Jeu de rôle équin
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nevermore • Nostalgie ∞

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nostalgie

avatar

ÂGE : 22
PUF : Soupy
MESSAGES : 1052

SEXE DU CHEVAL : Femelle
TERRITOIRE : Solitaire


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Nevermore • Nostalgie ∞   Sam 6 Oct 2012 - 20:17

    Automne Malade

    Automne malade et adoré
    Tu mourras quand l’ouragan soufflera dans les roseraies
    Quand il aura neigé
    Dans les vergers

    Pauvre automne
    Meurs en blancheur et en richesse
    De neige et de fruits mûrs
    Au fond du ciel
    Des éperviers planent
    Sur les nixes nicettes aux cheveux verts et naines
    Qui n’ont jamais aimé

    Aux lisières lointaines
    Les cerfs ont bramé

    Et que j’aime ô saison que j’aime tes rumeurs
    Les fruits tombant sans qu’on les cueille
    Le vent et la forêt qui pleurent
    Toutes leurs larmes en automne feuille à feuille
    Les feuilles
    Qu’on foule
    Un train
    Qui roule
    La vie
    S’écoule

    Guillaume Apollinaire, Alcools, 1913

    Une fleur a fânée, un jour d'automne malade, qui ne supportait plus les regrets et la nostalgie des couleurs d'antans s'il en fut. Las d'une vie sans finalité, las d'une vie à chercher le soleil s'il rayonne, et l'amour s'il revient. La bise du vent ne l'aura pas réanimé, mais elle lui aura accordé un dernier souffle.
    Les feuilles tombent sur la jeune fleur, elle qui parait pourtant si vieille d'avantage. Comment deviner qu'elle était si belle auparavant, mais qu'elle n'était pas préparée, piétinée par l'humeur du temps.
    Alors elle offrit son dernier pétale, son dernier souffle, et rendit son âme à la vie, lui répliquant qu'elle n'était pas faite pour la vie.


    Vous m'avez dit tel soir...
    Pour Numb

    Vous m’avez dit, tel soir, des paroles si belles
    Que sans doute les fleurs, qui se penchaient vers nous,
    Soudain nous ont aimés et que l’une d’entre elles,
    Pour nous toucher tous deux, tomba sur nos genoux.

    Vous me parliez des temps prochains où nos années,
    Comme des fruits trop mûrs, se laisseraient cueillir ;
    Comment éclaterait le glas des destinées,
    Comment on s’aimerait, en se sentant vieillir.

    Votre voix m’enlaçait comme une chère étreinte,
    Et votre cœur brûlait si tranquillement beau
    Qu’en ce moment, j’aurais pu voir s’ouvrir sans crainte
    Les tortueux chemins qui vont vers le tombeau.

    Émile Verhaeren, Les Heures d’après-midi


    Et ce fut la fin. Nostalgie, née fille de Blanche et de Te quiero, âme amoureuse de Numb.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Nevermore • Nostalgie ∞
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nevermore • Nostalgie ∞
» VIDEO Historique , ha la nostalgie.
» Raven : Nevermore
» Nostalgie et Air de Chanson.. ~ [ Terminé ]
» Nostalgie et amitié... ( Tournade d'Azur)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES TERRES DE LA VIE. :: LE CIMETIÈRE :: L'ALLEE DES HOMMAGES-
Sauter vers: