Jeu de rôle équin
 
AccueilS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Nevertheless. [FINI]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Hyuna'

avatar

ÂGE : 24
PUF : kila
MESSAGES : 1023

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : En quête pour les Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Nevertheless. [FINI]   Jeu 13 Juil 2017 - 14:58

La Page 2 !!! On gagne quoi ? youpi


       

  • Hyuna'

    Pouvait-on tuer par ce que l’on n’aimait pas quelqu’un ?  Forcement. Cela était même surement la première raison de tous les meurtres commis. Mais s’il était faible, alors il devait être jeune. Peut être poulain. Et à ce moment là, tuer au plaisir une vie encore insignifiante en force. Ce  n’était pas raisonnable. En même temps ces mots ne s’accordent pas avec l’acte commis. Par vengeance, va savoir si cela l’avait assouvie, celle du mâle à pelote. Elle en tout cas n’irait pas jusque là pour se venger. Même si en y réfléchissant l’idée avait quelque chose d’intelligent. Enfin pas là, car c’est son père qui avait été visé à travers cette attaque d’après lui. Et dire qu’elle avait rencontrée le mâle pouliche. La mort devait se rire d’elle. Sa mère, un ... neveu. Elle pouvait le prendre de deux façons, ou elle avait de la chance ou alors pas du tout.

    Etant plutôt positive elle dirait qu’elle avait de la chance dans sa malchance.  Véridique, aujourd’hui encore elle avait voulu trouver la dominante et manque de chance elle n’était pas là. Mais elle avait trouvé son père à la place et ça c’était plutôt veinard. D’ailleurs si on suivait ce raisonnement, la prochaine fois elle ne chercherait pas Pearl, mais autre chose. Ainsi elle devrait pourvoir lui tomber sur le dos. Que pourrait-elle chercher ?  Apparemment pas l’amour. Nan de toute façon c’était plutôt l’aventure qui l’intéressait. Et si d’aventure elle rencontrait l’amour, rien n’empêche d’essayer. Même si elle se sait pas prête pour le grand amour. Elle voulait tester les limites. Car en amour, amourette et autres choses du genre, c’était l’ignorance des plus total. Et l’ignorance, ce n’est pas son truc. Elle a beau être noire, il faut que dans sa tête tout soit blanc, découvert.

    Trop jeune ! C’est l’hôpital qui se moque de la charité là ! Par contre l’idée de l’associé était savoureuse. Et ça lui convenait même plutôt bien. Bizarrement associé ne sonnait pas féminin pour elle, non forcement si associé il y avait ce serait un étalon. Mais va savoir ce que la vie réserve.

    - En route !! Fit-elle en prenant la marche.

    L’habitude de parler en marchant se prenait plutôt rapidement, même si c’était toujours aussi difficile de faire attention aux lieux et au discours avec la même concentration. Encore toute joyeuse, mais avec une réserve de question impensable elle fit une petite volte au trot pour venir se mettre à côté du paternel. Elle était d’humeur taquine et puis n’est-ce pas le rôle d’une petite fille de faire avoir des poils blancs à son père ?

    - L’amour ne m’intéresse pas vraiment pour l’instant tu sais papa. Le regardant tout sourire, elle lui envierait presque sa magnifique crinière. Elle marqua une petite pause, puis reprit de plus belle. Par contre c’est vrai que l’idée d’un associé est plutôt bonne à prendre … mais s’il peut être un amant aussi.

    La sale gosse. L’envie de partir à nouveau en trottant fièrement était forte,  mais elle resta à sa place. Elle redevient un chouia plus  sérieux et enchaîna.

    - Je n’ai jamais connu d’étalon tu sais … Enfin je veux dire a par toi, le vieux et quelques rencontres que j’ai faites  petite. Et puis toi t’étais bien plus jeune que moi quand tu es devenu dominant, alors pour ces choses là tu l’étais aussi.

    Ou le bonheur d’être père dans toutes ses facettes. Le soleil avait effectivement bien avancé depuis qu’elle avait faillit le percuter, ou l’attaquer. Enfin confondu avec Pearl quoi.

    - Qu’est-ce que tu vas faire quand on sera sorti des rocheuses ?

    Elle, elle avait une petite idée maintenant


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Sorrow
ize of the world

avatar

ÂGE : 20
PUF : Chunsa.
MESSAGES : 5007

SEXE DU CHEVAL : Quéquette 👀
TERRITOIRE : Concierge des Terres Orphelines à la retraite.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Nevertheless. [FINI]   Jeu 13 Juil 2017 - 22:24

(un second tour de manège face ?)

La couleur du ciel devenait troublée, comme un coup de pinceau sur une toile déjà surchargée de mille nuances ; un peu d'indigo s'était immiscé dans le dessin et embrassait comme un hématome la plaie géante du rouge qui rasait l'horizon, avalait petit à petit ce soleil immense, trop proche, brûlant les yeux. Sorrow se mit en marche, poursuivi par une sorte de petite fée chantante, qui tournicotait autour de lui en parlant. Il y a quelques minutes, elle mentionnait la vengeance, la fin de la vie de quelqu'un d'autre, et pourtant à l'instant c'était comme si elle n'avait jamais connu un seul problème en ce monde. L'ambition parlait à travers sa bouche et tentait d'atteindre le futur proche, pour le convaincre de transformer les rêves éveillés en réalités tangibles. Maintenant, Sorrow avait soif. Éloigné de la source, éloigné des terres sur lesquelles il avait régné, sa gorge connaissait enfin la sécheresse qui l'avait mené jusqu'ici pas après pas, lourd de quelques remords, traînant derrière lui l'air des généraux qui reviennent sans avoir conquis la terre écarlate qu'ils ont foulé pendant tant d'années. Un tambour sans écho.

Il aurait pu s'abreuver dans l'enthousiasme de sa fille. Cela aurait été facile, de se rassurer dans l'amour, dans la joie, dans cette ambition caractéristique de la jeunesse qui peut encore faire tout, tout inventer, tout créer, tout détruire. Il avait beaucoup détruit, dans sa vie. Les chaînes qui l'avaient lié aux autres avant tout, et puis à présent les chaînes qui le liaient à l'endroit qu'il avait connu. Chez toi, chez toi, avait chanté la pluie quelques jours encore après la nouvelle. Chez toi, chez toi, susurraient les profondeurs du ruisseau sans fond. Il n'avait plus de patrie, plus de maison, et un petit bout de famille seulement, comme un médaillon oublié que l'on redécouvre brutalement, trop habitué à le sentir battre son flanc.

" Les étalons, " grinça-t-il sans joie, " Te décevront sûrement beaucoup. "

Il ne savait pas si elle s'attendait à connaître un prince charmant. Le vieux ne l'avait certainement pas élevée dans l'anticipation des joies matrimoniales, et c'est ainsi qu'il l'avait voulu. Il existait d'autres choses que l'amour et sa poursuite, dans la vie. Il fallait regarder un peu plus loin.

Le chemin devenait de plus en plus large. Il lui semblait qu'il s'agissait là d'une sortie. Peut-être parviendrait-il à se faufiler hors de ces terres assez vite. Il irait à l'Archipel des Boucaniers. Puis il retournerait s'infiltrer dans son royaume, une ombre parmi les ombres, espérant que la foudre ne s'abatte pas sur lui dès le premier pas. S'il en avait la force, il repartirait, encore, en quête d'une ancienne reine qu'il avait rencontré dans un cimetière. Les morts étaient-ils devenus plus loquaces ?

" Je vais aller à la plage. "

Il s'arrêta un instant, pour contempler les nombreuses roches. Elles étaient caressées par les rayons mourants, et devenaient comme des statues d'or informes, figées dans leur grossièreté inélégante.

" Et toi ? "

Il connaissait déjà un peu la réponse, mais il la scruta quand même, les yeux lourds. Il ne voulait pas de mensonge. Les gens ne lui mentaient pas, en général. Ils savaient qu'ils perdaient leur temps. Pas parce qu'il voyait plus loin qu'autrui, mais parce qu'il n'en réclamait pas. Il aimait la vérité, avec toutes ses défaites, ses batailles perdues, ses conquêtes avortées.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Hyuna'

avatar

ÂGE : 24
PUF : kila
MESSAGES : 1023

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : En quête pour les Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Nevertheless. [FINI]   Ven 14 Juil 2017 - 15:46


       

  • Hyuna'

    L’air devenait moins lourd, on aurait presque senti une petite brise flotter entre les roches. Envoyant valsait la poussière à qui le rouge ne valait plus rien comparé à celui du ciel. Si tout au long de la journée l’endroit avait semblé d’une nature plutôt hostile, il se dévoilait presque sous ses yeux, sous les leurs. Magnifique. Instable et incroyable. Elle ne dirait certainement plus que les trompeuses sont laides et sèche. Cela devait valoir seulement pour la dominance. La pie. Oui, la noire savait ce qu’elle ferait, ce qu’elle allait faire après. Chercher sans vraiment chercher. Explorer ces terres qu’elles avaient tant vouées à l’enfer. Comparé plus d’un milliards de fois au pire des purgatoires, des géhennes. Et si en cours de route elle rencontrait de vieille connaissance et bien, tant mieux.

    Elle eut un petit sourire, vraiment heureuse d’avoir rencontrée son père, même si forcement chemin faisant ils allaient se séparer, forcement elle le reverrait. C’était comme inscrit. Sans doute possible. De toute façon il ne pourrait rien lui arriver. Ni à elle. Peut-être inconsciente ou alors encore bien naïve, elle se sentait toujours invincible. Au dessus de tout problème, pouvant franchir tout obstacle, comme s’il était grain de sable. La jeunesse elle-même. De la même sorte que le mot décevoir n’avait encore aucun reflet sans ses souvenirs. Elle n’avait jamais été déçue. Étonnamment, pour une fois elle n’avait pas forcement envie d’apprendre à l’être.

    De toute façon pour être déçu il fallait espérer quelque chose et elle n’avait rien de particulier en tête. Juste de la découverte, d’elle et des autres. De ses foutues limites qu’elles voulaient pousser du pied.

    - Je te dirais ça le moment venu, mais je pense que la déception ne doit pas  être dans mes cordes.

    La tristesse, la peur, cette sensation de perte à jamais. Ça oui, elle connaissait. Tout comme l’amour, pas l’Amour par contre. La joie aussi elle l’avait connu. Vite arrachée, mais maintenant retrouvée. Mais le mensonge n’était pas non plus vraiment dans ses habitudes. Et elle n’avait aucune raison de mentir à son père.

    - Je vais rester dans le coin, arpenter les trompeuses quelques temps. Je reviendrais te voir quand j’en aurais, disons marre. Sinon tu sais environ où tu pourras me trouver.

    La plage, pas une mauvaise idée après avoir pris le soleil aussi longuement. Peut-être y avait-il un endroit fourni d’eau profonde dans le coin. Voilà ce qu’elle pourrait chercher aussi. Une baignoire. Une bonne grosse bassine bien fraîche.
    C’est plutôt marrant, maintenant on aurait presque dit qu’elle le raccompagnait à la frontière. Drôle de sensation. Aller dehors le migrant ! Elle sourit à encore de bon cœur. Oui effectivement la sortie n’était plus qu’à quelques pas, le paysage changeait déjà, plutôt brutalement comme toujours ici.

    - Tu espères voir quelqu’un là-bas ?  


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Sorrow
ize of the world

avatar

ÂGE : 20
PUF : Chunsa.
MESSAGES : 5007

SEXE DU CHEVAL : Quéquette 👀
TERRITOIRE : Concierge des Terres Orphelines à la retraite.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Nevertheless. [FINI]   Ven 14 Juil 2017 - 21:30

Sorrow fit quelques pas de plus, avant de jeter un regard en arrière. Les roches les plus élevées brillaient, enveloppées par la lumière du jour mourant. Un vent un peu froid se soulevait et provoqua un frisson, qui roula le long de son échine, hérissa son poil. Au moment de partir, il se sentait de nouveau vide, un voyageur qui n'a nulle part où retourner et marche, marche, espérant combler cette sensation de ne plus rien connaître et reconnaître, de ne plus rien aimer, de ne plus s'émerveiller. Il caressa Hyuna' du regard, songeur. Elle ne connaissait pas encore la déception, mais elle la connaîtrait bien, un jour, comme tous les adultes. Un oiseau noir se poserait alors sur son coeur pour croasser avec plaisir et lui cacher la Lune quelques nuits. Hyuna'. Que de contradictions, et tellement peu de temps pour toutes les découvrir.

Il avait l'impression d'être un père. Il en avait rarement eu l'impression. Un père que l'on renvoie chez lui après une longue soirée de Noël, qui appréhende la morsure du froid et contemple secrètement longuement la maisonnée qu'il a quitté, les lumières, la joie, l'existence qui se déroule sans lui, paisiblement.

" Reviens moi, Hyuna'. "

Les mots ressemblaient autant à une demande qu'à une menace, celle du vieil homme qui ne veut pas mourir sans avoir revu l'être cher.

" L'espoir, " décréta-t-il, un peu énigmatique, " C'est une émotion de jeune personne. "

Il ne lui parlerait pas de Geisha aujourd'hui. Mais oui, il espérait la revoir. Geisha était triste, elle aussi, mais elle ne cherchait pas la vengeance, et elle lui apportait un peu de sérénité. Encore fallait-il qu'il trouve un filament de son parfum, pour la poursuivre et la trouver là où elle s'était retranchée pour faire son deuil.

Il avait un long chemin devant lui. Sa fille en avait un encore plus long. Sorrow avança de quelques pas, se fondant déjà avec le paysage étranger. Un sabot encore dans les Rocheuses, il hésita, soupira, puis se retourna finalement. Il avança jusqu'à Hyuna', la regarda longuement, puis écarta lentement une mèche de sa crinière qui lui barrait la figure, avant de murmurer :

" Souviens-toi de l'exemple de l'hellébore. "

Il appuya son regard un instant de plus, puis fit demi-tour. Il disparut lentement, englouti par l'horizon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Dieux

avatar

ÂGE : 13
PUF : .
MESSAGES : 35

SEXE DU CHEVAL : Divins
TERRITOIRE : Olympe


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Nevertheless. [FINI]   Ven 14 Juil 2017 - 22:54


Zeus

Un aigle surgit parmi les nuages qui surplombaient les Rocheuses, et poussa un cri. Le son, foudroyant, laissa apparaître dans un éclat scintillant la silhouette divine de l'équidé qui veillait sur ces terres. Zeus se tenait droit, immobile et imposant par sa présence, sur une corniche non loin de Hyuna', fille d'Hypocamp' et de Sorrow. Dans son dos, le soleil faisait briller sa couronne de laurier tandis qu'il détaillait la jeune jument d'un regard voilé, l'interpellant finalement.

« Le bruit court que tu veux assassiner l'une des juments de mon troupeau. » il marqua une pause. « Je crois comprendre que tu as décidé d'arpenter ces terres comme si elles t'appartenaient. »

Il posa sur elle un regard sombre où rien ne laissait deviner ses pensées. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyuna'

avatar

ÂGE : 24
PUF : kila
MESSAGES : 1023

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : En quête pour les Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Nevertheless. [FINI]   Sam 15 Juil 2017 - 0:28


       

  • Hyuna'

    Huyna’ suivi le regarde de son père, la fin du jour était vraiment splendide, elle ne pouvait arrêter de ce le dire. La brise les enveloppait toujours, mais bientôt elle serait la seule qu’elle envelopperait. Son père partait et il parlait à nouveau comme un sage. Un vieux, très vieux sage. Comme s’il avait peur qu’elle ne revienne pas vers lui un jour. Bien sûr qu’elle retournerait à son père, pourquoi le fuirait-elle ? Elle n’aurait jamais rien à lui cacher. De toute façon, elle ne serait lui mentir. Ni le voudrait.

    - Toujours papa, répondit-elle avec cet attachant sourire de jeune fille aimante.

    Et en tant que jeune personne, elle en était pleine d’espoir. Et ça ne risquait pas de changer. Elle espérait bien retrouver Pearl, elle espérait bien lui rencontrer cet associé, elle espérait aussi être assez foutrement polie avec les dieux pour qu’un d’entre eux ce décide de descendre la voir. S’ils étaient vraiment des dieux. L’espoir que son père lui fasse un vrai au revoir de papa. Et elle avait bien raison, car il esquissa signe de partir puis sa ravisa. Juste un simple geste, mais son cœur avait fondu. Elle n’avait jamais eu de doute sur le fait d’aimer son père, mais cela lui semblait avec doubler ou triplé aujourd’hui, Quadruplé maintenant.

    - Je m’en souviendrais.

    L’Hellébore, elle essaierait de ne pas oublier. Sa mémoire ne devrait pas lui faire défaut. Il avait l’air d’y tenir tellement. Elle le regarda s’en aller triste et heureuse, mais avec cette envie de partir plein cul pour le suivre. Non elle avait d’autres choses à faire. D’autres personnes à voir.

    Elle se retrouva vite seule parmi les rocheuses, les scruta une à une. S’attardant sur le ciel digne des plus grands artistes. Un oiseau, un foutu rapace de malheur comme elle les aimer vient perturber son beau tableau. Puis il passa quelque chose qu’elle ne comprit pas vraiment. Un cheval blanc venait de faire son «  apparition » à un lieu où elle était parfaitement sûre qu’il n’était pas avant. Elle resta sceptique puis aperçu sa couronne de laurier.

    C’était donc là un dieu, elle était à deux doigts d’exploser de rire. Attrapant sa lèvre inférieure entre ses dents. Il avait une potiche sur la tête … comme … comme une princesse. Elle était à ça, ça là d’éclater de rire à la face du freluquet au diadème. Et il se mit à parler comme si la terre lui appartenait. Ce qui techniquement parlant devait être le cas, soit. Mais il parlait comme si ce qu’elle comptait faire été un affront. Tuer Oceän Pearl était légitime. Et personne ne lui prendrait ce droit. Dieu ou pas.

    Elle le fixa sans vergogne, comme elle l’aurait fait avait n’importe quel autre équidé. Un grand sourire aux lèvres, fallait pas qu’elle rit, mais son visage était des plus transparent.

    - Tu es ? Plutôt susceptible si j’en déduis ce que j’ai appris aujourd’hui. Mais j’ai du mal avec la mythologie. Non pas que ton diadème ne me laisse vraiment de doute et ton discourt encore moins. Un dieu, parait-il. Zeus ?

    Une chance sur trois et elle avait été plutôt chanceuse aujourd’hui. Surtout au vu de cette rencontre opportune.

    - Soit, effectivement. Oceän Pearl, la dominante déchu y laissera sa carcasse pour avoir tué ma mère ! Bientôt le bruit courra que je l’ai tuée.


    Elle avait beau parlait à un dieu, parlait de la pie la rendait toujours plutôt haineuse. Qui plus est, elle pouvait cracher beaucoup plus qu’elle ne l’avait fait avec son père et ça faisait plutôt du bien. Mais la principale concernée étant absente, elle changeait de ton comme de conversation. Sérieuse et toute aussi pleine d’insolence.

    - Ha voilà, ça aura était plutôt rapide ! Effectivement oui. Je vais faire de ces terres mon chez moi ! Je crois que j’y prends goût. Mais qu’est-ce qui me prouve, à part le diadème que tu es un dieu et qui plus est celui à qui je dois en référer pour prendre le pouvoir ici ? Un aigle et un bijou de princesse, ce n’est plutôt pas compliqué à trouver.

    La sale gosse. Mais une gosse honnête. Qu’est-ce que son père avait dit qu’il fallait faire pour faire venir un dieu ?
    L’insulter. Oui mais maintenant, elle faisait quoi pour prendre le pouvoir ? Elle ne devait quand même pas continuer à l’insulter ? Elle pourrait toujours lui dire ce qu’elle pouvait apporter aux terres, pourquoi elle ect .. Mais si c’était pas le bon dieu hein.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Dieux

avatar

ÂGE : 13
PUF : .
MESSAGES : 35

SEXE DU CHEVAL : Divins
TERRITOIRE : Olympe


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Nevertheless. [FINI]   Sam 15 Juil 2017 - 0:55


Zeus

La jument avait l'air au bord du fou rire. C'était intriguant et inquiétant. Elle semblait décidée à prendre possession des Terres Trompeuses, mais pouvait-il remettre ces dernières à un individu défaillant ? Zeus renâcla à son impertinence. Il perdait déjà patience.

« Je suis Zeus, roi des Dieux. confirma-t-il à contrecoeur. »

Le ton haineux qu'elle empruntait le laissait curieux. Tant de rancoeur... peut-être qu'il valait mieux l'envoyer à Hadès. Ils se comprendraient au moins. Mais quel était l'intérêt de chasser le père si son héritière venait à récupérer les Terres Orphelines...

« Tu es bien présomptueuse. Ocëan Pearl a cédé les Terres Trompeuses à ses enfants il y a bien des années. C'est son fils aîné et sa compagne que j'ai chassés. »

L'insolente. Elle testait ses limites et les siennes, cherchait à se prouver à elle-même qu'elle n'était pas restée la petite fille presque orpheline qu'elle voulait à présent venger. Zeus cligna lentement des yeux. Et la foudre s'abattit là où il s'était tenu quelques instants auparavant.

« Prouve moi que tu es digne de mon territoire. Quand tu seras prête, j'apparaîtrais une nouvelle fois devant toi. »

L'aigle survola une dernière fois les Rocheuses, bien haut dans le ciel tandis que la voix du Dieu résonnait jusque dans la pierre.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyuna'

avatar

ÂGE : 24
PUF : kila
MESSAGES : 1023

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : En quête pour les Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Nevertheless. [FINI]   Sam 15 Juil 2017 - 17:43


       

  • Hyuna'

    Zeus, Roi des Dieux. Une petite étincelle ce fit dans son cerveau. Elle avait oublié ce détail. Détail qui pour elle ne changerait à vrai dire rien. Même si cela avait quelque chose de particulier de savoir qu’elle voulait prendre en main les terres du dieu des dieux. Cela rendait la chose encore plus gratifiante. Enfin si elle avait été à sa place elle aurait tout de même choisit des terres plus accueillantes. Quoique du coup les explorer serait presque un plaisir, chercher en plus d’autre chose, pourquoi il avait prises celle-ci.

    Présomptueuse ! Ambitieuse plutôt. Confiante et fière, non mais qu’est-ce c’est que ce qualificatif  péjoratif ! Alors comme ça la dominante avait légué ses terres. Cela ne changeait rien, elle les prendrait coûte que coûte ! Et qu’importe qui avait été chassé, la pie avait été dominante ici à une époque. Et c’est à peut prêt tout ce qui l’intéressait. Même si le jour viendra où elle serait plus regardante de l’histoire des trompeuses.

    Elle observait toujours très attentivement la royale personne qui portait triomphalement son laurier de princesse et là PAF ! Plus personne, plus qu’une voix résonne et une frustration plutôt exaspérante. Il n'avait pas refusé d’ambler, mais il la mettait au défi. Elle le relèverait, même s’il n’avait pas donné d’instruction. Comment on fait pour prouver qu’on est digne. Elle pesta quelques instants. Puis leva les yeux au ciel, regardant l’oiseau de malheur.

    - Et ta poularde elle a des instructions ?!

    Puis elle réfléchit, sans instructions, la chose serait plutôt simple. Il reviendrait la voir, de toute façon elle ne mettrait plus un pied en dehors des trompeuses jusque là.

    - Bien ! De toute façon personne d’autre n’en voudras !! Et moi je les arpenterais avec obstination jusqu’à ce que ta divine personne en ai marre !

    N’ayant pas envie de se prendre un éclair sur le crâne elle n’irait pas plus loin. Aujourd’hui. Elle ne manquerait pas de faire en sorte qu’il ne l’oubli pas. Dès demain elle irait réfléchir à tout cela dans un autre coin des trompeuses. Elle commencerait par le dernier qu’elle avait envi de voir. Comme ça le mal serait fait. Et peut-être qu’elle y rencontrerait une pie qui se repentit.

    Et voilà FINI.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nevertheless. [FINI]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nevertheless. [FINI]
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Petite tornade [fini]
» [fini]Baptème d'Azurely
» Sarkozy ap fè rondomon lè Obama fini pale
» Ohoh, voici Liana ! [Fini.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES TERRES TROMPEUSES. :: LES ROCHEUSES-
Sauter vers: