la dune et atteindre son but.


- Le paysage doit être le même vu d'en haut malgré les années, se dit-il tout en grimpant


Le haut de la dune se profilait, presque au but, il démultiplia ses efforts, soufflant, naseaux dilatés, l'escalade était rude. Dopé aux endorphines, l'étalon donna tout se qu'il pu et trotta presque sur les derniers mètres, la pente devin douce, puis carrément plate, il s'arrêta un instant à peine, essoufflé mais vivifié, le regard fixé au loin; le paysage était toujours aussi beau, il fut rassuré. 


Pris d'un coup de folie, il fit ce qu'il était venu faire, il s'assis sur son arrière main et bondit en avant, pour la glissade du siècle sur le versant au opposé à celui qu'il venait d monter


- HHAAAAKKKUUUUNNNAAAAAA MMAATTATTAAAA !!!!! Hurla-il tel un gosse en dévalant la pente à pleine vitesse


Mais après environs deux seconde et demi de glissade endiablée, les crins au vent, ses yeux se posèrent soudain sur une masse claire, qui devenait de plus en plus grosse et qui se dirigeait droit sur lui. A moins que ça n'était l'inverse... Il mis moins d'une fraction de seconde à comprendre que la masse était un équidé de petite taille, un poulain à priori et non un cheval nain, qui semblait peiner dans la pente


- ATTEENNNTTIOOON !!!!!


Cyrius fit se qu'il pu pour essayer de réduire sa vitesse et esquiver la petite chose au pelage clair, mais il la percuta de côté et l'entraîna dans la suite de sa course, ou plutôt de leur roulé-boulé à présent, soulevant un nuage de sable à pleine vitesse...


Dernière édition par CYRIUS le Mer 12 Juil 2017 - 9:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Commedia Dell'Arte
they call me Lamborghini
'Cause I know just what I'm worth

avatar

ÂGE : 20
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 67

SEXE DU CHEVAL :

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Missive : Le jus de groseille n'a de bon que le goût. //FINI//   Sam 8 Juil 2017 - 14:02


Coeur. Lasagne. Noisette. Jeune marié.
Un cri perça le silence environnant. Un cri du coeur, probablement, si on en jugeait par la force de la voix portante. Quelques mots indiscernables qui forcèrent Commedia a relever la tête -elle avait encore mangé du sable, qui avait un étrange goût de noisette. Ce qu'elle vit ne l'inquiéta pas tout de suite. C'était même plutôt comique vraiment, un équidé assis sur son derrière on en voyait pas souvent,  et ses crins battant au vent laissaient deviner une expression de pure extase. Soit le sable grattait un endroit particulièrement apprécié -et elle n'osa pas s'imaginer lequel- soit la sensation de vitesse offerte par le toboggan improvisé était particulièrement agréable. Il fallait dire que ça avait l'air pas mal, si on en oubliait qu'il fonçait droit sur elle.

Elle était en plein dans sa trajectoire, réalisa soudainement Commedia, probablement aidée par le cri d'avertissement du fou furieux. La pouliche tenta bien de dégager le passage mais ses jambes la trahirent dans le sable instable, bientôt percutée de pleine force par ce qui s'avéra être un étalon. Le rouler bouler qui suivit n'avait rien d'agréable et elle eu l'occasion de goûter à un peu plus de sable qu'elle recracha dans la face de l'inconnu, se redressant sur des jambes tremblantes en bas de la dune.

« ESPECE DE FOU FURIEUX ! s'époumona-t-elle rageusement. »

Avait-il eu envie qu'ils finissent en lasagnes avec ses bêtises ? Empêtrés dans les jambes l'un de l'autre et le sable tiède de la dune, c'était un peu l'image qu'ils avaient dû donner.

« C'est ton enterrement de vie de garçon alors tu fais des folies avant de devoir te comporter comme un jeune marié responsable ? l'apostropha-t-elle. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

avatar

ÂGE : 26
PUF : C.C.
MESSAGES : 755

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : En quête des Trompeuses...


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Missive : Le jus de groseille n'a de bon que le goût. //FINI//   Dim 9 Juil 2017 - 11:17



La glissade était terminée, ce fut aussi grisant que l'alezan l'avait espéré, cependant l'atterrissage avait été rude, c'était bien un poulain qu'il avait percuté, ou plutôt une pouliche. Cette petite voix aigüe et perçante ne pouvait appartenir qu'à une pouliche.

Il se dégagea d'elle, et se remis sur ces quatre pieds, apparemment tous deux étaient entiers. Cyrius reprenait son souffle, un grand sourire bête sur les lèvres, la petite avait l'air un peu courroucée de s'être faite percutée par un poids lourd. Elle était tremblante mais au vu du nombre de décibels de rage que Cyrius se pris dans les oreilles lorsqu'elle le traita du fou furieux, le mâle se dit qu'il ne l'avait pas ratée quand même.

Il coucha une oreille, s'ébroua de tout son corps et ria en regardant la petite. Elle lui demanda si il fêtait un enterrement de vie de garçon. Excellente ! Pensa t-il

- Mes plus profondes excuses, Votre Altesse, dit-il en inclinant exagérément bas, moqueur, il se redressa en plissant un œil, il ressentait une petite douleur à la cuisse gauche, cette bourrique qu'il venait de percuté avait les os solides !

- Mais puis-je savoir ce que votre tout petit popotin faisait sur MA piste de luge ? Demanda t-il l'air suspicieux.

L'étalon détailla la pouliche, même sans être recouverte de sable elle en avait la même couleur. Une petite crinière blanche. Ce n'était que le deuxième équidé qu'il rencontrait depuis son arrivée. Il était étonné de voir un poulain ici, les parents étaient probablement dans le coin.

Le mâle secoua une souvent fois l'encolure pour se débarrasser du sable et fit quelques pas, son regard allant de la pouliche aux alentours.

- Tu es toute seule ? Questionna t-il ; Pas bien prudent... continua t-il sans attendre de réponse, on ne sait pas trop sur qui on peut  tomber dans les parages, lui dit-il d'une voix calme, un sourire faussement malsain aux lèvres...


Dernière édition par CYRIUS le Mer 12 Juil 2017 - 9:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Commedia Dell'Arte
they call me Lamborghini
'Cause I know just what I'm worth

avatar

ÂGE : 20
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 67

SEXE DU CHEVAL :

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Missive : Le jus de groseille n'a de bon que le goût. //FINI//   Mar 11 Juil 2017 - 23:17


Billets. Message. Vêtement. Vinaigre. Fluor. Lire.
Il riait. Le bougre riait, s'inclinant exagérément bas. Il riait d'elle, le message était très clair. Vexée, Commedia se redressa, gonfla son petit corps d'une grande inspiration, et bomba le poitrail pour lui faire sentir qu'il n'avait aucun droit de se moquer d'elle ou de son petit popotin. Qu'est-ce qu'il regardait son fessier d'abord, ce pervers ?

« PEDOPHILE ! hurla-t-elle avant de dévaler ce qui restait de la Dune. »

Elle se retourna cependant une fois en bas, ne pouvant s'empêcher de répliquer.

« Et je peux te retourner la question ! T'as abusé du fluor du coup tu n'as pas vu que j'avais décidé de grimper là ? »

De toute façon il n'y avait marqué son nom nulle part, et elle ne savait pas lire. Nah. S'immobilisant en entendant une nouvelle fois la voix de l'inconnu, elle lui tourna résolument le dos, refusant de se laisser impressionner, et envisagea de le planter là, avant de se raviser. S'il voulait jouer à ça... Ça allait tourner au vinaigre.

« Non. Mon papa est juste là. Là-bas, insista-t-elle en désignant les arbres au loin. »

Elle aurait bien menacé d'aller cafter mais bon, c'était du bluff et il risquait de s'en rendre compte si elle en faisait trop. C'était un peu comme au strip-poker, mieux valait ne pas trop se faire remarquer si on voulait rester habillé. En l'occurrence elle n'avait aucun vêtement à parier. Ni billets. Bien qu'elle doute que l'autre fou furieux sache compter.


Dernière édition par Commedia Dell'Arte le Mer 12 Juil 2017 - 14:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

avatar

ÂGE : 26
PUF : C.C.
MESSAGES : 755

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : En quête des Trompeuses...


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Missive : Le jus de groseille n'a de bon que le goût. //FINI//   Mer 12 Juil 2017 - 10:44


La petite prit la mouche, véxée comme un poux, elle le traita de pédophile en hurlant de sa voix suraiguë et parti dévaler ce qui restait de la dune.

- PEDOPHILE ????  Mais ça va pas?? Tu sais même pas ce que ça veux dire espèce de petite bécasse !!!

La naine était déjà en bas, elle s'était retournée pour lui lancer un regard courroucé, lui dit qu'il aurait du regarder avant de dévaler la pente, ce qui n'était pas faux, et que son père était juste là, dans les bois. Cyrius n'y croyait pas beaucoup, cependant si c'était vrai, il n'avait pas envie de se faire casser la figure par un étalon dont la fille l'accusait de pédophilie...

Il s'élanca au petit trot dans la dune pour rattraper la pouliche et son caractère de cochon.

- Et attend ! L'interpella t-il

Il arriva à sa hauteur, pris un air sympa et souriant que possible, et gardant un oeil du côté de la forêt "au cas où"...

- C'est qui tes parents d'abord ? Va donc me chercher ton père, j'aimerait bien discuter avec lui du fait que sa fille se balade toute seule sur un territoire bourrés de ... rrrrgghh !

Mais Cyrius n'eu pas le temps de terminer sa menace car un insecte volant de la grosseur d'un frelon venait de pénétrer dans sa bouche et de se coincer au fond de sa gorge.

- HHuurrrhhgg !!

Le mâle avait la respiration presque coupée, il essayait à la fois d'inspirer et de chasser la bête, ses yeux rivés sur la pouliche étaient exorbités, il essayait de tousser, l'encolure étirée au maximum, des larmes commençaient à couler de ses yeux, il manquait d'air, la bête lui obstruait la gorge...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Commedia Dell'Arte
they call me Lamborghini
'Cause I know just what I'm worth

avatar

ÂGE : 20
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 67

SEXE DU CHEVAL :

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Missive : Le jus de groseille n'a de bon que le goût. //FINI//   Mer 12 Juil 2017 - 14:43


Dément. Planeur. Large. Province. Chef.
Bécasse ? BECASSE ? Pour qui il se prenait l'autre dément ? Et en plus il avait le culot de lui demander d'attendre ? Et puis quoi encore ?! Détournant résolument la tête Commedia prit le large, mais ses petites jambes ne la portèrent pas bien loin avant que l'inconnu de la rattrape. L'ignorant tant bien que mal, elle n'eut cependant plus vraiment le choix quand l'alezan manqua de s'étouffer. Ainsi trouva-t-il sa fin, pensa-t-elle longuement, considérant l'idée.

Puis, elle se ravisa, voyant là une bonne idée de se venger, et recula de quelques pas. Voilà, elle avait assez d'élan, là. Commedia rentra la tête dans les épaules, carra ces dernières, et chargea résolument l'inconnu, bondissant pour le percuter de toute la force de son corps de pouliche. La vague sensation d'être devenue un planeur vint, et passa, avant qu'elle ne s'éloigne une nouvelle fois de l'inconnu qui avait recraché l'insecte malencontreusement avalé. Pauvre bête.

« Mon papa s'appelle Audacious et ma maman vient d'une province lointaine. »

Elle s'éloigna un peu plus.

« Je vais le chercher. Attends moi là. »

Avec l'intention de se débarrasser de l'étalon pour de bon, Commedia se dirigea vers la forêt qu'elle avait désignée de la tête, envisageant déjà de ne pas revenir. Elle allait disparaître entre les arbres, et le semer s'il décidait de la suivre. C'était un bon plan dont elle s'amusa, riant joyeusement en trottinant dans le sable, toute guillerette. Vraiment, elle devenait une vrai petite chef !

Elle s'effondra dans un cri lorsqu'un trou imprévu apparût sous ses pieds. Oh. Une dune de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

avatar

ÂGE : 26
PUF : C.C.
MESSAGES : 755

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : En quête des Trompeuses...


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Missive : Le jus de groseille n'a de bon que le goût. //FINI//   Jeu 13 Juil 2017 - 19:22


Cette pouliche avait véritablement un caractère de cochon, si petite et déjà si caractérielle, mais qu'allait-il advenir de la suite ? Cyrius n'osa pas l'imaginer. D'ailleurs, la seule chose qu'il imaginait à l'instant T,  c'était sa mort, il se voyait en train de mourir le plus pitoyablement du monde, etouffé par un insecte devant une pouliche que cela ferait surement bien marrer.

Par chance, la petite avait le sens des initiatives et ne fit pas preuve de sadisme. Alors que le mâle commençait à vraiment perdre pied, essayant de tousser comme un diable pour inspirer un peu d'oxygène, la pouliche le chargea avec la brutalité d'un rhinocéros et la force d'une chèvre.

- Heeearrrrkkkkkkkkk !!!

L’opération fonctionna, le choc fut assez rude pour que l'étalon puisse expulser l’intrus qui était dans sa gorge. Le pauvre bougre essaya de reprendre enfin son souffle, le regard poser sur la petite qui franchement, avait assuré.
Cyrius se sentit vite beaucoup mieux et repris un peu de prestance malgré un filet de bave qui coulait de ses lèvres délicates.

La petite le fuyait à nouveau ,elle lui jeta par dessus l'épaule le nom de ses parents, ou du moins de son père dont l'alezan n’avait jamais entendu parlé.
D'ailleurs elle prétendit s'en aller le chercher, s'éloignant telle une princesse fuyant un gueux. Cyrius l'observait, toujours un peu sous le choc de son étouffement. Puis soudain, elle disparu de son champs de vision comme par magie. Si Cyrius n'avait pas entendu son cri, il aurait cru que Sa Majesté la pouliche c'était téléportée, ou avait transplané, ou encore qu'elle avait revêtu sa cape d’invisibilité pour le fuir.

Se demandant ce qui s'était passé, Cyrius avança au petit trot pour rattraper l’endroit où il avait vu disparaitre la petite.
Il s'apperçu qu'il avait oublié de lui demander son nom.

- Votre Altesse Sérénissime ? Appela t-il tout en avançant, Où êtes-vous ??... C'est le pédophile qui vous parle..., où donc vous cachez-vous??? Claironna t-il.

Cyrius arriva à alors au bord d'une sorte de cratère creusé dans le sable, la pouliche était tombé dedans, prise au piège, elle allait en baver pour se sortir de là toute seule se dit Cyrius avec un petit sourire mauvais.

Il se pencha au dessus du cratère et s'adressa à la pouliche

- Tout va bien? J'imagine que votre père habite dans ce trou chère amie ? Il ne croyait plus du tout à la probabilité que son géniteur puisse lui tomber dessus.

Tranquille et moqueur, il fit quelques pas autour du cratère.

- Je vais bien évidement t'aider à remonter, les pédophiles sont tous EXTRÊMEMENT serviable, mais avant est-ce que je pourrait avoir l'honneur connaitre ton prénom ? Il lui fit un grand sourire, il cessait de la vouvoyer telle une reine, maintenant qu'elle était au fond d'un trou ça n’était plus la peine.

- Moi c'est Cyrius ! lui appris t-il avant un beau sourire malin bien qu'il était persuadé qu'elle s'en fichait. Malheureusement, elle était obligée de l'écouter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Commedia Dell'Arte
they call me Lamborghini
'Cause I know just what I'm worth

avatar

ÂGE : 20
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 67

SEXE DU CHEVAL :

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Missive : Le jus de groseille n'a de bon que le goût. //FINI//   Jeu 13 Juil 2017 - 21:55


Têtard. Tram. Vide. Chose. Phonographe.
L'étalon alezan avait peut-être quelque chose d'un pédophile quand même, contempla pensivement Commedia en mangeant du sable. Le filet de bave, l'air ahuri... Tout concordait. Sincèrement, n'y avait-il pas de tram pour la transporter en sécurité loin de ces terres traîtresses et agressives ? Elles en avaient vraiment après elle !

L'autre fou furieux aussi, en avait toujours après sa peau et elle pria pour se fondre dans le sable, ne pas être remarquée et enfin avoir la paix... Sans succès. Il se moquait, le bougre ! Redressant la tête, qu'elle avait convenablement enfoncée dans le sable à la manière d'une autruche -si tant peu qu'elles plantent réellement leur tête dans le sable-, elle s'époumona avec une force digne d'un phonographe.

« MON PAPA M'A LAISSE ICI TOUTE SEULE ESPECE DE FACE DE TETARD ! »

Oh. Elle n'avait pas vraiment eu l'intention de partager cette information... Trop tard. Se mordant la lèvre en regrettant de ne pas avoir su garder son calme, elle inspira profondément afin de reprendre le contrôle d'elle-même.

Commedia n'avait aucune chance de parvenir à remonter, et ils en avaient tous les deux parfaitement conscience. Malheureusement. L'inconnu le lui remua allégrement à la face, réjoui de son avantage sur elle. Il monologuait, le fourbe, profitant de sa situation de faiblesse pour se moquer. Et l'informer de son prénom, qu'elle enregistra précieusement. Il allait forcément lui servir à quelque chose. Un jour.

« Je m'appelle Commedia Dell'Arte, coupa-t-elle brusquement. »

Lassée par les pitreries de l'autre singe la pouliche tenta de remonter par elle-même, n'ayant ni la patience ni la confiance nécessaire pour attendre après l'autre face de têtard au bord du trou qui la retenait prisonnière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

avatar

ÂGE : 26
PUF : C.C.
MESSAGES : 755

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : En quête des Trompeuses...


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Missive : Le jus de groseille n'a de bon que le goût. //FINI//   Sam 15 Juil 2017 - 10:33



Cyrius observait la pouliche dans son trou qui, en position de faiblesse, sembla perdre un peu de confiance en elle et lâcha que son père l'avait abandonné. Cette information toucha Cyrius, qui se demandait quel genre de parent pouvait laisser son poulain livré à lui-même et s'en aller sans se retourner.
L'alezan se fit traiter de Tétard, apparemment ici chaque cheval qu'il allait rencontré allait l'affliger d'un nom d'animal différent. Mais le mâle ne s'en offusqua pas trop, la petite était bien énervée, Cyrius n'avait pas envie qu'elle fasse une crise de nerf et qu'elle se mette à pleurer.
Elle se présenta, l'alezan essaya de retenir son prénom à rallonge mais il avait des doutes sur sa capacité à le faire. Il garda son sourire au lèvre, mais décida de se montrer serviable avec la petite. Il allait la sortir de ce trou.

- Ok Commedia, tu va commencer par te calmer deux minutes car tu finir par me casser les oreilles à force de hurler comme ça, et tu va me laisser réfléchir deux seconde que je puisse peut être, éventuellement, te sortir de là avant qu'un coyote ne te trouve...

La dessus il s'éloigna du trou, la laissant toute seule.
Il s'enfonça dans la forêt de longues minutes, et en revint quelques temps après en tirant une énorme branche, qui ressemblant plutôt à un petit tronc d'arbre duquel partait plusieurs branches tout le long. Cyrius imaginait que cela pourrait faire office d’échelle, à condition que la pouliche ait assez d'agilité et de force.

Il tirai le petit tronc par une branche avec ses dent et avançait lentement sur le sable, il parvint finalement au trou, la pouliche était toujours là.

- Ecarte toi un peu, je vais faire glisser ce petit arbre jusqu’au bas du trou, et tu pourra normalement plus facilement remonter.

Il se positionna derrière le tronc, et le poussa avec sa tête, le tronc glissa dans le trou, il espéra que Commedia ne s'était pas empalée avec.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Commedia Dell'Arte
they call me Lamborghini
'Cause I know just what I'm worth

avatar

ÂGE : 20
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 67

SEXE DU CHEVAL :

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Missive : Le jus de groseille n'a de bon que le goût. //FINI//   Mar 18 Juil 2017 - 15:04


Prévision. Gondole. Symbole. Amusement. Menacer.
Commedia ne se mettrait pas à pleurer. Pas devant lui du moins. Ce n'était pas dans les prévisions météorologiques qu'une pluie torrentielle ne s'échappe de ses yeux et elle serra les dents en lançant un regard vers le ciel pour contenir toute larme traîtresse tandis qu'elle tentait de faire confiance à l'inconnu. Cyrius semblait vouloir lui porter assistance mais pouvait-elle vraiment se reposer sur lui ? Après tout, comment aurait-elle fait sans l'étalon ? Si elle avait été seule lorsqu'elle était tombée dans ce trou ? Elle serait peut-être morte là.

La réalisation, glaçante, l'amena à remettre en question la décision de son père. Pour la première fois, elle se demanda si cela n'avait pas été une question d'abandon plus que d'indépendance. Cyrius eut le mérite de mettre un frein à ces sombres pensées et elle se concentra sur sa voix plutôt que la menace de se mettre à pleurer. Une autre lui fut suggérée cependant et elle fusilla le mâle du regard, outrée par l'idée qu'il lui avait glissée pour son seul amusement.

De longues minutes passèrent tandis qu'elle se refreinait de tenter de remonter par elle-même, économisant son énergie en attendant. Finalement il revint, à son grand soulagement bien qu'elle refuse de le montrer. Commedia s'écarta prestement quand l'arbre glissa dans le trou, le regard dubitatif parce qu'elle doutait de pouvoir s'en sortir en demandant à Cyrius de la tirer de là. Il allait falloir grimper. Tant pis pour ses rêves de remontée en gondole...

S'attelant donc à la tâche elle escalada tant bien que mal les branches de par et d'autre du tronc, la remontée bien plus facile avec cet appui plus solide que le sable qui les entourait. Atteignant enfin le sommet, essoufflée, elle s'effondra aux pieds de Cyrius, soufflant un merci du bout des lèvres. Elle refusait d'y voir le symbole d'une sympathie naissante, préférant se recroqueviller en boule à l'ombre de l'étalon.

« Que fais-tu là ? demanda-t-elle finalement, la voix ensommeillée. A part kidnapper des poulains à des fins pédophiles. »


Dernière édition par Commedia Dell'Arte le Jeu 20 Juil 2017 - 22:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

avatar

ÂGE : 26
PUF : C.C.
MESSAGES : 755

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : En quête des Trompeuses...


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Missive : Le jus de groseille n'a de bon que le goût. //FINI//   Jeu 20 Juil 2017 - 8:10



Cyrius, au bord du trou, surveillait les mouvements de la petite qui remontait en s'aidant des branches pour prendre appuis. Lorsqu'elle fut presque en haut, il se pencha et lui attrapa sa petite crinière pour l'aider dans son dernier effort, il n'aurait pas fallut qu'elle retombe alors qu'elle avait tout ce chemin...

Il fit un pas en arrière, et Commedia s'écroula à ses pieds, dans la tache sombre que formait l'ombre de l'alezan sur le sable. Elle était exténuée par l'effort, et sans doute un peu l'émotion. Elle le gratifia d'un merci à peine audible, et le questionna.

Le mâle baissa la tête et passa ses naseaux sur la crinière de Commedia, imperceptiblement pour ne pas qu'elle se sente étouffée, regardant si elle ne s'était pas fait de grosses blessures avec sa petite mésaventure, mais elle avait l'air d'aller bien physiquement.

Elle lui demandait ce qu'il faisait là, à part faire le pédophile de service...

- C'est vrai qu'en temps normal je t'aurait laissé dans ce trou et je serais resté là pour le simple plaisir de te voir te dessécher au soleil telle une Chips, enfait tu sais, je suis plus un gros sadique qu'un véritable pédophile, bien que mes proie préférées soient effectivement les pouliches dans son genre...

Il baissa un regard sadique sur la petite, roulée en boule dans le sable, un sourire mauvais su les lèvres..

- Quand à ce que je fais là, c'est une vague question, je vais, je vois et je vaincs... ou pas d'ailleurs

Le mâle repensais encore à ses chère Trompeuses qui occupaient perpétuellement son esprit... Il fallait se donner des objectifs dans la vie, pour avancer...
Écartant son toupet de ses yeux d'un mouvement de chanfrein, il lui retourna la question.

- Et toi que fais tu ici, à part essayer de survivre ?  Abandonnée par ses parents, survivre était déjà un bel objectif.
Cyrius lui fila un petit coup de pied dans le flanc, pas violent évidement, et s'en alla de quelques pas, la laissant en plein soleil sur le sable bouillant

- Allez bouge toi ma Croquette, on va se trouver un coup à boire, doit bien y avoir un point d'eau dans cette forêt...

Il lui lança un clin d’œil et s'éloigna pour gagner la fraîcheur de la forêt ombragée, espérant que Commedia le suivrait avant de choper une insolation.

- Et regarde où tu mets les pieds cette fois ! Lui balança t-il dernière son épaule
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Commedia Dell'Arte
they call me Lamborghini
'Cause I know just what I'm worth

avatar

ÂGE : 20
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 67

SEXE DU CHEVAL :

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Missive : Le jus de groseille n'a de bon que le goût. //FINI//   Jeu 20 Juil 2017 - 22:49


Eperons. Nouveauté. Assistant. Soif. Parfum.
Commedia avait bien senti que Cyrius l'avait aidée pour les derniers mètres. De la même façon qu'elle le sentait à présent passer ses naseaux sur sa courte crinière de pouliche, délicat et peu envahissant. Ça l'aurait presque touchée, si la nouveauté ne l'avait pas effrayée. Elle ne croyait pas à ces histoires de pédophile, ne les évoquant que parce que cela avait un goût d'humour bienvenu. Il était toujours plus facile de rire que de se confier. Ou pleurer.

D'ailleurs Cyrius non plus ne se sentait pas l'âme d'un pédophile et elle rit faiblement à ses paroles, ne pensant pas que le destin d'une chips était enviable. Elle ne s'inquiéta même pas un instant de  son pseudo sadisme, se demandant plutôt ce qu'il y avait bien à vaincre dans les environs. Il était peut-être l'assistant d'un conquérant, mais elle peinait à se l'imaginer. Pourquoi perdrait-il son temps avec elle si c'était le cas ?

La question qu'il lui posa était comme un coup d'éperons dans les flancs et elle sursauta à son entente, détournant la tête pour ne plus le voir. Un coup de pied la força tout de même à lui adresser un regard mécontent avant de se lever pour trottiner derrière lui, cherchant son ombre pour s'y abriter. Elle avait soif. Commedia ne s'en était pas vraiment rendu compte avant qu'il ne le mentionne mais à présent la sensation était brûlante dans sa gorge.

« Je ferais attention, répondit-elle dans la mimique d'un enfant sage. »

L'enfant était abandonné cependant. Et tandis qu'ils se dirigeaient vers la forêt agréablement ombragée elle réentendit le mensonge, vit presque la silhouette d'un père absent entre les arbres. Le parfum entêtant de la fraîcheur la rendait fiévreuse, à moins que ça ne soit le soleil, et elle se hâta de rejoindre l'ombre d'un arbre pour se reposer un instant.

« Mon père m'a dit que j'étais assez grande pour me débrouiller, confia-t-elle soudain. »

Elle se remit en marche, suivant Cyrius jusqu'à trouver un étang vers lequel elle se précipita pour en boire l'eau à grandes goulées bien méritées. Lorsqu'elle fut enfin râfraîchie elle releva la tête, lançant un regard innocent à l'étalon.

« Tu es resté toute ta vie avec tes parents ? questionna-t-elle avec une pointe de malice. »

Cette dernière se confirma lorsqu'elle se jeta dans l'étang, y provoquant une large vague et éclaboussant l'alezan au passage. Bien proprement. Bien volontairement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

avatar

ÂGE : 26
PUF : C.C.
MESSAGES : 755

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : En quête des Trompeuses...


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Missive : Le jus de groseille n'a de bon que le goût. //FINI//   Lun 24 Juil 2017 - 11:33



La petite le doubla alors qu'ils avançaient dans la forêt, et atteignit en première un vaste étang dans lequel elle but de tout son soul. Cyrius arriva à son tour, il approcha le point d'eau, posant ses sabot sur le sol boueux, et s'abreuva également. Tout ce sport lui avait donné grand soif. Le soleil perçait légèrement entre les feuilles des arbres, éclairant par petites tâches sa robe doré, mais l'air était plus frais ici, et l'atmosphère bien plus agréable que l'aridité de la dune.

Le mâle releva la tête, la bouche dégoulinante d'eau, posant un regard septique sur Commedia qui disait que son père la pensait bien capable de se débrouiller seule.

- Petit ou grand, débrouillard ou pas, la seule chose à retenir c'est que les individus de notre espèce ne sont naturellement pas fait pour vivre seul. Notre force, c'est notre nombre, seuls, nous sommes vulnérables...

L'alezan trouvait le père de la petite bien optimiste. Il n'aimait pas juger sans connaître, cependant il jugeait tout de même que le père de Commedia était un irresponsable qui ne devait pas avoir grand chose à faire de sa progéniture. Evidement il n'irait pas confier ces pensées à la pouliche.

Commedia avait retrouvé le sourire, et, les pieds dans l'eau, elle lui demanda si il avait longtemps vécu avec ses parents.

- J'ai vécu quatre ans dans le même troupeau que ma mère et mon père, on peut donc dire que j'ai eu de la chance, c'était de très bons parents. 

Il lui tira la langue, lui rendant sa malice, et n'eu même pas le temps de cligner des yeux que Commedia sauta en avant d'eau l'eau, l'éclaboussant joyeusement.

- Héééh !!


Cyrius s'ébroua l'encolure pour chasser l'eau de son visage, puis fixa intensément la pouliche, tel un tigre ciblant sa proie..

- Tu veux VRAIMENT jouer à ca ??

Un sourire diabolique sur les lèvre, il s'élança en galop dans l'eau, provoquant le plus de remous possible, et lorsqu'il arriva devant Commedia il se leva sur ses postérieurs et fit lourdement retomber ses antérieurs dans l'eau pour littéralement noyer la pouliche sous un tsunami tout en éclatant de rire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Commedia Dell'Arte
they call me Lamborghini
'Cause I know just what I'm worth

avatar

ÂGE : 20
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 67

SEXE DU CHEVAL :

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Missive : Le jus de groseille n'a de bon que le goût. //FINI//   Lun 24 Juil 2017 - 20:00


Rectangle. Nourrisson. Parfumerie. Respirateur. Soudage.
Commedia Dell'Arte batifolait dans son rectangle d'eau réservé, option jacuzzi intégrée et masque pour la peau bien qu'un peu odorant : le fond de l'étang était une vaste et visqueuse vase qui, bien qu'hautement amusante par les pouirks et les glurps qu'elle produisait à chaque pas de la pouliche, la dégoûtait quelque peu. On était loin de l'esthéticienne dont elle rêvait, et la parfumerie s'était noyée dans ses fragrances comme un nourrisson dans son bain, le résultat n'était pas beau.

Elle fut tirée de ses pensées par des remarques bien philosophiques de la part de Cyrius qu'elle gratifia d'un regard étonné. Elle ne pouvait pas le contredire bien qu'elle en avait bien envie, et fut bien obligée de méditer là-dessus. Il n'avait pas apprécié sa vilaine blague et venait vers elle, menaçant. Pour une fois, elle eut peur. Sa question avait des intonations vengeresses qui se confirmèrent bien vite tandis qu'une vague la recouvrait et l'envoyait chavirer plus loin, prise d'une quinte de toux (autrement appelé : boire la tasse). Lorsqu'elle n'eut plus besoin d'un respirateur pour rester en ce monde, elle jaillit de l'eau comme Vénus des flots, et procéda à lui ôter son rire de la bouche. Qu'à cela ne tienne, elle aussi pouvait le couler.

Avec ceci en tête Commedia bondit sur l'étalon dans un cri de guerre, se cabrant sur ses petites jambes et battant des antérieurs pour tenter d'attraper la tête de son adversaire et la lui plonger sous l'eau. Autant dire que sa tentative de soudage de ses sabots aux joues de l'étalon s'avéra infructueuse, et qu'elle bascula en arrière dans un cri de détresse. Une fois de plus, elle prit la tasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

avatar

ÂGE : 26
PUF : C.C.
MESSAGES : 755

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : En quête des Trompeuses...


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Missive : Le jus de groseille n'a de bon que le goût. //FINI//   Mar 25 Juil 2017 - 16:27



Commedia bu la tasse une première fois, et Cyrius ria comme un diable. Il n'était toujours pas parvenu à reprendre ses esprits que la pouliche l'attaqua de front, antérieurs en avant, manquant de l'éborgner avec ses petits sabots. L'alezan ne compris pas bien ce qu'elle avait en tête, mais ce qui était sure, c'est que son plan avait échoué, que le grand mâle n'était pas noyé et que la petite buvait la tasse une fois encore.

Reprenant doucement son calme, Cyrius aida Commedia à se "ramasser" après son spectaculaire salto arrière improvisé dans l'étang. Il fit quelques pas, direction la rive boueuse et s'ébroua de la tête aux pied pour chasser l'eau de son corps. Cette petit baignade l'avait bien rafraichit.
Il tourna la tête vers Commedia avec un sourire moqueur

- T'y arrivera peut-être le prochain coup ! La nargua t-il malicieusement en faisant référence à sa tentative de coulage ratée.

L'alezan passait une belle journée, il avait fait un belle rencontre en tombant sur cette pouliche sortie de nulle part. Il leva les yeux vers le ciel qui prenait des couleurs fluo. Il avait fait un temps superbe toute la journée, mais la fin de l'après-midi avait sonnée et la nuit allait rapidement tomber, il était temps de trouver un abris.
Il se tourna vers la pouliche trempée et la questionna

- Au fait, tu es à Horse-Wild depuis longtemps ? Tu sais où passer la nuit ?

L'étalon n'avait nullement l'intention de passer la nuit avec la pouliche, à moins qu'elle ne lui demande mais il était sure qu'elle avait l'habitude d'être seule, il voulait simplement s'assurer qu'elle saurait où se mettre en sécurité. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Commedia Dell'Arte
they call me Lamborghini
'Cause I know just what I'm worth

avatar

ÂGE : 20
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 67

SEXE DU CHEVAL :

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Missive : Le jus de groseille n'a de bon que le goût. //FINI//   Mer 26 Juil 2017 - 15:15


Bibliothèque. Célébrité. Réflecteur. Saut. Mite.
Cyrius riait beaucoup. Principalement d'elle. Commedia avait la ferme intention de se venger. Elle répandrait à son propos les pires horreurs, des rumeurs dignes des célébrités les plus piétinées d'Hollywood. Enfin tout ça, c'était pour quand elle remonterait à la surface, pour le moment seules de grosses bulles lui échappaient tandis qu'elle se débattait dans l'eau. L'autre guignol finit tout de même par lui venir en aide et elle crachota un moment avant de revenir sur la rive, accueillie par une armada de gouttelettes que projetait le mâle en s'ébrouant, et une boutade auquel elle répondit de la façon la plus mature possible : en tirant la langue.

D'un saut elle s'éloigna de la menace humide et s'ébroua à son tour et leva les yeux à l'entente de sa question. Elle hésita à jouer les réflecteur et à lui renvoyer la question, mais jugea que ça n'en valait pas la peine. Elle en savait déjà assez à son sujet. Cela faisait plusieurs jours qu'elle même explorait Horse-Wild et dans sa bibliothèque mentale elle n'avait pas manqué d'abris pour la nuit. A part la fois où les mites avaient envahi la grotte où elle s'était réfugiée... Elle frissonna d'horreur à cette pensée.

« Plusieurs jours, jusqu'à présent j'ai toujours trouvé à me loger. elle rit à la formulation. D'ailleurs je m'en vais de ce pas chercher un refuge loin d'un pédophile comme toi ! »

Ceci dit Commedia s'éloigna résolument. Elle adressa cependant un dernier regard à Cyrius par-dessus son épaule, un sentiment étrange lui serrant le coeur à chaque pas de plus. Elle disparut parmi les arbres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

avatar

ÂGE : 26
PUF : C.C.
MESSAGES : 755

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : En quête des Trompeuses...


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Missive : Le jus de groseille n'a de bon que le goût. //FINI//   Ven 28 Juil 2017 - 14:12



Commedia était indépendante, elle assura à l'étalon qu'elle savait parfaitement se mettre en sécurité, particulièrement loin des Pédophiles tels que lui. Cyrius eut un franc sourire, il s'était attendu à ce genre réponse, il espérait seulement qu'elle ne lui forgerait pas une réputation de pédophile auprès de des chevaux qu'elles croiserait sur sa route... non, elle n'était pas comme ça... Le mâle coucha une oreille, regarda la petite s'éloigner d'un pas vif. Quoi que ... si !

- Je ne suis PAS un pédophile !! Lui lança t-il, mi-amusé, mi-exaspéré

Cyrius resta là, profitant du soleil couchant qui chauffait doucement sa robe, le regard posé sur la pouliche qui s'en allait. Il espérait que leurs chemins se recroiseraient un jour, il ressentit presque de l'inquiétude quant à se qui pouvait lui arriver, ce monde était parfois tellement hostile...
Lorsque Commedia eut disparu dans le décor, et que le soleil eu presque disparu, l'alezan fit demi-tour, et pris le trot, direction la dune qu'il comptait cette fois contourner, pour rejoindre un autre territoire avant la nuit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Missive : Le jus de groseille n'a de bon que le goût. //FINI//   

Revenir en haut Aller en bas
 
Missive : Le jus de groseille n'a de bon que le goût. //FINI//
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Douce Missive... [Shaelyss]
» Missive de la Guilde Saint-Martin
» Missive pour l'Intendant d'Oësgard
» Missive de la Guilde Saint-Martin
» Missive urgente de l'Artois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES TERRES FRONTIÈRES. :: LA DUNE DU PIED-
Sauter vers: