Jeu de rôle équin
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

NOUS CHERCHONS DE NOUVEAUX DOMINANTS ! Pour plus d'infos direction les annonces : nous rejoindre !

Rejoignez le club des fruits et légumes d'HW dès maintenant !

Partagez | 
 

 Artmezia.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Artmezia.   Dim 5 Juin 2011 - 18:59



Code:
[img]http://i21.servimg.com/u/f21/13/01/01/11/artmez10.jpg[/img]

ARTMEZIA

Nom — Artmezia.
Race — Un peu de sang arabe.
Sexe — Jument.
Âge — Neuf ans.

Souvenir, présent, avenir...

Son passé —
Artmezia savait qu'il était temps de pouliner. Tout l'après-midi, elle s'était sentie inquiète et avait marché un peu à l'écart du petit troupeau de chevaux sauvages. Elle ne s'était arrêtée que pour brouter, sans l'intérêt qu'elle y prenait d'habitude. Le jour baissait. Elle s'arrêta et cessa de mâcher. Les semaines précédentes, sa mamelle avait gonflé, mais elle s'était habituée à sa tension douloureuse. A présent, luisaient à ses mamelons les petites perles cireuses du premier lait. Au crépuscule, elle s'éloigna des autres; l'encombrant passager dans son ventre faisait onduler les taches imperceptible pommelée grise sur sa robe. Artmezia entendit le doux hennissement de son petit troupeau de chevaux.
Avant de disparaître derrière une colline couverte d'armoise, elle jeta un coup d'oeil derrière elle et vit le regard et l'attitude protecteurs de Sargent, le dominant. Tête levée, oreilles mobiles pointées vers elle, jambes de devant tendues et air de s'interroger sur son départ. Au hennissement de l'étalon, elle répondit d'une voix rauque. Elle savait qu'à présent il ne pouvait l'aider, et qu'il ne la suivrait pas. Artmezia devrait affronter seule son accouchement, armée seulement des instincts de ses ancêtres. Elle avança à pas lents avec une appréhension qu'elle connaissait déjà. La naissance de son premier poulain s'était bien passée. A deux ans, Mary était maintenant solide et en bonne santé, elle était maintenant partie, vivre seul. Mais le souvenir du poulain de l'année précédente était encore lourd à porter pour Art'. Le bébé ne s'était jamais levé, il était resté étendu, sans vie. Artmezia l'avait veillé plusieurs jours, touchant souvent le petit corps du bout du nez, dans l'espoir d'un miracle. Elle avait finalement rejoins le troupeau, seule et abattue, la tête basse. Est-ce que le poulain de cette nuit subirait le même sort ?
Artmezia trouva un bosquet où s'enchevêtraient hauts buissons d'armoise , elle s'y allongea. Mais mal à l'aise, elle ne tarda pas à se remettre debout, à battre le sol du sabot et à tourner sur elle-même. Ses flancs étaient baignés de sueur: Ce n'est qu'après qu'elle eut senti qu'elle perdait les eaux qu'elle sut que la naissance était imminente, qu'elle resta couchée. A chaque contraction, son encolure se cambrait, rejetant sa tête fine en arrière, et ses longues jambes se raidissaient. Tandis qu'elle poussait le poulain vers la naissance, sa respiration se fit profonde et précipitée. Le sac amniotique apparut, et au travers de la membrane tendue et irisée apparut un sabot, puis un autres, et se designa le museau, comme si le poulain été en position pour plonger. Artmezia gémit et gronda. La t^te et les épaules émergèrent, et une fois le haut du corps du poulain délivré, la fine membrane se rompit. Artmezia leva la tête, s'efforçant d'apercevoir son nouveau-né. Le poulain était couché, inerte, à moitié dans ce monde et à moitié dans l'autre; il n'était encore qu'un fantôme de possibilité.
Sa psychologie —
Artmezia est une jument naïve, elle est gentille, trop gentille et elle le paie. Elle est détruite intérieurement, sa ne se voit pas vraiment quand on la rencontre, il faut lui parlé quelque temps pour bien voir, qu'elle est complétement détruite, elle est H-S ! La mort de ses poulains l'a beaucoup affectée. Elle n'est plus rien, elle a perdu toute sa personnalité. Plus rien ne l’intéresse, s'est un monstre de tristesse. Enfin, toujours aussi naïve par contre, vous pourrais lui faire croire n'importe quoi, a condition que ça tienne debout tout de même. Naïve ne veut pas dire sotte.
Revenir en haut Aller en bas
 
Artmezia.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Artmezia.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: COMMENCEMENT. :: LE PRÉSENTOIR :: LES PRE-CREES :: PERSONNAGES PRIS :: ANCIENS PRE-CREES-
Sauter vers: